[IACAM !]nouvelles des centres fermés/ Nieuws van de gesloten centra

From : iacam@... , the 26th September 2012 20:56
  • 2012-09-26 20:56:42 — iacam@... - [IACAM !]nouvelles des centres fermés/ Nieuws van de gesloten centra

NOUVELLES DES CENTRES FERMÉS EN BELGIQUE : 23/09/2012  - Read this post in Nederlands  [1]  "LA MACHINE À EXPULSER FONCTIONNE BIEN CHEZ VOUS" NOUS DIT UN DÉTENU!… »  "TOUT CE QU'ON PEUT FAIRE EST COMBATTRE POUR GARDER SURFACE"  "APRÈS QUELQUES JOURS ON CHOISIT LA RÉSIGNATION" "POUR CERTAINS ON DIRAIT QUE L'OFFICE ET LEURS AVOCATS LES OUBLIENT"  Beaucoup de résignation actuellement au centre fermé avec lequel nous avons des contacts: L'enfermement parfois plusieurs mois,la violence des expulsions , la fermeté des discours politiques , la stratégie de l'Office, les chantages au retour volontaire, les menaces, font que beaucoup ne résistent plus et acceptent leur expulsion. Dans le centre fermé tout est fait pour que chacun accepte cette évidence de "y a plus rien à faire", le personnel utilisant des stratégies « humanitaires »!. Les avocats se disent muselés par des lois de non retour possible et se sentent impuissants.  ARRESTATIONS:   Celui qui n'est pas désiré dans notre royaume reçoit un ordre de quitter le territoire, spécifiant qu'il a trente jours pour quitter le pays. En pratique d'après divers témoignages la police communale débarque un matin à leur domicile et ils n'apprennent qu'au commissariat ou au centre fermé que leur demande est négative et que leur Ordre de quitter a expiré.  D'autres encore se rendant à la commune pour déclarer un mariage, se font arrêter instantanément avec comme prétexte " une enquête sur ce mariage"  Ces arrestations se font avec la collaboration du Sefor (https://dofi.ibz.be/sites/dvzoe/FR/Actualites/Pages/SEFOR.aspx [2] ) , de l'Office des Etrangers et des autoriés communales, et elles nous rappellent les fichages et arrestations des Juifs avant et durant la deuxiéme guerre mondiale, là aussi avec la collaboration des services communaux.  BEAUCOUP D' AFRICAINS se font arrêter alors qu'ils sont en transit à l'aéroport de Bruxelles et que souvent ils ont une carte de résidence dans un des pays reconnu "Schengen" : Royaume Uni, Espagne, Pays-Bas….Ils sont maintenus dans les centres fermés pendant plusieurs semaines!  Un prisonnier enfermé actuellement a une carte de résidence en Espagne valable de 2001 à 2014: "toute ma vie est en Espagne"  LE MOT À FAIRE PASSER : NE PAS PASSER PAR L'AÉROPORT DE BRUXELLES !!!!  LES ARRESTATIONS ET EXPULSIONS DE JEUNES AFGHANS continuent, avec des grosses questions sur les laissez-passer délivrés dans certains cas par l'Office des étrangers lui même !.  EXPULSIONS FORCÉES:  Lors de la première tentative d'expulsion, le détenu peut refuser, et aucune pression n'est utilisée. On a dû constater à au moins quatre reprises que dès la première tentative d'expulsion, une expulsion forcée avec escorte est mise en place.  Les expulsions forcées sont pratiquées systématiquement dès la deuxième expulsion et deviennent très fréquentes: rien que ce vendredi 21 septembre, 3 détenus parmi les quelques contacts que nous avons, vont subir ces escortes.  De nouvelles stratégies plus qu'illégales on été utilisées lors de l'expulsion d'un Congolais vers le Bénin': http://www.gettingthevoiceout.org/a-quand-les-wagons-a-bestiaux/ [3] Nous avons reçu un témoignage affirmant que le 13 septembre un détenu serait mort lors d'une tentative d'expulsion. Cette info reste incontrôlable, mais c'est la deuxième fois que nous recevons ce genre d'infos de tentative d'expulsion dramatique, et nous pensons que ces rumeurs ne sont pas un hasard.  Fouad, un militant du Sp Belgique , arrêté il y a un mois, a accepté son expulsion vers le Maroc. http://www.gettingthevoiceout.org/la-lutte-continue/ [4]  Un Népalais doit être expulsé ce 25 septembre: Son médecin a fait un certificat d'incapacité de voyager vu son état de santé très préoccupant: La direction du centre nie avoir reçu ce certificat.  Beaucoup crient au non respect des Droits de l'Homme en Belgique et dénoncent l'absence de réaction des ONG!  CENTRE FERMÉ DE MERKSPLAS:   "Nous sommes trente dans notre aile: Algériens, Marocains, Kurdes, Tucs, Népalais, Congolais , Nigériens, Guinéens: l'internationalisme quoi!"  Détention d'un apatride depuis un mois.  L'aile 4 semble plutôt rassembler les prisonniers qui on droit à la double peine: ils ont été condamnés pour des faits répréhensibles et après avoir purgé leur peine sont envoyés dans une nouvelle prison en vue de leur expulsion. Certains résident chez nous depuis parfois 15 ans et sont arrivés lorsqu'ils étaient mineurs!  Plusieurs nous disent qu'ils sont expulsés vers des pays qui ne sont pas les leurs et se demandent d'où viennent les laissez- passer. Les gardiens auraient pris 600 euros à un prisonnier ( qu'il avait reçus de sa famille) avant sa mise au cachot.  Un prisonnier nous explique que 4 personnes ont été mises en isolement et questionnées suite à la découverte d'une clé ouvrant les portes du centre à Merksplas. Un agent aurait vendu une clé et l'aurait déposée à un endroit (espace commun) où devait la retrouver le payeur, mais les agents sont tombés dessus avant qu'il ne la récupère. Les 5 personnes sont suspectées d'avoir tenté d'acheter la clé. Quatre ont été transférées vers les centres fermés de Bruges et le 127bis. Un autre qui avait payé son titre de transport de retour avec l'aide de sa famille a été amené à Zaventem pour son vol, puis on l'a empêché de prendre ce vol et on l'a ramené au centre: il était suspecté d'avoir participé à ce trafic de clé.  127BIS  L.O. ENCEINTE DE JUMEAUX A ÉTÉ LIBÉRÉE DU CENTRE FERMÉ 127BIS après quatre tentatives d'expulsion et de vraies tortures pour tenter de l'expulser. http://www.gettingthevoiceout.org/31-juillet-quatrieme-tentative-dexpulsion-de-mme-l-o-enceinte-de-bientot-6-mois/ [5]  Petit message anonyme sur Indymedia : "Lundi, 19h30: une amie vient d'appeler une dame qui se trouve enfermée au 127 bis qui lui dit que vers 18 heures une quinzaine de gardiens sont venus chercher L.O. pour l'emmener en isolement, elle s'est débattue et a crié et les autres femmes aussi ont violemment protesté. Selon cette femme, on entend encore crier L.O. de sa cellule d'isolement." http://bxl.indymedia.org/articles/5033 [6]  L.O. est libre mais elle vit dans la peur et n'ose pas sortir seule. Cela s'appelle un syndrome post-traumatique. C'est très grave et très difficile à vivre pour elle et pour son entourage. Elle est transie de peur, elle croit qu'on va venir l'arrêter à tout moment. Elle est actuellement dans un centre ouvert près de la frontière luxembourgeoise et va accoucher dans quelques semaines. Un mois après l'accouchement elle et ses enfants seront à nouveau "expulsables.  EVASION AU CENTRE FERMÉ 127 PRÈS DE L'AÉROPORT, ( remplacé actuellement par le super sécurisé « Le Caricole ») :  On en sait un peu plus sur cet événement en avril 2012:  5 détenus ont subtilisé un trousseau de clés d'une gardienne: ils ont ouvert toutes les portes qu'ils pouvaient.  Ils ont ensuite tenté de s'échapper en sautant par dessus les grillages : deux ont réussi, trois autres ont été blessés. Ils ont été mis au cachot sans soins.  Suite à ces évènements, les détenus ont subi une fouille corporelle « approfondie ».     Links: ------ [1] http://www.gettingthevoiceout.org/nieuws-uit-de-gesloten-centra-in-belgie/ [2] https://dofi.ibz.be/sites/dvzoe/FR/Actualites/Pages/SEFOR.aspx [3] http://www.gettingthevoiceout.org/a-quand-les-wagons-a-bestiaux/ [4] http://www.gettingthevoiceout.org/la-lutte-continue/ [5] http://www.gettingthevoiceout.org/31-juillet-quatrieme-tentative-dexpulsion-de-mme-l-o-enceinte-de-bientot-6-mois/ [6] http://bxl.indymedia.org/articles/5033