[IACAM !]10 janvier , Ganges, solidarité avec les inculpés

From : ... , the 25th December 2009 23:05
  • 2009-12-25 23:05:49 — ... - [IACAM !]10 janvier , Ganges, solidarité avec les inculpés

Affiche en pièce jointe ! Le dimanche 10 janvier au Transfo (10, rue de l'albarède, Ganges) à partir de 14h : loto, pestacle de clown-marionette, bouffe et projection-discussion en solidarité avec les inculpés (soutien au collectif Kaliméro sous le soleil) de 14h à 18h...                                 Loto                            3€ le carton                          5€ les deux cartons                          10€ les cinq cartons                          De nombreux lots à gagner !  à 16h...      Spectacle marionnette-clown  « L’Araignée au plafond »      par la compagnie Nez à nez  à 19h...      Repas prix libre salades, soupes, potée  à 21h...      Projection surprise et discussion                Kaliméro sous le soleil, c’est quoi au zuste ?  Parce que le quotidien de ceux qui ne possèdent rien ou pas grand chose est de survivre dans un monde où s’intensifie contrôle, exploitation et repression. Parce que, souvent, les griffes de la justice se referment  sur ceux qui luttent contre ce monde capitaliste... Plutôt que de rester isolés face à la police, aux tribunaux et au monde carcéral, il est nécessaire de développer des solidarités entre ceux qui sont confrontés aux offensives du système pénal.  Le collectif « Kaliméro sous le soleil » se propose d’aider financièrement les inculpés (envois de mandats mensuels aux prisonniers, prise en charge des frais de défense lorsque le besoin s’en fait sentir...). D’avantage qu’une caisse de solidarité, Kaliméro sous le soleil est donc un outil   pour intensifier les rapports de force face à la justice de classe en faisant circuler les informations sur les procédures et incarcérations en cours, en appellant éventuellement à des rassemblements devant les tribunaux, en tissant des jonctions entre les différentes luttes. Plutôt que d’invoquer en pleurnichant une position de victime, de crier au dysfonctionnement de la justice ou de la démocratie,ou de baisser la tête en se limitant à des actions défensives, Kaliméro propose de reprendre l’offensive contre ce monde du fric et des flics. Commencer par réfléchir sur les mécanismes de la répression pour s’adapter à son évolution, ne pas reproduire les erreurs passées qui ont pu conduire à des inculpations...        La solidarité est une arme !