[Chiche-info] numero cent-cinq : Paris JO 2012

From : aude@... , the 19th May 2005 18:26
  • 2005-05-19 18:26:20 — aude@... - [Chiche-info] numero cent-cinq : Paris JO 2012

________________________________________________
         Chiche ! info
     un bulletin écolo-alternatif et tout et tout,                    à parution quasi-hebdomadaire                                          <<<<<<<< _______ n° 105 __________________________________ Bonjour à touTEs, nous sommes 567 abonnéEs sur cette liste. Tout d'abord, une invitation: Chiche ! organise une cantine (réunion des grouplokos) à Lyon le week-end du 4-5 juin. Vous y êtes touTEs invitéEs. Demandez le programme! En attendant David a monté à pied les sept étages de la Maison de la radio pour aller causer sur France Culture. On l'écoute : Propagande publicitaire : Paris 2012, un cas d'école Fascinant paradoxe : alors qu’au cours de la visite du CIO, les médias n’ont cessé de nous seriner que le soutien populaire à la candidature de Paris, pour l’organisation des JO en 2012, était massif et indéfectible, les pouvoirs publics (Mairie de Paris en tête) se sentent tout de même obligés de nous faire subir un matraquage en règle en faveur de l’  « Amour des Jeux » . Not’ bon maire, M. Bertrand DelanoIX, ex-publicitaire reconverti dans la politique, n’a pas oublié l’un des préceptes basiques de son ancien métier, résumé dans cette sentence d’Huxley dans le Meilleur des Mondes : « soixante-quatre mille répétitions font la vérité ». Adolf Hitler avait déjà, dans Mein Kampf, parfaitement compris et décrit ce principe fondamental : « Toute propagande efficace doit se borner au strict indispensable, puis s’exprimer en quelques formules stéréotypées. Seule la répétition constante réussira finalement à graver un message dans la mémoire d’une foule. ». Ainsi, de gré ou de force (et surtout de force), l’ « Amour des Jeux » est scientifiquement inoculé dans notre esprit et dans celui de chaque individu qui a le malheur de poser un pied dans la capitale ou ses environs. Il serait fastidieux d’énumérer ici la diversité des supports utilisés à ces fins de manipulation. On en retiendra donc les plus significatifs : autocollants et affiches par milliers dans le métro, oriflammes dans les rues, supports à l’entrée des mairies, banderoles à l’intérieur des gymnases, dispositifs aussi surdimensionnés qu’illégaux sur certains monuments historiques, notamment l’Assemblée Nationale, j’en passe et des meilleures. Avec comme magnifique cerise sur ce gâteau décidément bien avarié : la participation active de la Police Nationale, elle aussi sommée par les instances dirigeantes d’afficher sur ses véhicules des autocollants en faveur de Paris Deux mille bouses ! Puisque la police nous dit qu’on a besoin des Jeux, comment résister ? N’attendons pas que l’on vienne nous mettre un flingue sur la tempe pour achever de nous convaincre, et soumettons-nous bien sagement. Cela étant dit, cette question du matraquage publicitaire ne doit pas occulter les nombreux autres griefs que nous, à Chiche!Paname et au CAJO (Collectif Anti-Jeux Olympiques, spécialement constitué pour l’occasion) avons à formuler contre ces Jeux de l’argent, du dopage, du nationalisme et de la compétition à outrance. Pour approfondir la question, je vous propose d’écouter l’émission Terre à Terre, diffusée dernièrement sur France Culture, au cours de laquelle j’ai eu la chance d’être interrogé en compagnie d’autres intervenants sur les conséquences écologiques et idéologiques de ces Jeux Olymfric. L’émission peut être écoutée sur ce lien : http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/terre_a_terre/fiche.php?diffusion_id=30347 David pour C!Paname _______________________________________________ Retrouver virtuellement la multitude de Chiche !              sur                   www.chicheweb.org _________________________________________________