[Cip-idf] Marseille : 4 octobre 10 H 00 - VIEUX PORT

From : yotogui@... , the 30th September 2005 15:50
  • 2005-09-30 15:50:51 — yotogui@... - [Cip-idf] Marseille : 4 octobre 10 H 00 - VIEUX PORT

De : "Association (A) muses"  Bonjour, pour ceux qui sont intéressés et qui pourront s'y rendre. -------Message original------- De : Alain Aubin  Date : 09/28/05 16:28:24 Sujet : [Norton AntiSpam] Nous serons là. Parce que nous croyons toujours à la solidarité et à la justice sociale, Parce que nous sommes convaincus du rôle que nous avons à jouer en   tant que citoyens, même si les gouvernements momentanément mis en place par la Chiraquie s’amusent à faire croire qu’une manifestation n’est un peu de bruit   dans la rue, que le grèves ne les impressionnent pas, et que nos voix dans l’urne sont quantité négligeable, nous serons tous à la manifestation dont je vous transmets le rendez-  vous. Liberté Egalité Fraternité!             Alain Aubin             alain-aubin@... PROFESSIONNELS du SPECTACLE, de l'AUDIOVISUEL et du CINEMA, A MARSEILLE, rendez-vous pour la MANIFESTATION le 4 octobre 2005 10 H 00 - VIEUX PORT Construisons ensemble un puissant rassemblement. Nous voulons des négociations et des réponses du gouvernement et du   patronat qui conduisent à des avancées : Il est insupportable que les revendications restent plus longtemps sans réponses, que les aspirations du plus grand nombre au progrès social soient ainsi méprisées. Pour les uns, l’insécurité, les difficultés grandissantes, les fins   de mois difficiles (contrat nouvelle embauche, flambée des carburants et du coût de la vie, licenciements...). Pour les plus riches, l’explosion des rémunérations, jusqu’à 35 %, l’augmentation des profits, baisse des impôts, cadeaux fiscaux.. De plus, le gouvernement offre aux requins de la finance des entreprises vitales comme EDF-GDF et les autoroutes après avoir fait payer les   infrastructures à tous les citoyens. Les prochaines négociations Unedic doivent remédier à l’injustice qui prive d’indemnisation plus d’un chômeur sur deux. Le projet du Medef qui consisterait à rétablir la dégressivité des indemnités est inacceptable. Il doit être combattu par ceux qui ont un emploi et ceux qui en sont   privés.