[IACAM !]Programme du week end anti-carcéral

From : iacam@... , the 17th June 2014 14:28
  • 2014-06-17 14:28:33 — iacam@... - [IACAM !]Programme du week end anti-carcéral

Week- end   anti- carcéral DU 27 AU 29 JUIN à Kopacabaniane Domaine St Laurent, Chemin de la Boissière à Aniane (30km de Montpellier vers Gignac ) Vendredi  27 juin A partir de 14H, arrivée, préparation du week-end avec propositions d’ateliers et de discussions. Repas 20h30 Présentation du week-end, Projection du film « Scum » sur une maison de correction en Angleterre. Samedi  28 10H30, Infos et chronologie depuis le bagne d’Aniane (et ses mutineries) jusqu’à la « Protection Judiciaire de la Jeunesse » puis les EPM, discussion. Repas Aprem, Discussions et Ateliers selon propositions. Repas 21H Projection, ramène ton film. Dimanche  29 Matin, Ateliers, Discussions selon propositions. Repas Aprem, sur les « aménagements de peine », les luttes en prison et autour. Ramène tes envies,documents, idées, d’ateliers ou de discussions. Possibilité de discussion sur les TIG, le travail en prison, ecriture de lettre pour les prisonnièr-e-s… Les maisons que nous habitons ainsi que le village d’Aniane se sont construits, en bonne partie, autour de l’enfermement. Le lieu où nous habitons est un ancien centre PJJ (« protection judiciaire de la jeunesse ») et le bagne du village a été le lieu de « vie » de milliers d’enfants pendant près d’un siècle. CertainEs d’entre-nous et nos proches ont vécu la taule de l’intérieur, risquent de s’y retrouver ou ont eu des « peines aménagées ». Tout comme les HPs, la prison a pour but d’éloigner, d’isoler, de briser, de « réinsérer », bref de faire accepter de gré ou de force ce monde de merde et les inégalités qu’il perpétue. La rage qu’on a contre l’autorité et le contrôle social nous a donné envie de réfléchir et d’agir contre l’enfermement, parce que nous voulons éradiquer toutes formes de taule. Nous vous invitons donc à venir discuter, vous/nous informer, réfléchir, partager, écouter durant 3 jours. Notre volonté n’est pas d’organiser un week-end de conférences sur l’enfermement, nous ne sommes pas des « experts », ce sera à chacunE d’amener aussi ses envies, documents afin de construire ce week-end ensemble sans flics et sans matons. Il y aura possibilité de dormir (on a du matelas mais peut-être pas assez), de manger et de prendre des douches (à la casserole) mais essayez quand même d’amener duvets, tentes ou matelas et de quoi partager à manger ou à boire. Que vous soyez des collectifs d’individuEs ou des individuEs sans collectifs ou des collduES d’indictifs, avec des questions ou sans, venez donc partager ce week end avec nous ou non à tantôt, et brique par brique patati patata boum héhé. La Kopa