Yougoslavie : pourquoi faut-il en finir avec Slobodan Milosevic, 21-04-99 *

From : balkans@... , the 29th avril 1999 11:09
  • 1999-04-29 11:09:23 — balkans@... - Yougoslavie : pourquoi faut-il en finir avec Slobodan Milosevic, 21-04-99 *

Nikola Petrovic Njegosh Pourquoi faut-il en finir avec Slobodan Milosevic ? 21 avril 1999 Je n'arrive pas � croire qu'apr�s les dix ann�es qui viennent de s'�couler, il faille encore se poser la question. Depuis dix ans d�j�, o� que nous vivions en Europe, Slobodan Milosevic pourrit notre vie � tous, � des degr�s diff�rents, bien s�r. Il a tout d'abord g�ch� cette grande f�te qu'auraient d� �tre les retrouvailles europ�ennes. En sacrifiant la Yougoslavie et les Yougoslaves � ses ambitions, il a d�truit non seulement toute possibilit� de vie commune entre les peuples des Balkans, mais aussi toute possibilit� d'une transition d�mocratique. Il a vol� au peuple serbe la chance qui lui �tait offerte d'�tre le moteur de cette d�mocratisation et � Belgrade de devenir la ville libre et moderne qui devait faire d'elle la capitale des Balkans, le carrefour des Europes. Pire encore, d'un point de vue humain, il repr�sente un v�ritable cauchemar pour tant d'hommes, de femmes et d'enfants, victimes innocentes. Se renfor�ant de ses propres crimes et de ses propres d�faites, il devient l'enjeu d'un conflit disproportionn� qui risque de d�g�n�rer en une troisi�me guerre mondiale. Evidemment, il n'aurait pu faire cela seul et les complicit�s furent nombreuses. En Serbie, tout d'abord, o� il a su s'appuyer � la fois sur une bureaucratie inqui�te de son avenir et une intelligentsia de r�gime qui a trouv� dans le nationalisme un substitut � la dialectique prol�tarienne qui ne faisait plus recette. En Croatie, il a trouv� en la personne de Monsieur Tudjman le partenaire id�al de ses sombres projets. D'un autre c�t�, la mont�e du parti musulman en Bosnie et le renforcement du nationalisme albanais au Kosovo face � la r�pression ont permis de persuader les Serbes qu'ils �taient entour�s d'ennemis et que la guerre devenait in�vitable. Mais le plus invraisemblable c'est la complicit� objective de la communaut� internationale qui a laiss� se d�velopper la crise et a d�lib�r�ment rat� toutes les occasions d'y mettre un terme. Cette responsabilit� est particuli�rement choquante en ce qui concerne l'Europe car elle �tait la mieux plac�e pour arbitrer les conflits et pouvait en tirer le plus grand b�n�fice, tant nos anciens compatriotes attendaient d'elle. La catastrophe qui se d�roule sous nos yeux, tant du c�t� de la d�portation inhumaine des Kosovars, que des bombardements sur la Serbie et le Mont�n�gro est le prix de cette d�mission. C'est tr�s cher pay� trop cher pay� ! Au-del� des souffrances et des destructions, cette intervention tardive et aux objectifs mal d�finis risque plus certainement de plonger les Balkans et toute l'Europe dans un chaos que d'�liminer l'�nergie qui permet aujourd'hui � un petit dictateur de faire trembler la plan�te. Pourquoi en finir avec Milosevic ? C'est apr�s Vukovar qu'il aurait fallu se poser la question ! Mais si la question peut encore avoir un sens aujourd'hui, ce n'est plus par rapport au pass� que l'on ne peut malheureusement plus refaire, mais par rapport � l'avenir. En finir avec Milosevic pour en finir avec ce mot d'ordre qui tue : : Ein Land� ein Volk� ein F�hrer !�(Un sol, un peuple, un Meneur)�Pour en finir avec la violence et pour construire cette Europe conviviale que nous sommes en droit d'exiger de nos repr�sentants. Attention : une question peut en cacher une autre ! Une question qui nous talonne d�j� : pourquoi en finir avec l'OTAN ? Esp�rons que nous saurons y r�pondre � temps. � Tous droits r�serv�s Le Courrier des Balkans. ---------------------------------------------------------------------------- ------------- Le Courrier des Balkans S�lection d'articles traduits en fran�ais de la presse ind�pendante des Balkans Mont�n�gro Flash Un service du Courrier des Balkans et de Solidarit� Europe Mont�n�gro Informez-vous : http://bok.net/balkans/ balkans@... T�l/fax : 01-47-97-55-23