[IACAM !]Contre la biométrie réunion le 1er décembre, à la bourse d u travail d'alès, 20h

From : ... , the 24th November 2009 23:10
  • 2009-11-24 23:10:14 — ... - [IACAM !]Contre la biométrie réunion le 1er décembre, à la bourse d u travail d'alès, 20h

Contre la biométrie au collège de Lédignan. Réunion le 1er décembre, Bourse du Travail d’Alès, 20h. Depuis septembre 2008, une borne biométrique a été installée par le principal du collège de Lédignan pour contrôler l’accès des enfants à la cantine. Une borne biométrique c’est une sorte de boite dans laquelle les enfants doivent entrer la main, pour la coller contre une vitre en l’appuyant bien à plat. Leur paume est alors reconnue grâce à l’« enrôlement », réalisé en début d’année (opération par laquelle on enregistre l’image de la paume de l’élève et on l’associe à une équation). Pour compléter le dispositif et avoir accès à son repas, l’enfant doit également composer un code. Depuis le début de leur installation en milieu scolaire, dans les cinq dernières années, ces dispositifs ont soulevé de nombreuses critiques et mobilisations. Au lycée de Gif sur Yvette il a été détruit à coups de marteaux. Au collège de Poussan, une échauffourée a opposé les parents au principal. Il a fallu les forces de l’ordre pour les déloger. Au collège pionnier de Carqueiranne, il a été finalement supprimé. Les régions PACA et Ile de France ont décrété un moratoire sur la biométrie dans les lycées, le département de l’Hérault ne finance plus leur installation dans les collèges… Ca ne passe pas . Lorsqu’on suit le développement délirant du cauchemar sécuritaire dans les écoles on comprend pourquoi. Historiquement, ces dispositifs sont liés au fichage des criminels et au contrôle carcéral Ils sont poussés par des lobbies industriels qui pilonnent les décideurs publics et l’opinion pour placer des machines afin d’habituer les enfants tôt à leur acceptation, lutter contre leurs réticences et se garantir ainsi le marché prometteur des futurs adultes. A Lédignan, le principal, M COPPOLA, a choisi de passer outre un vote du CA et reporte la responsabilité de ce dispositif sur le Conseil général, responsable de l’équipement de collèges. Cette illégalité et ce mépris des institutions « démocratiques » sont l’objet d’un recours devant le tribunal administratif bien engagé. Au-delà du retrait de la borne, on peut exiger une position claire du Conseil général pour cesser le financement de ces technologies indignes et dégradantes. Patrick MALAVIEILLE, chargé des collèges au Conseil général et responsable du financement de ces dispositifs fait la sourde oreille. Son parti a beau clamer « lutter contre le Big Brother numérique », il n’a pas daigné répondre aux courriers des parents lui demandant un rendez-vous. Une position du Conseil général serait pourtant si facile ! Parce que nous trouvons ce dispositif et l’esprit qui l’entoure obscènes et méprisants, parce que nous pensons qu’il est temps d’arrêter de mettre nos enfants sous le contrôle de machines, parce que nous pensons que leur éducation, leur liberté et leurs droits nous concernent tous, que nous ne voulons pas laisser les parents et les enseignants de ce collège isolés, parce que nous savons combien les luttes gagnées soutiennent les luttes futures, nous appelons à une rencontre à la Bourse du Travail d’Alès, le 1er décembre 2009 à 20h. Nous proposons : -        de faire le point sur cette machine et la lutte en cours, -        d’organiser une campagne d’action visant le rectorat et le conseil général -        de nous mobiliser physiquement  le 16 décembre devant le collège. Nous voulons gagner cette lutte, nous pensons que c’est possible, nous n’y arriverons pas seul(e)s. Merci de nous rejoindre. D’ici le 1er décembre si vous souhaitez d’ores et déjà vous impliquer dans certains aspects de cette mobilisation (communication et le travail documentaire, organisation de la campagne, organisation de la mobilisation devant le collège) merci de nous le faire savoir. Collectif gardois Dépassons les bornes Depassonslesbornes30@... ********************* mail : collectifencevennes(at)no-log.org site : http://lapicharlerie.internetdown.org/ Abonnement liste infos et discussion : http://listes.rezo.net/mailman/listinfo/iacam