[IACAM !] Nouvelles de Moussa

From : iacam@... , the 8th May 2018 15:44
  • 2018-05-08 15:44:08 — iacam@... - [IACAM !] Nouvelles de Moussa

 Vendredi 4 mai 2018:
COMPARUTION IMMÉDIATE AU TRIBUNAL DE LYON À 14H AUJOURD'HUI. LA MOBILISATION CONTINUE ! HIER, JEUDI 3 MAI, la diffusion et les multiples relais concernant la situation inouïe et abjecte que subit notre camarade Moussa aura permis d'élargir le spectre de la mobilisation autour des politiques (de non-accueil des migrantEs) honteuses de la France ! Depuis Nîmes où Moussa était incarcéré depuis 5 semaines, depuis la Préfecture du Gard qui faisait croire au réexamen de son dossier, depuis le CRA de Nîmes où plus d'une 50aine de militantEs était réunie toute la nuit de mercredi à jeudi, en passant presque par Marseille/Marignane où les collectifs avaient commencé à se mobiliser, jusqu'à l'aéroport de Lyon où Moussa fut emmené en catimini hier jeudi matin afin d'être encore une fois mis de force dans un avion, la solidarité, la mobilisation, la diffusion autour de la situation de Moussa ont mis la pression aux grandes instances et ont tissé des liens combatifs. En quelques heures hier, depuis les différents points de Nîmes et Marseille, la mobilisation à Lyon a été remarquable. Un éventail large d'affinités militantes autonomes et associatives s'est mobilisé de multiples façons et plus d'une 50aine de personnes s'est rendue à l'aéroport, et au commissariat de l'aéroport pour protester contre la rétention et l'expulsion de Moussa.  L'association AiDES dans laquelle est investi Moussa à Nîmes a organisé des rassemblements de soutien à Nîmes, Marseille, Nantes, Rennes, Paris. Les soutiens à Nîmes ont occupé la place de la Préfecture, comme ils et elles le font depuis plus d'une semaine. Le matin même, une fois arrivé à l'aéroport de Lyon, Moussa, pour la deuxième fois en moins d'une 1 semaine, avait refusé son embarquement dans un avion. Quel acharnement sur sa personne !  C'est donc grâce à sa détermination seule qu'il a évité d'être renvoyé en Guinée Conakry où il risque emprisonnement et mort en raison de son homosexualité. Il a depuis été placé en Garde à Vue au Commissariat de l'aéroport. C'est pour cela qu'aujourd'hui, vendredi 4 mai, Moussa passe en COMPARUTION IMMÉDIATE À 14H DEVANT LE PROCUREUR DE LYON pour refus d'embarquement. La mobilisation continue, partout en France, Moussa n'est ni seul ni isolé ! Restons vigilants et vigilantes, alertes, toujours à l'affût face aux politiques migratoires meurtrières et viles de la France de Macron, Colomb et Cie ! ON LÂCHE RIEN !! MERCI À TOUTES ET TOUS ! http://www.liberation.fr/france/2018/05/03/nouvelle-tentative-d-expulsion-de-moussa-homosexuel-guineen-menace-dans-son-pays_1647524
 Samedi 5 mai:
Moussa était jugé en comparution immédiate hier après midi au TGI de Lyon pour s'être opposé à son expulsion. Le délibéré est tombé hier soir vers onze heures : Moussa est placé en détention provisoire à Lyon jusqu'à l'attente de son procès renvoyé au 12 juin. Il pourra toujours à ce moment là être expulsé dans un pays où il risque l'enfermement ou la mort...  Face à ce système odieux et répressif punissant doublement les étrangers, continuons à nous organiser et à nous opposer à ces lois injustes ! Liberté pour Moussa !!   Stop Expulsion !! Stop Répression !! Stop Enfermement !! Infos à suivre sur: https://cevennessansfrontieres.noblogs.org/