[Coordsanspap-ouest] [Fwd: [collectifsanspapiers49] Bref compte-rendu de l'AG du "48"]

From : cacp@... , the 11th April 2009 11:25
  • 2009-04-11 11:25:41 — cacp@... - [Coordsanspap-ouest] [Fwd: [collectifsanspapiers49] Bref compte-rendu de l'AG du "48"]

Comme vous le constatez, on arrive à faire bouger; mais on a conscience que ça ne pourra se traduire réellement politique qu'en un mouvement généralisé de réquisition. Le manque de logements serait un mythe inventé par d'affreux activistes? Les demandeurs d'asile seraient bien accueillis partout sauf à Angers? Il n'y a plus de SDF ou de demandeurs d'asile à la rue dans les autres villes et Angers est le parent pauvre d'une France bien logée? Un mouvement généralisé d'occupations, réquisitions, squats me semble une actualité brûlante pour des centaines de milliers d'entre nous si on veut avoir un toit, pas vous? ou bien c'est dans ma tête et tout va pour le mieux dans le meilleur pays des Droits de l'Homme? ou bien ce que je lis de révoltes éparpillées, réprimées n'existent que dans les caprices de quelques gamins pourris-gâtés? Je me pose et je vous pose toutes ces questions parce que je m'inquiète pour ma santé mentale! -pj49- ---------------------------- Message original ---------------------------- Objet:   [collectifsanspapiers49] Bref compte-rendu de l'AG du "48" De:      "pj49"  Date:    Jeu 9 avril 2009 13:15 À:       collectifsanspapiers49@... Copie à: "RUSF Nantes"  -------------------------------------------------------------------------- Surréaliste l'AG! Vraiment dommage pour les absents, ils n'auront que ce CR; l'ambiance en moins  et le parfum du regret en plus. Pour titiller leur imaginaire; bref aperçu: Pour un intervenant français, Peggy traduisait en anglais à un des résidents qui traduisait en arabe; puis c'était le tour de Maesli qui traduisait en roumain. Pour un intervenant africain ou roumain, traduction à l'inverse. Un grand moment de vie et d'échanges; Pour la traduction humaine, une participante: "Ce soir, on se sent vraiment ENSEMBLE". Pour ce qui est de la discussion, un des participants soudanais est revenu sur le 6 avril pour dire leur déception de la faible présence des français au rassemblement, que le rassemblement n'avait rien apporté et qu'il(s) ne participerai(en)t pas à un autre rassemblement... Réponse d'un soutien; c'est faux! - Ce rassemblement a enfoncé le clou "48" dans la cité angevine. - Les autorités tant municipales que préfectorales ont pris acte de l'existence du "48" et se sont rencontrés; Le Compte Rendu a été fait par un camarade d'une réunion ce mercredi à 14h entre le préfet ou son représentant, l'adjointe au maire en charge des affaires sociales, un représentant du Conseil Général, la directrice de la DASS et le directeur d'Espace Accueil; tout ce petit monde est emmerdé grave et tente de trouver des portes de sortie; des propositions concrètes ont été abordées en notre absence: - Pour les demandeurs d'asile, des logements pérennes sont envisagés comme c'est le devoir de l'Etat; dans un mois ou deux... - Pour les SDF alternatifs, un terrain avec caravanes, WC, douches et un car à disposition (qui est déjà prêt depuis un an!). D'après Maud, c'est le terrain qui coince; la mairie voulait les caser à la Baumette à côté de l'usine de retraitement des déchets; bonjour l'allusion, les odeurs en plus ! toujours en discussion autour de la plate-forme des SDF... dans un mois ou deux... - Pour les Rroms, ils savent se souvenir opportunément qu'ils sont citoyens européens pour constater qu'ils n'ont aucune obligation "légale" sauf pour Fiorentina qui attend un bébé (çà ne les tracassait pas beaucoup quand elle dormait dehors cet hiver!). Elle sera accueillie en foyer dès la naissance mais sans Marian, le père! mais que fait la mère Boutin. Ce n'est pas acceptable; à suivre et pas dans deux mois! Il serait peut-être judicieux que ces réunions discrètes sinon secrètes soient portées à la connaissance de la population angevine... transparence oblige. On voit que le  "48" inquiéte sérieusement les pouvoirs constitués qui ne se sont jamais autant concertés que depuis l'ouverture du lieu et ce rassemblement y a été pour beaucoup; les angevins ont été impressionnés par cette mobilisation où SDF, africains de l'Est, immigrés de fraîche date comme anciens, français solidaires côtoyaient des Rroms de Roumanie. Quelques dizaines, d'accord mais du jamais vu et pas seulement à Angers (à ma connaissance, à part Calais, il y a trois ans)! Ce n'est pas le quart d'heure de laisser tomber la pression au moment où le triangle du pouvoir (Préf.,Mairie, Conseil Général) est obligé de reconnaître notre existence et d'envisager des solutions. Le prochain objectif de nos mobilisations est tout désigné: la préfecture et son mail; je suis persuadé que la population angevine ne va pas rester indifférente et que le 6 avril loin d'être un point d'orgue de notre mouvement n'est que le prélude à sa montée en puissance. Au delà de notre petit mouvement, certains des pouvoirs en place y voient leur échec et leur incompétence  voire leur inutilité; nous sommes la démonstration vivante que des gens séparés tant par la langue que la culture peuvent vivre ENSEMBLE sans leur contrôle social.  Ils voudraient le voir cesser; quitte à l'intégrer ce qui nous amène à la deuxième discussion de la soirée. La mairie nous a contacté pour proposer que les services de nettoyage de la ville viennent s'occuper du lieu; trop aimable et porte entr'ouverte à des veilleurs de nuit, travailleurs sociaux... en attendant des  situations pérennes;  reprise en main et contrôle social du lieu; en bref: normalisation.avant fermeture pour insalubrité et insécurité. L' Assemblée a été unanime pour repousser cette proposition et Marian a avancé un calendrier journalier pour le nettoyage du lieu; par contre les habitants accueilleront avec joie le matériel de nettoyage qu'une mairie si gentille mettra à leur disposition! Déjà "Angers Loire Métropole" nous a livré deux containers de poubelles supplémentaires et preuve de l'ancrage du lieu dans le quartier avec ces mots hautement symboliques inscrits en gros "48, rue Lionnaise" qui valent reconnaissance officielle. L'initiation au français, irrégulière jusqu'ici, a été fixée par Patsy et sa petite équipe (trop squelettique pour l'instant malgré les déclarations d'intention de certains...) les lundi, mercredi et vendredi selon disponibilité des intervenants. J'en profite pour appeler ceux que le projet intéresse à rejoindre un soir cette équipe; d'après Patsy et Pedro, c'est une expérience à ne pas manquer; comme on dit de moins en moins à l'ANPE ambiance motivante et débutants acceptés! Dernier message de Patsy hors réunion; "samedi p'tit chantier au 48 pour créer au 1er étage une salle de cours... Dernier point soulevé par Guillaume; la fréquence des AG, souhaitable hebdomadaire; elles se dérouleront donc le mardi à 20h pour ne pas interférer avec l'initiation au français. Je crois avoir tout dit; si certains ont des rectifications, précisions, protestations, etc... "qu'ils se manifestent ou se taisent à jamais" . Ouf! "Soyons touTEs des électrons libres et de notre union naîtra la bombe atomique sociale" A+ dans les luttes; -pj49-