[Agib] Encore l'AGCS!

From : unterberger@... , the 19th May 2004 17:54
  • 2004-05-19 17:54:27 — unterberger@... - [Agib] Encore l'AGCS!

RESOLUTION SUR LA DIRECTIVE SUR LES SERVICES ET LA REMISE EN CAUSE DE LA PRESOMPTION DE SALARIAT DES ARTISTES INTERPRETES. Adoptée au 33ème congrès des syndicats de la Fédération CGT du Spectacle le 30 mars 2004. Dans un style cher aux fédérations patronales, la Commission européenne a récemment présenté un projet de directive qui instaure la libéralisation totale des services dans le marché intérieur, ravalant ainsi l'humain au rang de marchandise. Il s'agit en fait de la généralisation du dumping social sur l'ensemble du territoire des 25 pays de l'Union Européenne, par la mise en place de véritables pavillons de complaisance en instituant le "principe du pays d'origine". Selon ce dernier, un prestataire de service est soumis exclusivent à la loi du pays dans lequel il s'établit et non à la loi du pays où il fournit le service. La Commission Européenne, qui refuse la perspective d'une directive-cadre sur les services d'intérêt général, souhaite ainsi définir les SIG ( services d'intérêt général ) à partir de cette directive sur la base d'un contenu minimal permettant d'accélérer encore la libéralisation des services. C'est l'AGCS au sein de l'Union Européenne. Dans le même temps la Commission européenne a déclaré, dans un communiquéb du 18 décembre 2003, qu'elle saisissait la Cour de justice européenne contre la France à propos de la présomption de salariat des artistes interprètes ( art. L.762-1 du Code du travail ), considérant qu'elle est une atteinte à la libre circulation de la prestation de service. Le gouvernement français, parfaitement au courant, s'est bien gardé de faire publicité sur cette saisine, considérant sans doute qu'une éventuelle condamnation règlerait, entre autres et une bonne fois pour toutes, la question des artistes intermittents. Plus de salaires: plus d'indemnisation chômage, plus de Sécurité Sociale, plus de retraites... Cette saisine de la Cour de justice se conjugue parfaitement avec le projet de directive sur la libre circulation des services. Consciente des dangers qui pèsent sur l'ensemble des droits des travailleurs de la FNSAC, celle-ci, réunie en Congrès le 30 Mars 2004, appelle l'ensemble des professionnels du spectacle, de l'audiovisuel et de l'action culturelle et leurs organisations nationales et internationales à mettre en oeuvre une riposte à la hauteur de ces mauvais coups portés aux arts et à la culture. in Spectacle, Mai 2004. ------------------------------------------ Faites un voeu et puis Voila ! www.voila.fr