Kosovo: Berisha: le "fauteur de troubles" (IWPR), 16-6-2000*

From : c.fisler@... , the 26th June 2000 08:29
  • 2000-06-26 08:29:52 — c.fisler@... - Kosovo: Berisha: le "fauteur de troubles" (IWPR), 16-6-2000*

The Institute for War & Peace Reporting Rapport sur la crise des Balkans N� 149 16 juin 2000 (traduit par C�cile Fisler) BERISHA: LE "FAUTEUR DE TROUBLES". Les Nations Unies craignent que l'homme politique charismatique de Tirana, Sali Berisha, ne cherche � encourager les nationalistes albanais du Kosovo. Par Llazar Semini (Directeur de projet pour l'IWPR � Pristina). L'administrateur des Nations Unies pour le Kosovo a annul� cette semaine une visite de l'ancien pr�sident d'Albanie, Sali Berisha, craignant que celui-ci n'encourage les appels en faveur de l' ind�pendance. Bernard Kouchner, chef de la Mission des Nations Unies au Kosovo, UNMIK, a mis sur le compte de la situation tendue, sa d�cision du 14 juin d'annuler la visite de Berisha. Kouchner a annonc� qu'il avait �crit au leader albanais de l'opposition pour lui demander de retarder son voyage jusqu'� ce que les choses se calment. Cependant, selon des sources de l'administration internationale, la v�ritable raison de cette annulation serait que Kouchner craindrait que Berisha ne provoque des tensions politiques et qu'il encourage les appels en faveur de  l'ind�pendance et d'une Grande Albanie. Berisha a �t� tr�s m�content de la d�cision de Kouchner. "Un passage � niveau et une d�cision absurde ne peuvent s�parer les Albanais", a-t-il d�clar�. "Ma visite � des sites historiques et mes rencontres avec des hommes politiques n'auraient pas provoqu� une d�stabilisation". L'annulation de la visite a d�clench� une campagne m�diatique hostile mettant en cause le droit de l'administration internationale � restreindre la libert� de mouvement des Albanais. Les relations entre Kouchner et la presse albanaise du Kosovo �taient d�j� tendues suite � la d�cision de l'UNMIK de fermer le journal "Dita" pendant huit jours, apr�s la publication d'articles qu'elle avait jug�s incendiaires. A Tirana, Berisha a d�clar� qu'il se rendrait au Kosovo lorsque la province aurait son propre pr�sident et premier ministre - ce qui indique clairement qu'il estime qu'il est temps pour Kouchner et ses fonctionnaires internationaux de partir. Berisha a �galement laiss� entendre qu'il pensait que Daan Everts, chef  du bureau de Pristina de l'Organisation pour la S�curit� et la Coop�ration en Europe, OSCE, avait influenc� la d�cision de Kouchner. Everts a �t� l'ambassadeur de l'OSCE � Tirana pendant deux ans et a toujours des liens avec le gouvernement de gauche en Albanie. La controverse qui entoure l'affaire Berisha a peut-�tre justifi� les craintes de l'UNMIK selon lesquelles sa pr�sence charismatique pourrait cr�er des troubles suppl�mentaires. Il est �vident que Berisha exploiterait sa visite au Kosovo pour ses propres objectifs politiques. Il est certainement tr�s populaire ici. Durant la guerre, il �tait dans l'opposition et avait fortement soutenu la lutte kosovare. Berisha s'est oppos� aux accords de Rambouillet et a toujours milit� en faveur de l'ind�pendance du Kosovo. La communaut� internationale a-t-elle raison de craindre une Grande Albanie? L'UNMIK a-t-elle raison de soup�onner Berisha d'�tre un partisan de cette cause? Absolument pas. Le concept d'une Grande Albanie est davantage une pr�occupation occidentale qu'albanaise. Tirana est bien plus pr�occup�e par ses probl�mes �conomiques �crasants et son combat permanent pour devenir membre de la communaut� europ�enne. Pourquoi Kouchner a-t-il emp�ch� Berisha de se rendre au Kosovo? Pourquoi attirer de nouveau l'attention internationale sur lui? Il est vrai que la politique au vitriol qui pr�vaut � Tirana est un tr�s mauvais exemple pour les leaders politiques de Pristina. Mais interdire � Berisha de venir au Kosovo n'aide certainement pas. Les Albanais du Kosovo r�clament l'ind�pendance, pas une Grande Albanie. La d�cision de Kouchner a mis au d�fi un groupe d'hommes politiques qui pensent d�sormais lancer une invitation officielle � Berisha. Kouchner s'opposera-t-il de nouveau � sa visite? Il est certain que l'administration des Nations Unies a suffisamment de probl�mes pressants � r�gler sans encourir le risque d'�tre confront�e � la col�re des Albanais du Kosovo au sujet de cette question. ------------------------------------------------------------------ -------------- Balkan Crisis Report The Institute for War & Peace Reporting Lancaster House, 33 Islington High Street, London N1 9LH, United Kingdom Tel. : (44 171) 713 7130 (44 171) 713 7140 E-mail : info@... ; Web : http://www.iwpr.net Les opinions exprim�es dans le � Balkan Crisis Report � sont celles des auteurs, elles ne refl�tent pas n�cessairement celles de la publication ou de l�IWPR Copyright � 2000 The Institute for War & Peace Reporting � Tous droits r�serv�s Le Courrier des Balkans. ---------------------------------------------------------------------------- --------------- Le Courrier des Balkans S�lection d�articles traduits en fran�ais de la presse ind�pendante des Balkans Informez-vous : http://bok.net/balkans/ balkans@... T�l/fax : 01-47-97-55-23