[Coordsanspap-ouest][Fwd: [collectifsanspapiers49] Re : communiqué CSP 75]

From : cacp@... , the 26th June 2009 16:13
  • 2009-06-26 16:13:15 — cacp@... - [Coordsanspap-ouest][Fwd: [collectifsanspapiers49] Re : communiqué CSP 75]

Heureux que les événements n'arrêtent pas la parution du journal! Dans le "Libé" d'aujourd'hui, il y a un pavé sur la BdT; le journaliste semble avoir tout compris du fond du problème contrairement aux "politiques": - D'un côté ceux qui ont choisi stratégiquement la régularisation au cas par cas avec la CGT. - De l'autre ceux qui revendiquent les régularisations massives vers la "liberté de circulation" avec en pointe la CSP75. - Entre les deux ceux qui ne veulent pas se couper de la bureaucratie CGT, NPA et SUD Solidaires. C'est important de clarifier ces points stratégiques pour montrer que les objectifs ne sont pas les mêmes et que le rapport de force à créer n'est pas le même. Dans le 1er cas, une stratégie entreprise par entreprise peut se concevoir et la logique veut qu'elle s'appuie sur le patron de l'entreprise; l'occupation de l'entreprise peut être le moyen de "forcer" le patron a soutenir ses salariés devant la préfecture (occupation "amie"?). Il s'agit d'une stratégie typiquement réformiste et à courte vue! la régularisation ainsi obtenue (par le travail) est un piège pour le travailleur: - La durée d'un an est synonyme de précarité - Elle enchaîne le travailleur à son patron et aux besoins de l'économie. Alors, peut-on parler de véritable régularisation? Dans le 2ème cas, une stratégie d'autonomie des entreprises est impensable et vouée à l'échec et réclame la plus grande coordination dans le mouvement et vise directement l'Etat et un rapport de force énorme. Dans ce cas, les revendications sont claires et s'inscrivent dans une stratégie plus globale visant la liberté de circulation. Dans ce cas les revendications sont celles qui étaient mises en avant par le mouvement de régularisation pour tous: - Carte de résident pour tous (10 ans et plus seulement par le travail) - Suppression des Centres de Rétention Administrative. Lourde épée de Damoclès qui renforce l'insécurité des immigrés. - L'abolition de la taxe ANAEM; véritable taxe à la préférence nationale chère à Le Pen; il est à noter qu'elle n'est pas un souci de la confé. CGT bien franchouillarde. Elle ne la revendique même pas! Les deux stratégies sont incompatibles dans un même mouvement, d'où un dialogue impossible. Dans le 3ème cas, la solution ne peut être que le ralliement à l'une ou l'autre des précédentes options et l'histoire de l'opportunisme a prouvé laquelle est choisie... C'est là dessus qu'il faut créer la convergence et délimiter les lignes. Il faut que les divergences réelles éclatent au grand jour pour que chacun puisse se positionner en toute connaissance par delà les apparences! Le communiqué du CSSP49? Nous essayons de créer des lignes de rupture, là où nous sommes; même si ça ne sert pas à grand chose, il faut le faire partout pour que les positionnements se fassent dans les syndicats et, particulièrement dans la CGT; en parler aux (peu de) soutiens parisiens pour déstabiliser la bureaucatie. Cela n'est jamais inutile car j'ai rencontré ce matin un camarade de la CGT qui est resté incrédule par cette intervention conjointe de la CGT avec la police! il faut que, dans les syndicats nos camarades comprennent les véritables enjeux! -pj49- "Soyons des électrons libres et de notre union naîtra la bombe atomique sociale"