[Coordsanspap-ouest] MIE - CG35 = TRAHISON = ACTION

From : catherinebarquant@... , the 27th February 2013 09:05

Bonjour j'ai cru comprendre  que la cour d'appel  de Rennes a repoussé d'un mois son jugement au sujet de l'ASE et  des MIE. La personne qui a essayé d'aider Ismael, jeune ivoirien  ayant des papiers authentifiés  mais des  réultats aux tests osseux contradictoires est convoquée vendredi 1er mars à rennes. Ils sont défendus par K le Bihan. Personne à Lorient n'est disponible pour les accompagner . Si des Rennais pouvaient la soutenir ce serait génial. Elle n'est pas militante, s'est jetée à fond dans ce dossier  et a besoin de soutien et de repères. Merci pour eux  Catherine   Bonjour  Cela va vous remontera pas  le moral mais le CG 56 qui a pourtant très peu  de dossier, a fait la même chose.  Après une expulsion sans avis du procureur du Centre départemental de l'enfance au lendemain d'un premier test, malgré des papiers authentifiés, le CG attaque la  décision du juge des tutelles qui a placé le jeune dans une famille d'accueil. Le jeune ne pouvait en effet pas être pris en charge  par un CHRS faute de preuve de sa ....majorité !!!  Cour d'appel également en février . je ne sais plus la date précise  A bientôt  Catherine   Dal - UTPT 56                      vous avez tous eu connaissance des recommandations du Défenseur des     droits ( de l'enfant notamment ) dans le texte joint ?       il mentionne un article du code civil intéressant en la matière qui     dit que s'il y a doute sur état civil, il faut aller interroger le     pays qui a donné les papiers...maintenant ce n'est peut-être pas     votre problématique en l'espèce .       à nantes aussi il y a tests osseux, examens génitaux et dentaires     mais ce seraient damndés par le parquet et non le CG ...      m.elisbaeth ..            On 16/02/2013 13:35, Xavier DUNEZAT wrote:            TRAHISON !                 Oh purée, je viens d’en apprendre de           bonnes sur ce que fait le Conseil général 35 avec les MIE           pendant qu’il nous fait croire qu’il va nous recevoir bientôt           pour discuter en profondeur de nos propositions remises           officiellement fin janvier (arrêt des tests médicaux,           suppression de la mission d’accueil spécifique MIE, prise en           charge égale des MIE quelle que soit la nationalité dès leur           arrivée sur la base de leurs documents d’état civil).                 En fait, pendant que nous attendons           en respectant de fait une espèce de « paix des braves »,           sachez que le               CG35 a engagé une quarantaine de recours (oui oui 40)               contre les décisions du juge des tutelles           qui venaient infirmer les décisions de majorité du procureur           sur la base des tests médicaux. En clair, la plupart des MIE           remis dans le dispositif du CG35 par le juge des tutelles           verraient leur situation rejugée par la cour d’appel de Rennes           dans les jours qui viennent.                 Et il est sans doute à               craindre que l’un des arguments qui sera mis en avant par               le CG35 pour faire ses recours et contester la minorité               déclarée par le juge des tutelles est notamment le fait               que le docteur aux pratiques colonialistes           (celui qui compte les dents et touche les parties génitales           des nègres) a               déclaré ces MIE comme majeur-e-s.                 Bref, l’enjeu de ces recours est           sans doute de savoir si l’on privilégie l’enquête – y compris           médicale – du procureur ou si l’on privilégie la présomption           de minorité à partir des documents d’état civil.                 Si toutes ces informations sont           confirmées, la guerre est évidemment déclarée sachant que,           lors de notre dernière rencontre, le CG 35 l’a joué très           complice avec nous sur la nécessité de faire dégager le           docteur aux pratiques colonialistes.                 Bref, ayant fait partie de la           délégation, j’ai la méchante sensation de m’être fait plus           qu’avoir et que le CG35 se prépare à porter plainte contre           nous car on ne va pas le lâcher !!!  En tout cas, nous ne           devons pas passer à côté de ces recours dont près d’une               dizaine auraient lieu dès lundi 18 février à 9 h 15 à la               Cour d’appel (place du Parlement de Bretagne).           Il serait très important que nous assistions aux audiences car           l’enjeu est de taille : si les recours et la trahison du CG35           aboutissent, cela veut dire qu’on peut se brosser pour avoir           gain de cause sur la présomption de minorité à partir des           documents d’état civil ! Ce serait la victoire finale des           tests médicaux et donc du système raciste et colonialiste           d'Etat.                           Et une trahison de plus du           « socialisme » au pouvoir !                 DONC, pour celleux qui peuvent :                 RV Lundi 18 février à 9 h 15        A la Cour d’appel de Rennes        Place du parlement de Bretagne                 JE SUIS VERT         VERT VERT !!!                _______________________________________________ Coordsanspap-ouest@... - http://listes.rezo.net/mailman/listinfo/coordsanspap-ouest             _______________________________________________ Coordsanspap-ouest@... - http://listes.rezo.net/mailman/listinfo/coordsanspap-ouest