[IACAM !] Le squat du Prat del Ronc en proces - Lozere

From : collectifencevennes@... , the 7th April 2008 01:22
  • 2008-04-07 01:22:29 — collectifencevennes@... - [IACAM !] Le squat du Prat del Ronc en proces - Lozere

Au tribunal d'instance de Florac, le vendredi 11 avril 2008 à 15h30, se jouera une mascarade dont nous connaissons trop le mauvais goût. Une fois de plus nous sommes contraints de participer à cette farce qu'ils appellent « justice ». Mais quelle justice? Le droit est fondé sur la défense de la propriété privé, et l'appropriation privée est le fondement des inégalités. La propriété n'est pas la liberté, elle est un outil pour contrôler le monde et en organiser l'exploitation. Dans les cévennes, comme ailleurs, la propriété privée est le moyen de distribuer la terre, non pas à ceux-celles qui en vivent et y vivent, mais aux intêrets marchands (industries touristiques, résidences secondaires, spéculateurs fonciers, exploitations forestières...). Nous occupons le Prat del Ronc SANS DROIT NI TITRE. C'est à dire que nous n'avons aucun droit légal d'habiter là et d'y cultiver la terre. En bref, pour faire du Prat del Ronc un lieu « aux normes », « en règle », « légal »: il faut en expulser les habitants, les empécher d'y cultiver la terre. C'est tout ce que nous pouvons attendre du tribunal. Ce qui compte pour eux n'est pas la justice ou la liberté mais l'affirmation permanente que ce qui vaut dans ce monde est le privilége de quelques-uns. On nous appelle à la barre des accusés le 11 avril, où il nous serai accordé la possibilité de nous défendre. Mais JAMAIS ils ne jugeront, JAMAIS ils ne poseront la question, du droit de tous de vivre et d'habiter librement. Ainsi, nous n'avons rien à attendre de cette justice et nous en refusons les règles. Ce qui vaut pour nous c'est le droit pour tous de vivre et d'habiter librement. Nous appellons tous ceux qui jugent ce jeu inacceptable à nous rejoindre le 11 avril à Florac à 15h00, et à agir par tous les moyens pour refuser le jugement, et l'expulsion des habitants du Prat del Ronc. La seule justice que nous aurons sera celle que nous ferons. LES REGLES SONT INJUSTES, IL FAUT LES COMBATTRE!    (...rester silencieux c'est les soutenir )