[IACAM !]Alès - programme de la Rétive! (avril et mai 2015)

From : iacam@... , the 29th March 2015 17:44
  • 2015-03-29 17:44:20 — iacam@... - [IACAM !]Alès - programme de la Rétive! (avril et mai 2015)

Au programme de la Rétive pour les prochains mois (avril et mai): Programme avril-mai en pdf à télécharger ici: https://lists.riseup.net/www/d_read/laretive-infos/ProgR%c3%a9tive%20-%20Avril-Mai2015.pdf L'affiche du mois d'avril ici : https://lists.riseup.net/www/d_read/laretive-infos/Prog-aff-%20avril%202015.pdf L'affiche du mois de mai ici : https://lists.riseup.net/www/d_read/laretive-infos/Prog-aff-%20mai2015.pdf la Rétive - 42, rue du faubourg d’Auvergne - Alès laretive [at] riseup.net ______________________________________ Toutes les discussions sont précédées d'une auberge espagnole, chacun(e)  ramène à manger et à boire ATTENTION !!!
 Arrêt des ateliers d'écriture  Pas d'atelier informatique au mois d'avril (prochain le 10 mai)  L'équipe de la Rétive sur les ondes de Radio Bartas (le Direct du   24/03/15) :
  http://www.radiobartas.net/listings/mars-2015-les-extraits-du-direct/ Au programme du mois de mars: ** MERCREDI 8 AVRIL - Séance de Qi Gong (19h30) ** VENDREDI 10 AVRIL - Permanence du collectif Exploités énervés (19h) ** SAMEDI 11 AVRIL - Projection/débat - Tourisme : industrie et  aménagement du territoire -(dès 18h)            Projection - Playa Coloniale - (18h30)            Débat avec les auteurs R. Christin et H. Mora (21h) ** DIMANCHE 12 AVRIL - Cantine de Printemps (13h) ** DiMANCHE 19 AVRIL - Réunion mensuelle de la Rétive (14h) ** MERCREDI 22 AVRIL - Séance de Qi Gong (19h30) ** VENDREDI 24 AVRIL - Ciné-club - Ce vieux rêve qui bouge et   Du soleil pour les gueux d'Alain Guiraudie / 19h auberge espagnole,  20h30 proj. Week-end PREMIER MAI - Contre le travail : luttes, solidarité et  internationalisme ! ** VENDREDI 1er MAI -        -Apéro-Aïoli après la manif (12h30)        -Débat-retour historique sur le 1er mai (14h30)        -Proj. La mise à mort du travail (15h30 à 20h) ** SAMEDI 2 MAI -        -Proj. Ouvrier c'est pas la classe (18h30)        -Débat sur les résistances au travail avec Marcel Durand          auteur et ancien ouvrier de chez Peugeot (20h30) ** MERCREDI 6 MAI - Séance de Qi Gong (19h30) ** VENDREDI 8 MAI - Permanence du collectif Exploités énervés (19h) ** DIMACHE 10 MAI - Atelier logiciels libres (14h) ** SAMEDI 16 MAI - Lecture théâtralisée - Quelque part au milieu de la  nuit de D. Keene (19h) ** MERCREDI 20 MAI -  Séance de Qi Gong (19h30) ** DIMACHE 24 MAI - Réunion mensuelle de la Rétive (14h) ** VENDREDI 29 MAI - Ciné-club The Magdalene sisters de P. Mullan / 19h  auberge espagnole, 20h30 proj. ______________________________________ SAMEDI 11 AVRIL Projection-Débat (dès 18h) Tourisme : Industrie et aménagement du territoire                    18h - - - - - - - - - - Ouverture de la Rétive                    18h30 - -- - - - Projection de Playa Coloniale,                    20h - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Pause  bouffe                    21h - - - Débat avec les auteurs R. Christin et H.  Mora Le tourisme est-il réellement cette industrie vertueuse œuvrant pour le  meilleur des mondes ? Échanges avec Rodolphe Christin, auteur de L'Usure du monde, critique de  la déraison touristique (L’Échappée, 2014) et Henri Mora, auteur de  Chambard dans les Chambarans – S’opposer à Center Parcs et à la  marchandisation du monde (Le monde à l’envers, 2011). Ces deux auteurs  proposent une réflexion critique sur le tourisme, industrie phare de la  société de consommation qui se concrétise autour de "grands projet ", à  l’exemple du Center Parcs de Roybon, ou plus proche d'Alès, le golf de  St Hilaire-de-Brethmas. Aujourd’hui le chantier de construction du  Center Parcs est arrêté. Comment et pourquoi s’opposer à de tels projets lorsque l’ensemble des  acteurs économiques et politiques imposent leur choix de continuer ? PLAYA COLONIALE Luc Renaud et Martin Bureau, Quebec, 2013, 81 min. Pourquoi endurer l’hiver quand on peut se payer une semaine de rêve au  soleil dans un tout inclus, à ne rien faire, à tout boire et à tout  manger ? CUBA ! La turquoise et authentique CUBA ! Playa Coloniale se veut un regard grinçant sur une industrie rarement  remise en question. Le droit aux vacances, après de durs labeurs, est  légitime, sans aucun doute. Mais quel impact de nos semaines de vacances  dans les fameux " tout-inclus " sur les communautés locales? Playa  Coloniale donne la parole aux protagonistes et interroge la dynamique  géopolitique de nos déplacements. ______________________________________ VENDREDI 24 AVRIL Ciné-club - 19h auberge espagnole, 20h30 proj. CE VIEUX RÊVE QUI BOUGE Alain Guiraudie, 2001, 50 min. Dans une usine sur le point de fermer, un jeune intérim vient démonter  la dernière machine. Tandis qu'il travaille, les quelques ouvriers qui  n'ont pas encore été licenciés attendent que ce soit leur tour à la fin  de la semaine. En bavardant et en se promenant, ils observent ce jeune  qui revendique un statut d'homme libre et suscite à la fois le rejet, la  fascination et même... le désir. Autour du saccage social entraîné par la restructuration industrielle,  A. Guiraudie aborde pêle-mêle, le rapport au travail, le désir  homosexuel, la faillite d'un monde ouvrier, le besoin de solidarité et  d'entraide humaine... DU SOLEIL POUR LES GUEUX Alain Guiraudie, 2001, 55 min. Dans le paysage aux horizons vides du causse du Larzac, quatre individus  se croisent et se recroisent. Une jeune coiffeuse au chômage cherche des  bergers d'ounayes. Un vieux berger cherche en vain ses bestiaux qui se  sont fait la malle. Un fils de berger et bandit local ayant buté la  femme du patron tyranesque tente de fuir à Montpellier mais n'arrive pas  à se résoudre au départ. Un guerrier chasseur de prime, est lancé aux  trousses du bandit. Bien que surréaliste, ce western sans chevaux sous forme de poésie  sociale pose des questions bien réelles à qui ne veut pas passer sa vie  à « passer le temps ». ______________________________________ WEEK-END PREMIER MAI CONTRE LE TRAVAIL : LUTTES, SOLIDARITÉ ET INTERNATIONALISME ! ** VENDREDI 1er MAI -             12h30 - Apéro-Aïoli après la manif             14h30 - Débat-retour historique sur le 1er mai             15h30 à 20h – Projection - La mise à mort du travail Discussion et petit retour historique (14h30) LE PREMIER MAI, LUTTE, FÊTE ET INTERNATIONALISME 1er mai 1886, le mouvement pour la journée de 8 heures est lancé aux  États-Unis. Une grève à Chicago est réprimée par les milices patronales,  plusieurs ouvriers sont tués. Le 4, lors d'une manifestation   de solidarité une bombe éclate tuant 12 policiers. 8 anarchistes en  seront accusés et condamnés à mort. En 1889, l'Internationale socialiste  appelle à une journée de lutte le 1er mai. Cette mobilisation annuelle se perpétuera, devenant traditionnelle et  festive mais obtenue par la seule volonté des prolétaires. Ces  travailleurs qui, par son intermédiaire, se sont reconnus les uns les  autres, par-delà les frontières de professions, de langues, et même de  nationalités, comme une classe unique, en décidant délibérément, une  fois par an, de ne pas travailler. Comme il a été dit en 1893 : « C’est  le sentiment du congé de Mai, du repos pris sur le travail que craignent  nos adversaires. C’est ce qu’ils perçoivent comme étant révolutionnaire.  » Projection - LA MISE À MORT DU TRAVAIL (15h30 à 20h) Jean-Robert Viallet, 2009, doc. en 3 parties de 68 min. : Ce documentaire n'est pas un film sur la souffrance au travail, les  malversations de telle ou telle entreprise, ou de certains supérieurs  tyranniques etc. La crise révèle des problèmes beaucoup plus profonds,  mettant en cause le système d'exploitation lui-même. 1/ La destruction - Dans les supermarchés comme dans bien d'autres  secteurs, les objectifs de productivité et les méthodes de management  poussent les salariés au-delà de leurs limites. C'est ce que révèlent  les histoires d’hommes et de femmes chez les psychologues, médecins du  travail, à l’Inspection du Travail ou au conseil de prud’hommes. 2/ L'aliénation - En France, 3 salariés sur 4 travaillent dans les  services. Comme chez Carglass, les mots d'ordre - satisfaction des  clients et esprit d'équipe - poussent les travailleurs à se mettre en  concurrence, se surveiller... 3/ La dépossession - Fabricant industriel de matériel de manutention né  en France il y a 150 ans, Fenwick est racheté en 2006 par un financier  américain. Avec ce rachat, pour les salariés français de Fenwick, la  donne va radicalement changer. Cette même histoire se déroule dans des  milliers d'entreprises à travers le monde... ** SAMEDI 2 MAI -            18h30 - Projection Ouvrier c'est pas la classe (18h30)            20h30 - Débat sur les résistances au travail avec Marcel  Durand                    auteur et ancien ouvrier de chez Peugeot (20h30) Projection - OUVRIER... C'EST PAS LA CLASSE. les mutations de la classe ouvrière (18h30) Patrick Jan, 2002, 52 min. En 1978 Peugeot employait jusqu’à 42 000 personnes. Vingt-trois ans plus  tard, les salariés permanents de l’usine ne sont plus que 18 000, plus  environ 5000 intérimaires. Ce film décrit les mutations du monde ouvrier observées depuis Sochaux-  Montbéliard, où Peugeot et ses entreprises de sous-traitance sont en  situation de mono employeurs. Plusieurs générations, dans une même  famille, ont passé leurs vies sur les chaînes de montage automobile.  Mais au fil du temps et avec l’évolution du contexte socio- économique,  les comportements et les réactions ont changé au sein de la classe ouvrière, ainsi que les mentalités : la logique individualiste  et de concurrence prime désormais chez les jeunes ouvriers et prend la  place des réflexes de solidarité. Un de ces jeunes, qui, depuis quatre ans, enchaîne les missions  d’intérim, témoigne de ses «galères»: « Ouvrier... c’est pas la classe !    » Discussion - RÉSISTANCE ET CONTRE CULTURE OUVRIÈRE (20h30) Débat avec Hubert Truxler (alias Marcel Durand) ouvrier retraité après  30 ans sur les chaînes de Peugeot et auteur de Grain de sable sous le  capot. Résistance & contre-culture ouvrière : les chaînes de montage de  Peugeot (1972-2003), Agone, 2006. "Je prenais des notes à l’occasion d’événements marquants : prises de  gueule avec le chef, rigolades entre collègues, débrayages, grèves. Je  voulais garder une trace de cette vie à la chaîne, décrire l’ambiance du  travail. Pour moi. Pour les copains de galère aussi. [...] Huit heures  par jour au boulot, ce n’est pas rien. Même si on résiste, la chaîne  déteint sur nous. [...] On laisse des plumes au boulot. Plusieurs  copains y ont laissé leur peau." Travailleur récalcitrant et conscient qu’il vaut autant que les autres,  Hubert Truxler raconte la vie au jour le jour d’un Ouvrier Spécialisé et  comment l’usine ne cesse d’exercer sa violence. Avec lui nous verrons  comment une résistance, à la fois spontanée et organisée, se manifeste  sous des formes toujours nouvelles face aux « innovations  » du  management. ______________________________________ DIMANCHE 10 MAI Atelier informatique sur les logiciels libres (14h) Nous continuons notre cycle d'ateliers sur les logiciels libres. Cette séance est consacrée aux questions ouvertes : venez avec vos  questions ou problèmes sur les logiciels libres... et avec votre  ordinateur si vous le voulez. ATTENTION ! Pas de séance au mois d'avril ______________________________________ SAMEDI 16 MAI Lecture théâtralisée (19h) Quelque Part Au Milieu De La Nuit Texte de Daniel Keene (auteur dramatique australien). Traduction de  Séverine Magois. Agnès, la soixantaine, atteinte d'Alzheimer, et sa fille Sylvie, la  trentaine, doivent faire face à la maladie. La pièce retrace le voyage  des deux femmes, de l’appartement d'Agnès, dont on apprend qu'il a été  vidé dans la journée, à la maison de Sylvie, où une nouvelle chambre  attend Agnès. Cheminement physique et mental, dans lequel les deux  femmes transforment leurs rapports au monde et à leur filiation. Sylvie  doit accepter de devenir la mère de sa mère, pendant qu'Agnès lutte pour  se souvenir. Sans jamais nommer la maladie, le texte pose les questions de la perte  d'autonomie, des rapports filiaux... ______________________________________ VENDREDI 29 MAI Ciné-club - 19h auberge espagnole, 20h30 proj. THE MAGDALENE SISTERS Peter Mullan, 2003, 120 min. Irlande, 1964. Lors d'un mariage, Margaret est violée par son cousin. La  honte s'abat sur toute la famille. Au petit matin, le curé de la  paroisse vient chercher Margaret. Bernadette est pensionnaire dans un  orphelinat. Jolie, elle suscite la convoitise des jeunes gens du  quartier. La direction de l'orphelinat considère que sa nature et son  caractère la destinent au pire si elle n'est pas maintenue dans le droit  chemin. Rose, qui n'est pas mariée, vient de donner naissance à un petit  garçon. Considérées par leurs familles et la société comme des « femmes  perdues », les trois jeunes femmes sont envoyées dans l'un des nombreux  couvents de la Madeleine, des blanchisseries tenues par des sœurs.  Privées de liberté et de tout contact avec l'extérieur, elles sont  immédiatement confrontées à Sœur Bridget, qui dirige l'établissement et  leur explique comment, par la prière et le travail, elles expieront  leurs pêchés et sauveront leur âme. Ce film rapporte l'histoire des dizaines de milliers de femmes qui  furent enfermées dans ces couvents, avec la complicité de l’État. En  Irlande, le dernier couvent de la Madeleine a été fermé en 1996. ______________________________________ A La Rétive il se passe notamment : ATTENTION !!!  Arrêt des ateliers d'écriture * La Cantine Un dimanche par mois, nos cordons rouges et noirs vous invitent à  partager un repas à prix libre. La cantine est destinée à soutenir les  finances de la Rétive. N’ayant ni mécène, ni subvention, il revient à  nos cotisations à tous de permettre que ce lieu existe... Tant qu’il y  aura de l’argent... il en faudra pour la Rétive! * Le Ciné-club Tout les derniers vendredis du mois, la Rétive déploie sa toile. A 19h,  auberge espagnole (chacun amène à manger et à boire). A 20h30, début de  la projection, et puis c’est gratuit ! * Séances de Qi Gong Un mercredi sur deux à 19h30, la Rétive vous propose de partager la  pratique du Qi Gong afin d'énergiser la lutte sociale ! * Atelier informatique Un dimanche par mois à 14h, venez avec vos questions sur les logiciels  libres, vos propositions d'ateliers sur des sujets qui vous branchent...  et avec votre ordinateur si vous le voulez. * Réunions mensuelles de La Rétive Tous les avant-derniers dimanches du mois, lors de réunions ouvertes à  tous, la Rétive concocte son programme ! Bienvenue à toutes les  personnes qui souhaitent participer au fonctionnement du local, proposer  une activité, une initiative, ... Bibliothèque La Rétive 42 rue du faubourg d'Auvergne - Alès Permanence tous les mercredis et samedis de 14 à 19 heures laretive-at-riseup.net - https://laretive.info S'abonner/se désabonner à la liste d'infos:  https://lists.riseup.net/www/info/laretive-infos