[IACAM !]Alès - Programme de la Rétive! (juillet-août 2015)

From : iacam@... , the 30th June 2015 19:49
  • 2015-06-30 19:49:26 — iacam@... - [IACAM !]Alès - Programme de la Rétive! (juillet-août 2015)

Au programme de la Rétive cet été (juillet - août) Programme de l'été en pdf à télécharger ici: https://lists.riseup.net/www/d_read/laretive-infos/ProgR%c3%a9tive%20-%20Juillet-ao%c3%bbt2015.pdf L'affiche de l'été ici : https://lists.riseup.net/www/d_read/laretive-infos/Prog-aff-%20juillet-ao%c3%bbt2015.pdf la Rétive - 42, rue du faubourg d’Auvergne - Alès laretive [at] riseup.net ______________________________________ Toutes les discussions sont précédées d'une auberge espagnole, chacun(e)  ramène à manger et à boire ATTENTION !!! En juillet permanences seulement les samedis En août fermeture complète Au programme cet été (juillet et août): ** VENDREDI 10 JUILLET - Permanence du collectif Exploités énervés (19h) ** SAMEDI 18 JUILLET - Lecture théâtralisée d'extraits de L'escalier de  Jack                          par la Compagnie 1057 roses (la Grand Combe)  (19h) ** DIMANCHE 19 JUILLET - Réunion mensuelle de la Rétive (14h) ** VENDREDI 31 JUILLET - Ciné-club Wadjda de H. Al-Mansour                           19h auberge espagnole, 20h30 proj. ** SAMEDI 1er AOÛT - Intervention théâtrale sur la vie                       d'Alexandre Marius Jacob, anarchiste, cambrioleur  et bagnard                       par la Compagnie Catamavra (Périgueux) (19h) ** DIMANCHE 2 AOÛT - Cantine de fermeture - Paëlla (13h) ___________________Fermeture du mois d'août_________________ ** DIMANCHE 23 AOÛT - Réunion mensuelle de la Rétive (14h) ** MERCREDI 2 SEPTEMBRE - Reprise des permanences de la bibliothèque ______________________________________ VENDREDI 10 JUILLET Permanence du collectif Exploités-Énervés (19h) Exploités-énervés c'est un collectif qui rassemble des chômeurs, des  travailleurs, des précaires, des RSAstes et autres allocataires. Il vise  à lutter contre les radiations, les contrôles, les expulsions,  l’exploitation, les incessantes difficultés que les administrations, les  patrons, les propriétaires nous causent. Quelle que soit notre  situation, l’État cherche à nous maintenir dans l’isolement et le cas  par cas. Dans le bassin d’Alès comme ailleurs, nous avons besoin de nous  rencontrer, d’échanger des infos sur les possibilités de débrouille, de  construire un rapport de force collectif, bref de lutter... ainsi nous  nous réunissons tous les deuxièmes vendredis du mois lors de permanences  ouvertes à toutes et tous ______________________________________ SAMEDI 18 JUILLET Lecture théâtralisée sur la question du travail (19h) Par la Compagnie 1057 roses (La Grand-Combe) L'ESCALIER DE JACK Extraits du texte de Jean Cagnard (auteur de roman, poésie et théâtre) Lecture par Catherine Vasseur (metteuse en scène et comédienne) « Et vous, que vouliez-vous faire quand vous étiez petit ? Qui  rêviez-vous de devenir ? » De moulages en plâtre vendus pour le compte du curé au trafic de métaux  transportés dans la carriole maternelle, vous écou­vrez que certaines  activités sont rémunératrices. D'autres moins. Dans une ville du nord normand, les usines dessinent de drôles de poèmes  dans le ciel, et aliènent les travailleurs tout en nourrissant les  familles. Les années 70 fleurissent, vous prenez la route, guitare en  bandoulière. De petits boulots en petits boulots, vous éprouvez une  affection tout en retenue pour le salaire minimum interprofessionnel de  croissance. Gagner plus  ? Pas de ça chez vous  ! Soudain les livres  entrent dans votre vie, et c'est la révélation. Comme si, plutôt que de gravir les échelons, mieux valait dévaler les  escaliers. » Repas à prix libre en soutien à la Compagnie 1057 roses. Clip de présentation du texte sur ce lien internet: https://www.youtube.com/watch?v=cBTU5UsqPgE ______________________________________ VENDREDI 31 JUILLET Ciné-club - 19h auberge espagnole, 20h30 proj. WADJDA Haifaa Al-Mansour, 2012, 98 min. En VO arabe sous-titrée français Wadjda a douze ans. Elle vit dans la banlieue de Riyad et va à l'école  de filles. Avec ses baskets, son  voile mal ajusté et son abaya  dévoilant son jean, Wadjda écoute du rock et ne rêve que d'une chose :  s'acheter le beau vélo qui lui permettra de faire la course avec son ami  Abdallah. Mais en Arabie Saoudite, les femmes n'ont pas le droit de conduire – sa  mère doit recourir à un chauffeur pour se rendre au travail – et les  vélos sont réservés aux garçons car ils constituent une menace pour la  vertu des jeunes filles. Wadjda se voit donc refuser par sa mère la  somme nécessaire à cet achat. Déterminée à trouver l'argent par ses  propres moyens, elle décide alors de participer au concours de  récitation coranique organisé par son école, avec pour la gagnante, la  somme tant désirée. Film touchant et léger, Wadjda nous fait cependant découvrir le carcan  étouffant dans lequel sont maintenues les femmes dans une société où la  domination masculine est établie en règle absolue. ______________________________________ SAMEDI 1er AOÛT Intervention théâtrale (19h) ALEXANDRE MARIUS JACOB, 34 777 ANARCHISTE, CAMBRIOLEUR ET BAGNARD ... par la Compagnie CATAMAVRA (Périgueux) Cette « intervention » théâtrale évoquant certains éléments de la vie de  Alexandre Marius Jacob a été écrite à partir d’archives et de  témoignages. Cette intervention théâtrale se présente sous la forme de quatre  tableaux ponctués de chants : Elle débute par l’évocation du suicide programmé de Jacob. Ensuite, est présenté le procès de 1905 à Amiens des « Travailleurs de  la nuit », le groupe de cambrioleurs anarchistes dont Jacob avait été  l’initiateur et le principal organisateur. Le troisième tableau concerne le bagne de Guyane où Jacob passa dix-neuf  années. Enfin le quatrième tableau, à partir du témoignage imaginaire d’un  enfant, enregistré et restitué par un amplificateur, revient sur le  suicide de Jacob. Les paroles de l’enfant reposent sur les récits de  personnes ayant vécu la scène évoquée.
 à emprunter à la Rétive:
* Alexandre Jacob, l’honnête cambrioleur, Jean-Marc Delpech * Travailleurs de la nuit, Marius Jacob * écrits, Marius Jacob
 Déclaration de Jacob lors de son procès: Pourquoi j'ai cambriolé  ?
http://www.non-fides.fr/?Pourquoi-j-ai-cambriole
 Un aperçu du parcours de Jacob sur cette vidéo :
http://www.dailymotion.com/video/x18airl_alexandre-marius-jacob-et-les-travailleurs-de-la-nuit_shortfilms ______________________________________ A La Rétive il se passe notamment : ATTENTION !!! Arrêt des ateliers informatique et des séances de Qi-Gong * La Cantine Un dimanche par mois, nos cordons rouges et noirs vous invitent à  partager un repas à prix libre. La cantine est destinée à soutenir les  finances de la Rétive. N’ayant ni mécène, ni subvention, il revient à  nos cotisations à tous de permettre que ce lieu existe... Tant qu’il y  aura de l’argent... il en faudra pour la Rétive! * Le Ciné-club Tout les derniers vendredis du mois, la Rétive déploie sa toile. A 19h,  auberge espagnole (chacun amène à manger et à boire). A 20h30, début de  la projection, et puis c’est gratuit ! * Les permanences du collectif Exploités-énervés Tous les deuxièmes vendredis du mois, ce collectif se réunit lors de  permanences ouvertes à toutes et tous. Chômeurs, travailleurs,  précaires, RSAstes et autres allocataires s'y organisent pour lutter  contre les radiations, les contrôles, les expulsions, l’exploitation  :  les incessantes difficultés que les administrations, les patrons, les  propriétaires nous causent. * Réunions mensuelles de La Rétive Tous les avant-derniers dimanches du mois, lors de réunions ouvertes à  tous, la Rétive concocte son programme ! Bienvenue à toutes les  personnes qui souhaitent participer au fonctionnement du local, proposer  une activité, une initiative, ... Bibliothèque La Rétive 42 rue du faubourg d'Auvergne - Alès Permanence tous les mercredis et samedis de 14 à 19 heures laretive-at-riseup.net - https://laretive.info S'abonner/se désabonner à la liste d'infos:  https://lists.riseup.net/www/info/laretive-infos