[Cip-idf] "Que le revenu soit le travail", CFDT

From : yotogui@... , the 29th September 2005 13:58
  • 2005-09-29 13:58:47 — yotogui@... - [Cip-idf] "Que le revenu soit le travail", CFDT

Pour la CFDT il faut que "le principal revenu des salariés soit le   travail et non l’assurance chômage", quant aux salariés en formation, au chômage ou/  et aux pratiques d'emploi discontinu, qu'ils se démerdent et au moins cher,   z'ont quà travailler plus et mieux payés. Cet après midi, mobilisation, ils voient les ministres. Le jeudi 6 octobre aura lieu le prochain conseil d'administration de   l'Unédic. La rumeur médiatique annonce le début de la "négociation" Unédic le   20 octobre. La convention 2006 du régime d'assurance chômage s'appliquerait dans   104 jours, au premier janvier. Le compte à rebours imposé par nos comptables a commencé. Laurent ----------- Communiqués de presse Intermittents Le gouvernement doit prendre position http://www.cfdt.fr/actualite/presse/comm/comm540.htm La CFDT se rendra à la rencontre prévue au ministère de la Culture le 29 septembre afin d’examiner les pistes contenues dans le rapport de Jean Paul Guillot sur l’intermittence. Les trois grands axes de ce rapport sont les bons. Le premier en particulier, aborde les conditions de structuration du secteur avec la mise en place de conventions collectives d’ici à 2006. Les questions d’emploi, de droits collectifs et de financement du secteur sont essentielles pour la CFDT. Le rapport propose ensuite un diagnostic des effets de l’accord Unedic de 2003. Cela aidera à bâtir la future négociation sur de vrais constats. Notre objectif reste que le principal revenu des salariés soit le travail et non l’assurance chômage. Enfin le rapport devrait proposer des mesures d’accompagnement afin que ceux qui n’arrivent plus à vivre de leur activité ou qui ont des difficultés dans leurs parcours professionnels ne dérivent pas vers l’exclusion. La CFDT attend à présent du gouvernement qu’il lève l’ambiguïté sur deux questions, préalablement à la négociation des annexes 8 et 10 : • la fonction et la pérennité du « Fonds provisoire » financé par les pouvoirs publics ; • la définition du périmètre de l’intermittence Ce n’est qu’à partir d’engagements très précis de l’État que pourront démarrer les négociations entre partenaires sociaux.n Déclaration d'Annie Thomas, secrétaire nationale © CFDT (communiqué de presse mis en ligne le 28 septembre 2005)