[IACAM !] affiche pour la projection en plein air du film squat

From : iacam@... , the 3rd August 2011 19:53
  • 2011-08-03 19:53:56 — iacam@... - [IACAM !] affiche pour la projection en plein air du film squat

*salut voilà l'affiche pour l avant première du documentaire SQUAT de Christophe Coello ce sera le dimanche 21 aout à La Borie, en plein air en présence de Parasite Distribution yaura la cantine Patatrakt qui fait trop bien à manger et puis du bon son avec HappyCulture sound system la rivière et une première partie surprise L'entrée est prix libre pour le réalisateur et la distribution voilà un petit topo sur le film et le réalisateur (envoyé par parasite distribution) *Pendant huit ans, de 2003 à 2011, Christophe Coello a filmé de l’intérieur les actions de « Miles de viviendas » (« des milliers de logements »), un groupe de flibustiers barcelonais qui invente mille façons de repousser les murs du possible. Gloria, Vicente, Ada et les autres ne se contentent pas d’investir des habitations promises à la culbute financière, ils impulsent la résistance à l’échelle du quartier. Collecte d’informations sur les magouilles immobilières en cours, opérations festives de déminage du béton armé, intrusions chez les donneurs d’ordre, tissage de liens de solidarité avec les voisins – comme dans cette jonction improbable et pourtant fructueuse entre les « squatteurs » et les « vieilles dames » du quartier de la Barceloneta. Un combat perdu d’avance ? Pas sûr, car la mobilisation des habitants pour la défense de leur quartier se double d’une suggestion faite à chacun de reprendre le contrôle de sa vie. La note joyeuse par laquelle commence cette aventure retentit jusqu’après la dernière image. Film d’action, film qui donne envie d’agir, Squat nous embarque dans l’exploration des choix qui s’offrent à nous tous. Christophe Coello Un pied en terre catalane, un autre en Amérique du sud, Christophe Colleo a realisé plusieurs documentaires sur les luttes en Amérique du sud, sur le maintien des langues indiennes ( Ecole en terre Maya / 1996), sur l’absurdité du miracle économique chilien voulu par Pinochet (Chili dans l’ombre du Jaguar / 1998) ou sur la lutte du peuple mapuche (Mari Chi Weu/2000). Dans la vieille Europe il a réalisé un documentaire sur la scolarisation des enfants gitans (Regards croisés sur l’école / 2006), ausculté un quartier HLM de Perpignan (Bonjour,bonsoir /2007). Il a co-réalisé avec Pierre Carles et Stéphane Goxe un dyptique sur le rapport au travail Attention danger travail /2003  suivi de Volem rien foutre al pais /2007