[Coordsanspap-ouest]Un migrant a été découvert inconscient dans un camion en début d’après-midi.

From : muriel.elkolli@... , the 17th May 2015 10:20
  • 2015-05-17 10:20:27 — muriel.elkolli@... - [Coordsanspap-ouest]Un migrant a été découvert inconscient dans un camion en début d’après-midi.

/l"’exigence de sécurité et d’humanité soit garantie à chacun/ " Région  > Calais et ses environs 
  Calais 
  A16 : la situation s’améliore mais trafic toujours perturbé aux abords   du tunnel sous la Manche et du port Publié le 14/05/2015 PAR OLIVIER PECQUEUX   ****        Ce jeudi, vers 18 h 30, la circulation sur l’A16 reste compliquée     aux abords de Calais. Les poids lourds à l’arrêt sur les voies de     droite dans le sens Dunkerque-Boulogne forment ce jeudi soir une     file de 2 km (on a relevé jusqu’à 6 km en début d’après-midi). Sur     la rocade vers le terminal car ferry, les camions sont moins     nombreux, mais toujours au ralenti. Un migrant a par ailleurs été     découvert inconscient dans un camion en début d’après-midi. 1 / 3 Sur l’autoroute A 16, ce jeudi après-midi, les poids lourds sont à  l’arrêt sur près de quatre kilomètres. Un bouchon d’un kilomètre et demi  persiste à partir de la bretelle de sortie Saint-Pierre. Lire également   *     Bouchons sur l'A16 mardi: les routiers irrités        *     A16: bouchons et intrusions de migrants          À Coquelles, sens Boulogne-Dunkerque *Vers 18 h,* dans le sens Boulogne-Dunkerque, à Coquelles, *les poids  lourds *en partance pour la Grande-Bretagne via le tunnel sous la Manche  (sortie 42) *occupent la voie de droite*, sur l’A16, sur deux cents à  trois cents mètres avant la bretelle d’accès au tunnel. En début  d’après-midi, le bouchon était de 2 km. La présence massive de migrants assis sur les barrières de sécurité,  quand ils ne tentent pas de monter dans les camions, incitent toujours à  la plus grande prudence.     À Calais, sens Dunkerque-Boulogne Dans le sens Dunkerque-Boulogne, à partir de la sortie vers Saint-Omer,  *la retenue des poids lourds sur la file de droite s’étire sur 2 km* (4  km vers 14 h), mais on n’observe plus de bouchons impliquant des  voitures. En début d’après-midi, de nombreux véhicules étaient à l’arrêt  sur 1,5 km. Vers 13 h, Bison Futé avait signalé la fin des bouchons sur ces portions  de l’A16, alors que dans la matinée jusqu’à six kilomètres de bouchons  cumulés avaient été annoncés. En ce jour férié où chaque année le trafic  transmanche est intense, *il faut s’attendre à des perturbations jusqu’à  ce jeudi soir*.     Vers le port de Calais Sur la rocade menant au terminal car ferry, *le trafic reste perturbé*.  Avant leur arrivée au port, les camions sont *déroutés en direction des  hangars *abritant les scanners *pour la détection de CO2*, qui permet  d’identifier rapidement la présence de migrants. Là encore, sur la  rocade vers le port, des dizaines de migrants (dont les cabanes de  fortune se trouvent à proximité, dans le campement sauvage nouvellement  créé  )  tentent désespérément de se cacher dans les chargements des camions à  l’arrêt.     La mise en garde de la préfecture Les bouchons et les ralentissements sur l’A16 et la rocade sont annoncés  par des véhicules de la direction interdépartementale des routes (DIR).  La police est présente pour orienter les poids lourds, sécuriser les  voies et tenter de limiter les intrusions de migrants. Dans un  communiqué de presse diffusé ce jeudi, *la préfète du Pas-de-Calais*  Fabienne Buccio, interpellée voilà deux jours par des transporteurs  routiers irrités  ,  rappelle « /l’entière mobilisation des services et partenaires de l’État  à Calais pour que l’exigence de sécurité et d’humanité soit garantie à  chacun/ ». « /Depuis quelques jours, les tentatives d’intrusion de  migrants dans les camions à proximité du tunnel sous la Manche et du  port de Calais se sont intensifiées, prenant des proportions  inquiétantes tant par l’agressivité que par la répétition des attaques/,  écrit la préfète qui rappelle le renfort policier et l’accompagnement  des migrants prévus dans le cadre du plan Cazeneuve  .  /Toute personne qui se rendrait coupable d’organiser ces attaques, de  les faciliter ou de les justifier porterait une lourde responsabilité  quant à leurs conséquences/. »     Un migrant érythréen découvert inconscient dans un camion D’importants moyens de secours ont été déployés ce jeudi vers midi après  la découverte d’un migrant inanimé dans un camion transportant du  compost organique, et qui s’apprêtait à prendre le tunnel sous la  Manche. L’homme de nationalité érythréenne a été transporté à l’hôpital  de Calais : d’après la préfecture du Pas-de-Calais, son pronostic vital  n’est pas engagé, mais il se trouvait dans un état d’« /urgence relative  /». Ce sont des « /témoins /», selon la préfecture, qui ont donné l’alerte,  après avoir vu quatre migrants sortir d’une benne à compost organique en  signalant qu’une cinquième personne était restée coincée à l’intérieur.  Ces quatre migrants n’étaient plus sur place à l’arrivée des secours.  Les pompiers de Calais ont pris en charge la victime et procédé à une  vérification de l’intérieur du poids lourd à l’aide de caméras  techniques, afin de s’assurer qu’aucune autre personne ne se trouvait  dans la benne. Celles-ci étant insuffisantes au vu de la densité du  compost, le camion est passé au contrôle scanner d’Eurotunnel pour une  seconde vérification : des points chauds ont été détectés mais ils  étaient probablement dus à l’état de décomposition du compost organique.  Les pompiers ont donc décidé de vider complètement la benne pour lever  tout doute. Aucun corps n’a été retrouvé à l’intérieur. L’intervention  s’est terminée vers 15 h.