[Coordsanspap-ouest] FW: Tr:[tchetchenie] art Monde :  La réduction du délai de saisine de la Commission de recours des r

From : mariemadlb@... , the 22nd September 2007 10:03
  • 2007-09-22 10:03:41 — mariemadlb@... - [Coordsanspap-ouest] FW: Tr:[tchetchenie] art Monde :  La réduction du délai de saisine de la Commission de recours des r

Bonjour,Pour info article du monde...et ça continue...merci de transmettreBonne lectureMM
 
  
La réduction du délai de saisine de la Commission de recours des réfugiés inquiète les associations LE MONDE | 21.09.07 | 16h11  •  Mis à jour le 21.09.07 | 16h11  Conservez cet article dans votre classeur. > Abonnez-vous au Monde.fr : 6€ par mois + 30 jours offerts 
       
eudi 20 septembre, les députés ont adopté un amendement au projet de loi sur l'immigration, réduisant d'un mois à quinze jours le délai de saisine de la Commission de recours des réfugiés après un refus de l'Office français des réfugiés et apatrides (Ofpra). Cette mesure risque, selon les associations d'aide aux étrangers, de réduire la possibilité de saisir la commission et d'aboutir à ce qu'elle délivre moins de cartes de réfugiés. Une semaine plus tôt, le ministre de l'immigration, Brice Hortefeux, assurait pourtant vouloir renforcer le rôle et l'indépendance de la Commission des recours des réfugiés (Le Monde du 15 septembre). 
  
   Thierry Mariani (UMP, Vaucluse) et Philippe Cochet (UMP, Rhône), auteurs de l'amendement, justifient cette mesure par la nécessité d'accélérer les procédures. Les députés veulent aussi réduire le coût de la prise en charge sociale des demandeurs hébergés dans les Centres d'accueil de demandeurs d'asile (CADA) ou bénéficiant de l'allocation temporaire d'attente. Compte tenu de l'obligation de motiver le recours, et de surcroît en français, sous peine de rejet par ordonnance, un délai aussi court risque de rendre irrecevables de nombreuses demandes, adressées trop tardivement, avancent cependant les associations.> 'Si les délais de procédure sont trop longs, il faut renforcer les effectifs de l'Ofpra et de la CRR. Ce n'est pas au demandeur d'asile à payer l'incurie de l'Etat, s'alarme Olivier Brachet, directeur de Forum Réfugiés et membre du conseil d'administration de l'Ofpra. La réduction à vingt-et-un jours du délai de dépôt d'une demande devant l'Ofpra, instituée en 2003, a déjà, de façon évidente, entraîné une détérioration de la qualité des dossiers.'> Comme toute l'Europe, depuis 2004, la France connaît une baisse de la demande d'asile. Celle-ci s'est même accélérée en 2006, avec 26 269 nouvelles demandes (hors les mineurs) soit une diminution de 38,3 % par rapport à 2005. En Europe, et dans le monde, 'la France fait plus que soutenir la comparaison', soutenait le ministre, le 13 septembre. Pour M. Hortefeux, la baisse du nombre de demandeurs d'asile 's'explique largement par les mesures prises contre l'immigration irrégulière'.> > 'CHIFFRES TROMPEURS'> > Au regard du nombre d'arrivées de demandeurs d'asile, la France s'inscrit dans la tendance européenne, à la baisse. Le pays continue cependant d'offrir l'un des plus forts taux de protection dans l'Union européenne. Dans nombre d'Etats membres, on observe un net recul de la protection dite 'conventionnelle', c'est-à-dire relevant de la convention de Genève de 1951 sur les réfugiés, au profit de statuts moins protecteurs.> La 'protection subsidiaire', qui ne donne droit qu'à une carte de séjour d'un an renouvelable, se développe dans l'UE. En France, elle progresse - 554 statuts de ce type ont été accordés en 2006, contre 84 en 2004 - mais demeure marginale.> Pour les associations, la vigilance est donc de mise. D'autant que la première instance, censée examiner les dossiers sur le fond, est de plus en plus souvent contredite par la CRR. En 2006, celle-ci a prononcé davantage d'accords que l'Ofpra : sur les 7 354 personnes qui se sont vues reconnaître le statut de réfugié, 2 929 (39,8 %) l'ont été à la suite d'une décision de l'Office, 4 425 (62,2 %) après une décision de la Commission.> 'La France peut en apparence se présenter comme un pays accueillant, en affichant un taux élevé de protection au titre de la Convention de Genève, et même un fort taux d'accord global, relève Claire Rodier du Groupe d'information et de soutien des immigrés (Gisti). Pour autant, elle sera de moins en moins un pays d'accueil si elle continue à écrémer les demandeurs à ses frontières, et en amont, les empêche d'accéder à son territoire. Quand des milliers de réfugiés potentiels sont bloqués aux portes de l'Europe, les chiffres peuvent être trompeurs.'> Dans ce contexte, l'évolution du niveau de protection fait l'objet d'une veille attentive. 'Avec un nombre d'accords inférieur à 10 000, la France semble avoir résolument choisi de tourner le dos au droit d'asile. La réforme de 2003, confortée par le nouveau projet de loi, a tout emporté, y compris le souci de protection des personnes menacées de persécution', conclut Olivier Brachet.
Laetitia Van Eeckhout__._,_.___  Toute la discussion (1) Répondre (en mode Web) | Nouvelle discussion  Messages | Fichiers | Photos | Liens | Base de données | Sondages | Agenda  To Post a message, send it to:  tchetchenie@...> > To Unsubscribe, send a blank message to:  tchetchenie-unsubscribe@... 
  Modifier vos options par le Web ((Compte Yahoo! requis) > Modifier vos options par mail : Activer l’envoi groupé | Activer le format Traditionnel > Aller sur votre groupe | Conditions d’utilisation de Yahoo! Groupes | Désinscription 
Aller sur votre groupe  Yahoo! 360º> Partagez l'essentiel> Blog et photos avec> vos proches. Yahoo! Groupes> Créez votre groupe> Partagez vos goûts> avec les autres. Y! Toolbar> 100% gratuit !> En 1 clic, accédez> à vos groupes. . > __,_._,___  _________________________________________________________________ Téléchargez Windows Live Messenger 8.5 Beta gratuitement ! http://get.live.com/betas/messenger_betas