[IACAM !]Nîmes-17/03: rassemblement contre la Loi Khomri (12h-14h, Préf' de Nîmes)

From : iacam@... , the 16th March 2016 11:17
  • 2016-03-16 11:17:33 — iacam@... - [IACAM !]Nîmes-17/03: rassemblement contre la Loi Khomri (12h-14h, Préf' de Nîmes)

JEUDI 17 MARS RASSEMBLEMENT DE 12H A 14H DEVANT LA PRÉFECTURE A NÎMES !! Ci-dessous l’appel de l’intersyndicale nîmoise (solidaires 30, CNT 30,  UNEF). AMPLIFIONS LA MOBILISATION POUR LE RETRAIT DE LA LOI KHOMRI ! La mobilisation du mercredi 9 mars a été un succès. Dans toute la  France, ce ne sont pas moins de 500 000 personnes qui ont défilé contre  la Loi Khomri. A Alès (500 manifestant-e-s s), à Bagnols (250), à Uzès (350), à Nîmes  près d’un millier de personnes était rassemblé devant les grilles de la  Préfecture du Gard, pour exiger le retrait, sans condition, du projet de  "Loi Travail" de la Ministre du travail. Les lycéens-ennes et la jeunesse scolarisée étaient bien représenté-es  lors de cette journée d’action. A Nîmes mais aussi à Alès et Uzès, des  blocages de lycées ont eu lieu dès le matin aux lycées JBD, Hemingway,  Camus et Dhuoda. LE GOUVERNEMENT A PEUR... Par notre mobilisation, nous avons montré, tous et toutes ensemble, que  la colère existait. Le gouvernement craint cette montée en puissance  d’un mouvement initié par la jeunesse qui refuse la précarité comme  horizon indépassable de son avenir. Cette journée du 9 mars doit constituer un premier jalon. Elle doit  rapidement en appeler d’autres, car les attaques sont multiples et  concernent tout le monde. Le mois de mars a déjà un calendrier social chargé : le 10 mars les  retraité-e- s pour défendre leurs droits ; le 15 mars le secteur de la  santé et du social était mobilisé pour défendre notamment la Convention  66 ; le 22 mars la fonction publique ; le 23 mars La Poste ; Le 31 mars une grève interprofessionnelle est appelée avec des  manifestations partout en France. CONVERGENCE ENTRE LA JEUNESSE ET LES SALARIE-E-S LE JEUDI 17 MARS Le jeudi 17 mars, les lycéen-ne-s et étudiant-e-s appellent aussi à une  nouvelle journée d’action. Afin de soutenir cette initiative et aller  vers une convergence jeunesse et salarié-e-s, l’intersyndicale  (Solidaires 30, CNT 30, UNEF Nîmes) appelle conjointement avec la CGT  Nîmes et la FSU 30 à un rassemblement devant la Préfecture de 12h à 14h. VERS UNE GRÈVE GÉNÉRALE INTERPROFESSIONNELLE JUSQU’AU RETRAIT... Nous appelons les salarié-e-s à s’organiser sur leurs lieux de travail,  par des assemblées générales de personnels, pour amplifier une lutte qui  ne fait que commencer. Plus que jamais la convergence des secteurs en  lutte est une nécessité pour gagner contre la politique du MEDEF que  mène le gouvernement. Construisons ensemble les conditions d’une grève générale  interprofessionnelle (public/privé) et, si nécessaire, sa reconduction  massive par la base. Les puissants, le gouvernement, le patronat, pensaient que le mouvement  social était mort. Les vautours de l’extrême droite salivaient de  profiter de nos défaites pour parvenir au pouvoir. Chacun d’eux pensait  pouvoir bientôt passer à table à nos dépens ! Eh bien non ! Montrons leurs, tous et toutes en semble, salarié-e-s,  jeunes, chômeurs et chômeuses, que nous sommes là, plus forts que jamais. Plus forts que jamais, et résolu-e-s, à ne plus subir la loi du fric et  des patrons ! Plus forts que jamais, et résolu-e-s, pour nos droits, nos libertés et  l’égalité sociale ! Plus forts que jamais, et résolu-e-s, contre cet état d’urgence que nous  impose le gouvernement ! Plus forts que jamais, et résolu-e-s, pour décréter l’état d’urgence  sociale et l’urgence de la seule lutte qui paye : la lutte de classe. --- L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast. https://www.avast.com/antivirus