[Chiche ! info]numéro deux cent, nouvelle cuvée !

From : edition@... , the 25th February 2009 19:12
  • 2009-02-25 19:12:02 — edition@... - [Chiche ! info]numéro deux cent, nouvelle cuvée !

________________________________________________
          Chiche ! info
     un bulletin écolo-alternatif et tout et tout,                    à parution quasi-hebdomadaire                                          <<<<<<<< _______ n° 200__________________________________ Bonjour à tou-te-s, nous sommes 979 abonné-e-s sur cette liste. Chiche ! fête sa 200e lettre d'infos. Ça fait maintenant 7 ans qu'on assure... sans trop de régularité, mais avec une constance que vous aurez remarquée ;-). C'est l'occasion pour les chichon-ne-s de la cuvée 2009 de nous parler de leur engagement. Chiche !, l'écologie politique, pourquoi, comment... Et nous on en profite pour vous rappeler que notre histoire est en ligne, de 1996 à aujourd'hui, grâce à des contributeurs/ices anonymes et malgré quelques bourdes : http://fr.wikipedia.org/wiki/Chiche! Pour une approche plus rigoureuse, voyez l'article de Tudi Kernalegenn dans La France rebelle (Michalon, 2006). GREG : J'ai connu Chiche ! lors d'un pique-nique contre la MacDomination il y a quelques années. A la base, je ne suis pas un écolo « brut », « pur souche » (de sapin), mais plutôt orienté vers un aspect utopique de la politique. Quand j'ai découvert Chiche !, je m'y suis donc très vite intéressé, avant de m'y impliquer. C'est un lieu de « rencontre », d'information... de vie. ORLANDO : J'étais juste venu pour parler, puis je me suis déguisé et une espèce de rouquine énergique m'a fait monter dans sa caisse et m'a parlé des actions de Chiche ! J'avais déjà lu pas mal de bouquins et je trouvais là l'occasion d'agir concrètement au lieu que cela reste dans ma tête, en particulier sur les alternatives à la société de consommation. J'ai ainsi découvert le milieu militant... J'aurais pu tomber sur pire ! HUGUES et LUCILLE : Venant des contrées du Sud, en arrivant à Chambéry nous avons cherché une association militante où mettre notre grain de sel et insidieusement les forcer à révéler le clown en eux... Maintenant qu'ils se sont rendu compte de la contamination, continueront-ils ? Espérons-le. ANDREA : J'ai découvert le militantisme lors du mouvement contre le CPE... Je suis arrivée à Chiche ! principalement pour le côté écologie (oui, au début j'étais plutôt environnementaliste). Depuis, je suis toujours là, car c'est un espace de réflexion qui pousse à nous interroger sur nos modes de vie et sur tout un tas de question. MIKA : Arrivé il y a bien longtemps maintenant et ne s'en détache plus... Pourquoi ? Sans doute parce que Chiche ! était le cadre que j'attendais, surtout après diverses expériences militantes. Chiche !, ce sont des utopies, des actions concrète de solidarité et de désobéissance civile qu'il faut continuer à faire vivre pour qu'elles finissent d'inonder cette société qu'il devient de plus en plus urgent à transformer. Ré-inventons l'écologie politique, pour enfin sortir du capitalisme et vivre joyeusement toutes et tous ensemble, selon nos envies et nos besoins, mais surtout dans l'intérêt collectif. ELO : J'ai découvert Chiche ! avec les actions directes non-violente, notamment le pique-nique contre la MacDomination. Ces actions, parce que festives, m'ont donné envie d'en savoir plus. Alors j'ai appris ce qu'est l'écologie politique... Cette vision globale de la société m'a attirée. Tu crois que tu peux réapprendre à considérer l'écologie comme un tout, et pas seulement comme une gestion technicienne de l'environnement ? Chiche ! ISABELLE : J'aurais pu m'engager dans une asso écolo ; j'aurais pu m'engager dans un groupe féministe ; dans divers mouvements en lutte pour plus de solidarité entre les humains : collectif de soutien aux sans-papiers, pour d'autres rapports Nord-Sud ou contre l'imposition d'un modèle de couple hétérosexuel, contre un modèle socio-économique où le chômage est devenu violence imposée et le travail oppression désirée, etc. ; j'aurais pu m'engager dans un groupe qui essaie de repenser la convivialité à la base et sa manière d'être au monde au quotidien ; j'aurais pu m'engager dans un groupe de clowns ; dans un groupe en lutte contre l'approfondissement du contrôle social ; dans un groupe militant pour la réappropriation du politique par les humains ; etc, etc, etc. Mais comme y'avait trop de réunions, j'aurais jamais pu faire tout ça à la fois ;-). C'est alors qu'un beau jour, grâce à la municipalité bordelaise qui avait soudain décidé de mettre des amendes aux vélos à tout-va, je trouvais le groupe local de Chiche ! en reconstitution et motivé pour une Vélorution ! En étant à Chiche !, j'ai appris à faire les liens entre toutes ces idées éclatées qui bouillonnaient en moi, à avoir envie d'aller plus loin dans cette réflexion et de m'ouvrir à de nouvelles questions, encore et toujours, en essayant de ne pas figer mes idées, tout cela dans la convivialité. Un groupe militant qui réfléchit réellement à comment éviter en son sein la reproduction des rapports de domination qu'il dénonce à l'extérieur, c'était du jamais vu pour moi. Chiche !, c'est ma base qui me permet de m'investir de manière plus constructive dans les autres mouvements. Parfois je m'y perds, mais toujours j'y reviens ! _______________________________________________ Retrouver virtuellement la multitude de Chiche !              sur                   http://chicheweb.org _________________________________________________