Serbie: La loi anti-terrorisme représente une menace énorme (IWPR), 25-6-2000*

From : c.fisler@... , the 29th June 2000 08:41
  • 2000-06-29 08:41:51 — c.fisler@... - Serbie: La loi anti-terrorisme représente une menace énorme (IWPR), 25-6-2000*

The Institute for War & Peace Reporting Rapport sur la crise des Balkans N� 150 25 juin 2000 (traduit par C�cile Fisler) LA LOI ANTI-TERRORISME REPRESENTE UNE MENACE ENORME. En Serbie, la nouvelle l�gislation contre le terrorisme frapperait au c�ur m�me des libert�s civiles et an�antirait les derniers vestiges de la d�mocratie. Par Slobodan Vucetic � Belgrade (Jusqu'� son licenciement il y a six mois, Slobodan Vucetic �tait juge au tribunal constitutionnel serbe. Une version de cette analyse est d�j� parue dans le quotidien "Blic"). Incapable de trouver un moyen de sortir de la profonde crise �conomique, sociale et politique et accabl� par les probl�mes n�s de l'isolement international, le r�gime du pr�sident Slobodan Milosevic a eu recours � une r�pression de grande envergure. Gr�ce � la suppression des m�dia ind�pendants et � une agressive campagne "anti-terrorisme", le r�gime vise � intimider les citoyens qui ne partagent passe ses points de vue. Les principaux "ennemis de l'int�rieur, fascistes et terroristes" et tous ceux qui sapent -  soi-disant - le pays, sont en r�alit� des �tudiants et des �l�ves non arm�s, membres du mouvement Otpor (R�sistance). Leur seule activit� terroriste consiste � placarder sur les murs des affiches portant le nom de Optor et le symbole du poing ferm� (une r�f�rence aux anciens communistes). N'ayant pu jusqu'� pr�sent prouver que ces �tudiants et certains partis de l'opposition �taient engag�s dans des activit�s terroristes, le r�gime a trouv� une id�e diabolique: l'introduction imm�diate en Serbie d'une loi contre le terrorisme. D'apr�s cette loi, le terme "terrorisme" aurait une interpr�tation tr�s flexible. Les d�tails de la nouvelle loi n'ont pas encore �t� r�v�l�s. Cependant, le ministre adjoint de la Justice de Serbie, Zoran Balinovac, a laiss� entendre que m�me  "l'intention" de commettre un crime violent serait suffisante pour entra�ner une condamnation pour terrorisme. La t�l�vision et les m�dia contr�l�s par l'Etat ont pr�par� le terrain pour cette nouvelle loi en soulignant le besoin urgent de telles mesures � la lumi�re de l'exp�rience v�cue par d'autres pays qui connaissent le m�me genre d'activit�s terroristes. Il est cependant tr�s clair que ces formes de terrorisme n'existent pas en Serbie. Bien entendu, chaque Etat a le droit et le devoir de lutter contre le terrorisme, mais cette bataille doit �tre men�e conform�ment aux garanties constitutionnelles de la libert� civile et des droits civiques. Les limites du pouvoir ex�cutif doivent �tre respect�es. L'intention du r�gime est d'utiliser cette nouvelle "Loi contre le Terrorisme" pour limiter les libert�s fondamentales de ses citoyens. Selon la Constitution, ces droits ne peuvent �tre limit�s que pendant une guerre ou un �tat d'urgence. Ce n'est que lorsque certaines conditions juridiques et constitutionnelles sp�cifiques existent que le parlement f�d�ral ou le gouvernement f�d�ral peuvent d�clarer la guerre ou l'�tat d'urgence. --------------------------------------------------------------------- -------------- Balkan Crisis Report The Institute for War & Peace Reporting Lancaster House, 33 Islington High Street, London N1 9LH, United Kingdom Tel. : (44 171) 713 7130 (44 171) 713 7140 E-mail : info@... ; Web : http://www.iwpr.net Les opinions exprim�es dans le � Balkan Crisis Report � sont celles des auteurs, elles ne refl�tent pas n�cessairement celles de la publication ou de l�IWPR Copyright � 2000 The Institute for War & Peace Reporting � Tous droits r�serv�s Le Courrier des Balkans. ---------------------------------------------------------------------------- --------------- Le Courrier des Balkans S�lection d�articles traduits en fran�ais de la presse ind�pendante des Balkans Informez-vous : http://bok.net/balkans/ balkans@... T�l/fax : 01-47-97-55-23