Impunité à l'italienne

From : info-diplo@... , the 27th June 2008 11:52
  • 2008-06-27 11:52:03 — info-diplo@... - Impunité à l'italienne

____________________________________________________                     Lettre de Rome                       IMPUNITÉ                     À L'ITALIENNE                     (27 juin 2008)    http://blog.mondediplo.net/2008-06-27-Impunite-a-l-italienne    ____________________________________________________    « On ne juge pas la lutte de classe », disait un vieux    slogan des années 1970. On pourrait affirmer, de la même    manière, « on ne juge pas la lutte de... caste », en    observant les choix sécuritaires et liberticides du    gouvernement italien. Du décret « Sauve Berlusconi » aux    nouvelles règles sur les prisons, les Roms et les migrants,    voilà en effet un véritable tournant en faveur d'un bloc de    pouvoir qui a tout d'une caste. « On ne juge pas    Berlusconi », répète pour sa part d'une seule voix la    coalition du Peuple de la liberté, en se réclamant du vote    massif, qui lui a fourni, en avril, une solide majorité    parlementaire.    Sous-entendu : si les Italiens nous ont élus en sachant qui    nous sommes - et même parce que nous sommes ce que nous    sommes -, nous pouvons avancer en bousculant encore une    fois les règles démocratiques. Il s'agit, en l'occurrence,    d'aller vers l'impunité des gouvernements et vers la    suspension de quelques procès significatifs. Comment ? En    introduisant dans le « paquet sécuritaire » soumis par le    gouvernement au Parlement un amendement surprise qui, outre    l'annulation d'un procès impliquant M. Silvio Berlusconi    lui-même, pourrait suspendre bien d'autres procédures pour    un an, parmi lesquelles des procès pouvant déboucher sur des    peines de dix ans de prison...    Parmi les procès suspendus figurent, par exemple, le procès    dit « Oil for Food », concernant les commissions qu'auraient    touchées, à l'époque de Saddam Hussein, une série de    personnalités, dont le gouverneur de Milan Roberto    Formigoni ; ou bien encore le krach de la firme Parmalat,    qui met en cause des entrepreneurs célèbres.    Pourrait aussi « disparaître » le procès des violences    policières perpétrées durant le sommet de Gênes qui, en août    2001, sous un précédent gouvernement Berlusconi, avaient    notamment entraîné la mort d'un jeune de 20 ans, Carlo    Giuliani. Le soir même de ce meurtre, dans les casernes Diaz    et Bolzaneto, des manifestants sans défense avaient subi    cette « boucherie mexicaine » dont un policier repenti et    plusieurs réalisateurs de télévisions témoignèrent :    policiers, gardiens de prison et médecins pénitentiaires,    souvent l'injure à la bouche et le bras droit tendu pour le    salut fasciste, les soumirent, des heures durant, à des    intimidations, des coups et même des tortures.     ... Lire la suite de cet article inédit de Geraldina COLOTTI     sur notre blog « Lettres de... »    http://blog.mondediplo.net/2008-06-27-Impunite-a-l-italienne    ________________________________________________        Abonnez-vous ... ou abonnez un(e) ami(e).      Vous renforcez l'indépendance de votre journal.                 Un an, 12 numéros             pour 45 € au lieu de 54 €           soit plus de 16 % de réduction          http://www.monde-diplomatique.fr/abo/    ________________________________________________   Nous contacter :    - Pour toute requête concernant votre abonnement    au journal : abo@...    - A propos des commandes passées sur notre boutique    en ligne ( http://boutique.monde-diplomatique.fr ) :    boutique@monde-diplomatique.fr    ________________________________________________    Votre inscription à la liste « info-diplo » :    Si vous désirez résilier votre inscription à    info-diplo, rendez-vous à la page :    http://www.monde-diplomatique.fr/info-diplo/    Pour signaler un changement d'adresse de courriel, il    suffit d'inscrire votre nouvelle adresse, puis de    résilier l'ancienne.