[Coordsanspap-ouest]2 juillet ils ne jetteront pas une famille russe à la rue

From : muriel.elkolli@... , the 30th June 2012 00:31
  • 2012-06-30 00:31:10 — muriel.elkolli@... - [Coordsanspap-ouest]2 juillet ils ne jetteront pas une famille russe à la rue

CONTRE L'EXPULSION DE SON LOGEMENT D'UNE FAMILLE RUSSE RENDEZ VOUS LUNDI 2 JUILLET A 9 H DEVANT L'APPARTEMENT 2 RUE CLAUDE CHAPPE A JOUE LES TOURS Une famille russe (un couple avec un enfant de 3 mois) est hébergée  depuis plusieurs mois dans un appartement géré par l'association  Emergence. Cette association est tristement célèbre sur la place de  Tours. Par exemple, elle gérait, cet hiver, la salle à manger de l'hôtel  Conté transformée en dortoir immonde, que le directeur de la Direction  Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS) appelle la salle commune.  Les euphémismes de l'administration ne nous font pas rire ! Depuis plus d'un mois, la mobilisation pour le droit au logement a forcé  la préfecture et la mairie à ouvrir des lieux pour héberger des familles  à la rue. Comment décrire les conditions « d'hébergement » ? Les femmes  et enfants sont jetés à la rue tous les matins ne sachant pas si elles  et leurs enfants seront de nouveau hébergés quelque part. Elles doivent  appeler le 115 qui oriente les heureuses élues d'un soir selon des  listes établies par la DDCS. Les hommes restent dehors pendant que leur  conjointe et enfants dorment dans un gymnase, une salle municipale ou  dernièrement des logements de fonction vides à Joué les Tours. Les  personnes hébergées n'ont qu'un seul « repas » par jour : le soir. Le  matin et le midi, qu'elles se débrouillent ! Bien évidemment ceux restés  dehors n'ont rien à manger. Ce « dispositif » est également géré par  Emergence. Cette association est le bras actif de toutes les ignominies  ordonnées par l'Etat. Pourquoi les responsables d'Emergence veulent-ils mettre à la rue cette  famille qui ira grossir le groupe de celles qui y sont déjà ? Comme les  autres, cette famille appellera tous les soirs le 115. La DDCS  l'incluera ou pas dans les listes qu'elle a déjà. Les responsables  d'Emergence veulent amplifier les soucis du directeur de la DDCS.  Vraiment ils ne sont très serviables envers ce haut fonctionnaire chargé  de la Cohésion Sociale. Mais mon cher Monsieur et ma chère Madame, c'est évident ! Cet homme et  cette femme avec leur enfant de 3 mois étaient demandeurs d'asile. Ils  ont été déboutés. Ils sont donc sans papier : alors dehors. C'est simple  ! D'un côté, la préfecture mobilise ses fonctionnaires tous les jours  pour qu'ils trouvent en urgence des hébergements pour des femmes et  leurs enfants ; de l'autre cette même préfecture, obéissant à la  politique xénophobe du gouvernement (depuis le 6 mai 2012 la science  politique évolue : changement veut dire continuité), transforme des gens  en « clandestins ». Ils n'ont donc plus droit à un hébergement stable et  vont donc rejoindre la cohorte des sans abris qu'il faut héberger car la  mobilisation maintient la pression sur l'administration. Le préfet et  ses services sont enfermés dans un cercle vicieux qu'ils contribuent à  alimenter. Il y en a assez. Lundi 2 juillet 2012, les responsables d'Emergence  tenteront de procéder à l'expulsion de cette famille russe de  l'appartement où elle vit. Nous serons là pour nous y opposer et  affirmer notre solidarité. RENDEZ VOUS LUNDI 2 JUILLET A 9 H DANS DEVANT L'APPARTEMENT 2 RUE CLAUDE CHAPPE A JOUE LES TOURS Tours, le 29/06/2012 SOIF D'UTOPIES 06 31 56 17 56 soifdutopies@... DAL 37 06 83 00 88 76 dal37tours@... LES GROGNONS LES PIEDS DANS LA PORTE 06 20 91 20 44 lepieddanslaporte@...