[IACAM !] Val Susa, expropriations et bloccages

From : iacam@... , the 27th February 2012 15:07
  • 2012-02-27 15:07:32 — iacam@... - [IACAM !] Val Susa, expropriations et bloccages

Lundi 27 février 2012 Ce matin ont commencé  les expropriations des terrains pour élargir le chantier de construction de la ligne TAV qui relie Turin à Lyon. Parmi ceux qui dormaient sur place pour surveiller un possible débarquement des keufs, une personne décide de monter sur un pylône haute tension pour  gagner du temps et permettre la diffusion de l'info et l'arrivée d'un plus grand nombre d' opposants dans la vallée. Arrivé à environ 15m d'hauteur, il tombe électrocuté au sol. Ses jours sont en danger. Une mobilisation très rapide est en train de bloquer toute la vallée, les opposants veulent empêcher la relève des équipes de flics qui sont de toute façon en train de raser les terrains autour du chantier. Malgré l'accident, les keufs et leurs pelleteuses, méprisent comme d'habitude la volonté des habitants de cette vallée dont Luca Abba fait partie. Depuis toujours  Luca, agriculteur et habitant de cette vallée, luttait contre la construction de cette "oeuvre" inutile qui, sous prétexte économique, voudrait ravager cette vallée et en empoisonner les habitants. Cette lutte n'est pas seulement celle de cette vallée, elle est tout juste la pointe d'un iceberg qui ravage tout sur son passage. Ici comme ailleurs, les capitalistes et leurs chiens de garde nous piétinent, nous tabassent, nous écrasent. Ici comme ailleurs nous sommes voués à l'échec si nous savons pas y opposer une détermination massive faite de milles moyens différents mais d'une rage commune. Des RDV et des actions sont prévues les prochaines heures et jours. Pour suivre, vous pouvez aller sur les sites de : radio blackout, informa-azione et no-tav. Val Susa en lutte Extraits des mass-merdia: Un opposant au TGV Lyon-Turin a été grièvement blessé en tombant d’un pylône électrique dans la vallée de Suse (Piémont, nord), où ont débuté dans la matinée les travaux d’extension du chantier de Chiomonte. Électrocuté, il est tombé d’une hauteur de quinze mètres Luca Abbà, 37 ans, un des dirigeants historiques du mouvement d’opposition au TGV, qui faisait partie d’un groupe d’une vingtaine de manifestants, a escaladé un pylône supportant une ligne haute tension: électrocuté, il est tombé d’une hauteur de quinze mètres. Un hélicoptère l’a transporté en urgence dans un hôpital de Turin, qui se trouve à une soixantaine de kilomètres. Ses blessures sont très graves: outre les blessures traumatiques consécutives à la chute, Luca Abbà souffre de graves brûlures.