[Cntait-info] BELGRADE : LES COMPAGNONS ANARCHISTES MENACES DE MORT

From : cntait-info@... , the 12th March 2010 01:00
  • 2010-03-12 01:00:33 — cntait-info@... - [Cntait-info] BELGRADE : LES COMPAGNONS ANARCHISTES MENACES DE MORT

Les nouvelles de Serbie sont alarmantes. Le procès des 6 compagnons  anarchistes doit reprendre le 23 mars prochain. Visiblement la perte de  la première manche judiciaire n'a pas été du goût de tout le monde dans  les sphères du pouvoir serbe. Après l'attaque du concert de solidarité  donné après la libération des compagnons (cf messages précédents), cette  fois c'est carrément une campagne appelant au lynchage des compagnons  que les secteurs nationalistes serbes ont décidé de lancer. Ils  cherchent visiblement à intimider les compagnons, alors que ceux ci ont  clamer leur volonté de faire la lumière publique sur les torture subies  pendant leur détention de 6 mois. Quand on sait de quoi sont capables les nationalistes serbes, qui par  exemple ont lynché sans vergogne le jeune supporteur français Brice  Taton en plein rue un après midi, on ne peut que se sentir inquiet. Il  est en tout cas clair qu'aujourd'hui l'Etat serbe est responsable de la  mise en accusation de nos compagnons et donc responsable de cette  campagne haineuse. Nous le tenons pour responsable de  tout ce qui  pourrait arriver à nos compagnons. ==================== Appel au lynchage d'anarchistes http://balkanikum.vefblog.net/104.html#_528 A Novi Beograd ont fleuri des affiches qui en appellent au lynchage de  l'un des anarchistes accusés de terrorisme international, a indiqué  l'association "Antifa u akciji" Comme il est dit dans le communiqué, dans l'immeuble où vit l'anarchiste  accusé sont apparues des affiches intitulées "Fais la connaissance de  ton voisinage - apprends à connaître les ennemis de la Serbie", sur  laquelle se trouve la photo de l'accusé au côté de la menace "il en  existe pour les juger si le tribunal ne le fait pas" ainsi que la  remarque "Nous savons où vous vivez, nous savons quand vous dormez". L'affiche est signée "anti-antifa" et elle est accompagnée du symbole de  la "fierté blanche", initialement popularisé par le Ku Klux Klan, puis  repris par les néo-nazis à la place de la croix gammée dont  l'utilisation est souvent punie par la loi, est-il rappelé dans le  communiqué de l'association "Antifa u akciji". Il est ajouté que lorsque les gens du voisinage ont averti de  l'apparition des affiches, le policier de service a déclaré : "Pourquoi  vous plaignez-vous si le monsieur de l'affiche ne le fait pas ?" Source : b92.net, le 11 mars 2010. Communiqué en serbo-croate de l'ASI-AIT: http://inicijativa.org/tiki/tiki-read_article.php?articleId=2554