BNP-Paribas, une affaire degéométries variables

From : info-diplo@... , the 9th July 2014 14:27
  • 2014-07-09 14:27:04 — info-diplo@... - BNP-Paribas, une affaire degéométries variables

____________________________________________________    **  Le Monde diplomatique  ** 9 juillet 2014         http://www.monde-diplomatique.fr/ _____________________________________________________ Les blogs du « Diplo » - La pompe à phynance * BNP-Paribas, une affaire de géométries variables       par Frédéric Lordon   On peut bien, si l'on veut, reparcourir l'affaire BNP-Paribas à la lumière de la saga crapuleuse des banques à l'époque de la libéralisation financière. Il faut bien admettre, en effet, que la série a de quoi impressionner, et jusqu'au point de vue défendu depuis le début ici-même, qui tient plutôt la ligne de ne pas céder à la diversion fait-diversière pour maintenir les droits de l'analyse, telle qu'elle doit rendre compte des crises financières non par l'« hypothèse du mal » - Madoff, Kerviel ou qui l'on voudra -, mais par les fonctionnements structuraux, *réguliers, intrinsèques,* des marchés de capitaux déréglementés. Dans un élan de sensationnalisme irrépressible autant qu'irréfléchi, les médias, toujours pressés de se rendre au plus gros, et au plus bête, se jettent sur tous les délinquants à chemise rayée comme sur des providences - il est vrai que les occasions sont rares de rafler simultanément les bénéfices de la colère populaire, de la belle image du *perp walk* des puissants - manière d'attester une souveraine indépendance d'avec les « élites » -, et de la critique de la finance. Mais qui ne critique rien. * La fraude comme business model bancaire ? Car il est bien certain qu'un défilé de traders en combi orange et cadènes aux poignets ne dira jamais rien d'intéressant sur la finance. Obnubilation - par l'image -, et oblitération - de tous les mécanismes ordinaires de la finance -, sont donc les produits les plus certains du barnum systématiquement monté  par les médias sur les « grandes affaires » dûment étiquetées « en col blanc ». Prendre la mesure de l'inanité analytique du point de vue criminologique-médiatique requiert, par exemple, de se livrer à une simple expérience de pensée contrefactuelle demandant si la crise financière aurait été évitée si Monsieur Madoff-père s'était retiré ou si Jérôme Kerviel avait fait un BEP de plombier-chauffagiste - bref si les fâcheux n'avaient *pas été là*. Sauf passion du bouc émissaire et paranoïa en roue libre, la réponse est évidemment non, et les individus délinquants par conséquent renvoyés à leur juste statut : même pas épiphénoménal, simplement *secondaire* (...) Lire la suite de cet article de Frédéric Lordon :   http://blog.mondediplo.net/2014-07-08-BNP-Paribas-une-affaire-de-geometries-variables   _____________________________________________________ Nouveautés 2015 / Le Monde diplomatique [FORMATIONS] Europe // Afrique // Proche-Orient // mondes émergents Cycles de formation assurés par des spécialistes et des journalistes du *Monde diplomatique*. CIF, DIF et plan de formation des élus  (loi de 1992) applicables   http://www.monde-diplomatique.fr/t/formationsid _____________________________________________________ * Nous contacter Pour toute requête concernant votre abonnement au journal :   abo@monde-diplomatique.fr À propos des commandes passées sur  notre boutique en ligne :    boutique@monde-diplomatique.fr * Votre inscription à cette liste Si vous désirez résilier votre inscription, ou changer d'adresse, rendez-vous à la page : www.monde-diplomatique.fr/info-diplo        _____________________________________________________ © Le Monde diplomatique juillet 2014