[Cip-idf]Dispensés de recherche d'emploi

From : lagouttejeanfrancois@... , the 24th September 2008 09:48
  • 2008-09-24 09:48:21 — lagouttejeanfrancois@... - [Cip-idf]Dispensés de recherche d'emploi

Dispensés de recherche d'emploi      http://www.tessolidaire.com/TPL_CODE/TPL_NWL_ART_FICHE/PAR_TPL_IDENTIFIANT/20654/1567-lettres-d-information.htm     Alors que la loi du 1er août 2008 relative aux droits et devoirs des demandeurs d'emploi acte la suppression de DRE (dispense de recherche d'emploi) à horizon 2012, la Dares (ministère du Travail) observe, dans une étude récente, une baisse des bénéficiaires de ce dispositif: 410 600 chômeurs de plus de 50 ans indemnisés et bénéficiaires d'une DRE sont ainsi recensés fin 2006, soit 5,5% de la population des 55-64 ans contre 5,9% un an plus tôt.      Pour partie, explique la Dares, "ce moindre recours peut s'expliquer par la baisse du nombre de demandeurs d'emploi indemnisés de plus de 55 ans en 2006, due elle-même à l'amélioration de la situation du marché du travail, à la réforme des filières d'indemnisation de 2003 et à des effets de gestion de la liste des demandeurs d'emploi". HAUSSE DES BÉNÉFICIAIRES DU RÉGIME DE SOLIDARITÉ Dans ce cadre, la part des dispensés de recherche d'emploi indemnisés par le régime d'assurance chômage diminue, passant de 64,9% fin 2005 à 57,9% fin 2006. La convention d'assurance chômage de 2003 ayant revu les filières et diminué les durées maximum d'indemnisation, les chômeurs de 50 ans et plus qui ont épuisé plus rapidement leurs droits "se retrouvent souvent dans le régime de solidarité": 42,1% fin 2006 contre 35,1% fin décembre 2005. L'AER (allocation équivalent retraite) prend en particulier de l'importance et concerne 14% des dispensés  (+7,7 points en un an). S'agissant des 161 480 entrants en DRE en 2006, 60,6% des personnes concernées sont prises en charge par l'Unédic (-4 points) et 17% (+2 points) par le régime de solidarité. En outre, 22,3% des nouveaux dispensés ne sont indemnisés ni par l'assurance chômage ni par l'État, taux en hausse par rapport aux 20,4% enregistrés en 2005. Lorsqu'ils sont indemnisés, les trois-quarts des demandeurs en DRE perçoivent une allocation inférieure à 1 050 euros mensuels. Les femmes, qui représentent un peu plus de la moitié des dispensés, sont toujours le plus faiblement indemnisées et reçoivent, "pour près de la moitié d'entre elles", une allocation inférieure à 750 euros (contre un tiers environ des hommes).