[Chiche-info] numero quarante-trois, nouveautés éditoriales

From : audelistes@... , the 8th mars 2003 16:21
  • 2003-03-08 16:21:39 — audelistes@... - [Chiche-info] numero quarante-trois, nouveautés éditoriales

________________________________________________
         Chiche ! info
    un bulletin écolo-alternatif et tout et tout,                   à parution quasi-hebdomadaire                                         <<<<<<<< _______ n° 43_____________________________________ Bonjour à touTEs. Cette semaine un coup de projecteur sur l'activité éditoriale de Chiche ! Josselin de Lille vient de faire paraître sa brochure "Nouveaux espaces démocratiques". 24 pages format A5, elle est disponible auprès de chiche@... à prix coûtant (copies et envoi). Bientôt prêt, le guide du militant dont voici un aperçu et dont les premiers textes sont sur le site web. A bientôt ! Créer un grouplokal par Emilie Les débuts Quand on habite un endroit où visiblement il n'y a pas de groupe local, le plus simple est de commencer par contacter le national de Chiche ! en envoyant un mail à chiche@... : ainsi on pourra obtenir des contacts localement, c'est-à-dire les coordonnées de sympathisantEs ou adhérentEs isoléEs. Si Chiche ! ne connaît personne dans votre région, on pourra vous renvoyer sur d'autres orgas proches qui ont peut-être des jeunes. A partir de deux ou trois personnes très motivées, on peut déjà organiser des réunions pour parler d'actions et réfléchir ensemble. En parlant autour de soi de sa sensibilité écologiste on peut convaincre des personnes à assister à une telle réunion. Il est possible de télécharger le texte de référence évolutif (TRE) disponible sur le site internet de Chiche ! pour le faire lire à ses copains/copines pour en trouver deux ou trois intéresséEs. On peut commencer par une assemblée créatrice du grouplokal où on peut inviter tous les genTEs intéresséEs et quelqu'unE d'un grouplokal voisin vient présenter Chiche ! On peut aussi très bien commencer par une action. Quand on est un nouveau groupe on ne sait pas par quel bout prendre les choses, mais le calendrier de l'année, de journée mondiale anti-McDo en 18 joints, est un bon point de départ. Alors pensez à prévoir un calendrier qui motivera le groupe. Le groupe pourra aussi participer à des collectifs locaux, contre la double peine ou le nucléaire par exemple. Toutes les orgas politiques y sont, alors on y rencontre d'autres militantEs, on s'y fait des relations (bien, ça, pour la photocopieuse) et on élargit un peu son champ de vision. Les sous, le cadre légal Pas besoin de fonder une association loi 1901, c'est utile quand le groupe local commence à vivre, pour avoir facilement une trésorerie, une représentation légale etc... Mais au départ, on peut très bien fonctionner de façon informelle, le cadre légal étant celui fourni par le fédéral de Chiche ! Les cotisations (prix libre, 7,5 euros conseillés) vont au national, mais si on en rajoute en mettant en commun de quelques sous, on peut créer le premier fond de démarrage. Ensuite, on peut aller voir les orgas locales (partis, syndicats, assos, écolos ou autogestionnaires, les mêmes qui traînent dans les collectifs) pour leur demander des moyens : local, accès à une photocopieuse, fax (c'est essentiel pour publier les communiqués de presse et les annonces d'actions), etc... Le mieux étant de faire avec le moins de moyens pour garder le plus d'indépendance. Enfin, il est possible de demander des sous de Chiche ! fédéral, et il a été voté le principe d'une solidarité financière entre régions. Il ne faut donc pas avoir peur de contacter les autres groupes. _________________________________________________ Retrouver virtuellement la multitude de Chiche !             sur                  www.chicheweb.org _________________________________________________