[Cuad38][CIRBE] Quand la FCPE 38 informe les parents isérois sur l'évaluation par compétences...

From : baseeleves@... , the 9th avril 2011 14:19
  • 2011-04-09 14:19:49 — baseeleves@... - [Cuad38][CIRBE] Quand la FCPE 38 informe les parents isérois sur l'évaluation par compétences...

*Quand la FCPE 38 informe les parents isérois sur l'évaluation par compétences...* "L'évaluation par compétences, évaluation positive des élèves : les enjeux" Tel était le titre de la conférence-débat organisée par la FCPE Isère à la Maison du Tourisme de Grenoble, le 29 mars dernier. Un parti-pris très positif défendu avec enthousiasme par Anne Goube, enseignante à l'Université Joseph Fourier de Grenoble, invitée par la FCPE 38 à présenter ce nouveau système d'évaluation aux parents d'élèves isérois. Ainsi que le précisait l'invitation de la FCPE, tous les niveaux sont concernés. Rappelons en effet que depuis la rentrée 2010, tous les élèves sont évalués par compétences, au primaire comme au secondaire. Tout au long de sa présentation, Anne Goube s'est appuyée à la fois sur les instructions officielles et sur sa propre expérience pour défendre ce nouveau dispositif d'évaluation des élèves qui va transformer profondément notre système éducatif. Mais pour quels avantages ? Selon Anne Goube :    - l'évaluation par compétences donne un statut positif à l'erreur, moteur    de l'apprentissage :  - les élèves ne sont donc plus paralysés à l'idée de se tromper et donc d'avoir une mauvaise note - les erreurs permettent à l'enseignant de réorienter les apprentissages des élèves - l'évaluation par compétences redonne une place centrale à l'évaluation formative (laisse aux élèves le temps de s'entraîner sans peur de se tromper) - les programmes scolaires étant très ambitieux en France, l'évaluation sommative arrive toujours trop vite (on ne laisse pas le temps aux élèves de s'approprier les contenus avant de les mettre face à une situation complexe)    - La disparition des notes va permettre de mettre fin à la "dictature de    la moyenne" et donc de supprimer la "constante macabre" (1/3 de bons élèves    au dessus de la moyenne, 1/3 de moyens, et surtout 1/3 de mauvais, en    dessous de la moyenne). En effet :  - la "moyenne" ne veut rien dire. - la constante macabre suppose implicitement que tout le monde ne peut pas être bon (vision négative des "mauvais" élèves). - A l'opposé, la validation par compétences part de l'idée que tout le monde peut arriver à quelque chose de bien (vision positive de *tous* les élèves)    - 4 facteurs principaux interviennent dans les apprentissages, en jouant    sur la motivation des élèves :  - facteur relationnel (relation prof-élève) - le désir d'apprendre (facteur culturel) - la réussite (se voir en situation de réussite est un facteur positif) - le sens social (donner du sens) : utilisation de grilles multi-critères permettant de valider progressivement les acquis des élèves (intérêt notamment de l'auto-évaluation). L'évaluation par compétences, et en particulier l'auto-évaluation, joue de manière positive sur la motivation des élèves. Outre permettre un meilleur suivi des élèves, le Livret personnel de compétences a notamment pour fonction principale de "valoriser les acquis des élèves".    - ce nouveau système d'évaluation devrait conduire à une remise en    question importante de la manière d'enseigner des enseignants :  - les enseignants eux-mêmes doivent maîtriser 10 compétences pour enseigner (déclinées, comme pour les élèves, en 130 compétences sous les rubriques "connaissances", "capacités" et "attitudes", arrêté du 12 mai 2010 BO n°29 du 22/07/2010) - ce système va obliger les enseignants à travailler ensemble (la validation des compétences est une décision collégiale) A l'issue de cette présentation, plusieurs parents se sont déclarés séduits par l'évaluation des compétences. Certains y voient de l'espoir, un moyen de ne pas stigmatiser et évaluer les enfants selon leur origine sociale, un système permettant de reconnaître à tous des compétences, de s'adapter aux difficultés de chacun... donc a priori plus efficace (remède à l'échec scolaire) et plus égalitaire. *A l'opposé, plusieurs personnes se sont déclarées très inquiètes de la mise en oeuvre de ce nouveau système d'évaluation :*    - bien que favorable à l'évaluation par compétences, *une enseignante    trouve très dur de devoir juger un enfant sur un mode binaire* en fin    d'année lors de la validation des acquis. En effet, comme le précise bien    Anne Goube, "tout le monde doit valider toutes les compétences : valider    c'est oui ou c'est non".    - *des parents s'inquiètent que les enfants soient "mis dans des boîtes"*.    Or comme l'explique Anne Goube, les instructions officielles indiquent de    manière très détaillée une multitude des compétences à évaluer en fin de    CE1, en fin de CM2 et en fin de 3ème. 7 compétences sont évaluées à chaque    fois. Chaque compétence évaluée correspond à un ensemble de connaissances    (savoirs), de capacités (savoir-faire) et d'attitudes (savoir-être) à mettre    en oeuvre simultanément dans l'exécution d'une tâche complexe (différente    bien sûr suivant le niveau de l'élève).... Les résultats des évaluations de    CE1 (palier 1), CM2 (palier 2) et 3ème (palier 3) suivront chaque élève tout    au long de sa scolarité !    - certains parents s'inquiètent des *attitudes indispensables exigées des    élèves* (ouverture aux autres, goût de la recherche de la vérité, respect    de soi et d'autrui, curiosité, créativité, curiosité) et se demandent    comment on peut demander aux élèves de développer de telles attitudes alors    qu'on ne le demande même pas aux politiques. D'autres se posent la question    de savoir comment évaluer l'autonomie et l'initiative dans le cadre    scolaire.    - une ancienne directrice d'école soulève l'aspect négatif du *fichage    des compétences, encore plus stigmatisant que les notes*.    - plusieurs enseignants s'interrogent sur ce nouveau système d'évaluation    des élèves qui *risque de pervertir une approche pédagogique qu'ils    défendent et utilisent déjà* depuis plusieurs années dans leurs classes.    Quelques effets pervers évoqués :  - système dévaluation présenté comme supplantant les notes alors que dans les fait il s'y rajoute, en particulier pour le Brevet. Dès cette année, l'obtention du DNB sera soumise à deux conditions :  palier 3 validé et une note ≥ 10 (oral histoire des arts, notes examen, notes contrôle continu, note de vie scolaire : somme des notes / total des coefficients), - bachotage des enfants de CE1 et CM2, - évaluation des enseignants en fonction des résultats de leurs élèves (voir notamment ce dossier très détaillé du SNUipp38 sur le livret personnel de compétences : http://38.snuipp.fr/spip.php?article921 ), - possibilité de remplacer des enseignants sans tenir compte des disciplines enseignées (voir par exemple cette histoire véridique et ubuesque d'une professeur de maths chargée de remplacer un professeur d'EPS en novembre 2010 : http://classes.blogs.liberation.fr/soule/2010/11/ministere-de-l-education-ou-ubu-est-roi/comments/page/2/ ), - risque de voir les écoles du socle commun dispenser un enseignement au rabais (proposition de loi pour une école du socle commun : http://www.sundep.org/spip.php?article1142).    - un parent soulève le problème de la *mise en concurrence des écoles*,    voire même des enseignants entre eux, sur la base des résultats aux    évaluations. Est dénoncé également l'incohérence d'un système qui va mettre    en concurrence les enseignants les uns avec les autres alors qu'il vise    soi-disant à favoriser le travail en équipe des enseignants. Plusieurs    personnes font état de conséquences dramatiques de la mise en concurrence    des écoles, notamment aux Etats-Unis.    - est également évoquée la possibilité d'utiliser le livret personnel de    compétences pour *orienter automatiquement les élèves avec Affelnet* (en    fin de CM2 et en fin de 3ème),    - une personne déplore la *baisse du niveau des savoirs enseignés* depuis    la mise en oeuvre du socle commun,    - enfin, de nombreux participants s'inquiètent de l'*objectif visé par    cette réforme* à un moment où l'ensemble des mesures mises à l'oeuvre    visent toutes à détruire le système éducatif (semaine de 4 jours, fin de la    formation des enseignants, disparition des enseignants spécialisés,    suppression de postes, augmentation du nombre d'élèves par classe,    disparition des petites structures...). Anne Goube conclue la soirée en défendant l'utilisation des grilles multi-critériées et le suivi des élèves. Selon elle, l'évaluation par compétences met en confiance les enfants car ils se rendent compte qu'ils peuvent arriver à faire des choses alors qu'ils s'en sentent incapables au départ. C'est pourquoi elle reste convaincue que l'approche par compétences est bénéfique pour les élèves au niveau de la pratique de classe. Elle se déclare par contre beaucoup plus réservée par rapport aux autres aspects et reconnaît effectivement que tout dépend des objectifs visés par cette réforme. Elle doute en particulier de l'efficacité de cette réforme dans le contexte actuel de manque et de réduction des moyens qui l'accompagnent. Un *tract appelant à boycotter le Livret personnel de compétences* a été distribué par le CIRBE à la sortie de la salle (voir pièce jointe). ----- *Pour aller plus loin :* Loin d'être consensuelle, l'évaluation par compétences pose de nombreux problèmes. Angélique Del Rey par exemple est frappée par l’utilitarisme de l’approche par compétences qui transforme l’éducation en une fabrique de “ressources humaines” au service de l’employabilité des individus : http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article394 Nico Hirtt y voit quant à lui une véritable mystification pédagogique : http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article3953 Aujourd'hui, des voix de plus en plus nombreuses s'élèvent contre la mise en oeuvre du Livret personnel de compétences :    - Le CNRBE appelle clairement à boycotter ce livret :    http://retraitbaseeleves.wordpress.com/2011/03/18/boycott-livret-personnel-de-competences/#more-7307    - La Ligue des Droits de l'Homme y voit une volonté de tracer l’évolution    de l’élève, figeant ce qui par essence est pourtant évolutif, sans    l’accompagnement d’une information digne de ce nom et en l’absence de    réflexion sur les dérives possibles :    http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article3941    - Pour le SNES national (syndicat national des enseignants du 2d degré),    ce livret apparaît comme un levier de transformation du système éducatif    avec d’importantes conséquences sur les contenus d’enseignement, les métiers    de l'éducation, l’organisation même du collège et l’orientation :    http://www.snes.edu/-Socle-commun-livrets-de,403-.html    - Au primaire, le SNUipp38 décrit ce livret comme un moyen "d'enfermer    les enfants dans des cases" qui va transformer en profondeur les missions de    l'école publique. Ce syndicat vient de publier un dossier spécial    extrêmement détaillé et inquiétant sur le sujet :    http://38.snuipp.fr/spip.php?article921    - Le PAS 38 dénonce depuis plusieurs mois ce livret qui va instaurer un    système de compétition entre élèves et entre écoles, de pilotage de la    performance, de salaire au mérite, qui est synonyme de fin de la liberté    pédagogique, va renvoyer l’échec scolaire et le chômage à une responsabilité    individuelle, enfermer les enfants dans un destin figé, voler leur vie    privée et leur droit à l'oubli et rappelle les heures sombres des livrets    ouvriers : Livrets électroniques de compétences : le fichage à la    perfection !    - Chaque jour, de nouveaux syndicats, de nouvelles organisations se    prononcent contre le livret personnel de compétences... Le CIRBE --  Le Collectif Isérois pour le Retrait de Base Élèves Site : http://baseeleves38.wordpress.com Collectif National de Résistance à Base Élèves Site : http://retraitbaseeleves.wordpress.com -- Si vous ne souhaitez plus recevoir d'informations au sujet du collectif, vous pouvez vous désinscrire en envoyant un mail à cette adresse _______________________________________________ Collectif Isérois pour le Retrait de Base Elèves http://baseeleves38.wordpress.com Collectif National de Résistance à Base Élèves http://retraitbaseeleves.wordpress.com/ Adresse pour poster: liste-be38@... pour vous désabonner : http://listes.rezo.net/mailman/listinfo/liste-be38