[Coordsanspap-ouest]Accès aux soins

From : david@... , the 30th May 2016 08:47

Bonjour à tous, J’espère que je ne suis pas hors-sujet en postant ça ici, je ne maitrise et identifie pas encore totalement les différentes mailing-listes. Je fais parti d’un collectif Fouesnantais, nous « suivons » les 30 demandeurs d’asile qui ont séjournés ici en début d’année, et qui sont maintenant répartis dans différents CADA en Bretagne. Ca se passe plus ou moins bien selon les CADA, mais j’imagine que c’est un constat que vous avez déjà tous fait. Là j’aurais besoin d’aide pour 2 demandeurs d’asile qui sont à Lorient. Les 2 ont eu un refus de l’Ofpra, et ont fait une demande de recours. Ils sont en attente de la réponse du CNDA. Concrétement, dans les 2 cas ils ont des dossiers « pourris », et n’obtiendront pas l’asile, on le sait, hélas. Bon c’est comme ça, on va se renseigner sur las alternatives possibles, etc. Le souci est qu’ils n’ont pas encore la CMU, ce qui nous semble bizarre, tous les autres l’ont eu depuis longtemps. Le CADA nous répond qu’ils ont tout envoyé et attendent la réponse de la CMU. On se demande si ils ont bien envoyés les dossiers… Ils disent clairement par ailleurs qu’ils ne peuvent pas financer de trajet pour les RV avec un avocat, qu’ils n’en cherchent pas et qu’ils attendent qu’un soit désigné d’office, etc. Dans une certaine mesure je peux comprendre : le recours va se faire en pur perte, donc qu’ils économisent des sous pour mieux financer des recours qui ont des chances d’aboutir. Ca peut s’entendre mais il faudrait qu’ils le disent clairement, si c’est bien ça la raison. Et par contre ça ne justifie pas de faire trainer la CMU, ils ont des rages de dents et ne sont pas soignés, ce qui n’est pas normal. Voilà pour la situation, ce qui m’amène 2 questions que je vous pose :  1 - Est-ce que vous connaissez un moyen pour eux de se faire soigner gratuitement, en attendant d’avoir la CMU ? Sur Fouesnant nous avons 2 dentistes qui acceptent de soigner bénévolement les demandeurs d’asile, mais on ne connait personne sur Lorient. Si ils vont à l’hopital directement, ça peut marcher ? 2 - Si jamais il s’avérait qu’il y ai vraiment une négligence de la part du CADA (je met au conditionnel parce que je n’en ai pas la preuve pour l’instant), quel moyen de pression avons-nous pour faire avancer les choses ? Merci d’avance, David