Les« indignés » de Syntagma

From : info-diplo@... , the 28th June 2011 18:23
  • 2011-06-28 18:23:13 — info-diplo@... - Les« indignés » de Syntagma

____________________________________________________    **  Le Monde diplomatique  **          28 juin 2011     http://www.monde-diplomatique.fr/ _____________________________________________________ Article inédit Vent de fronde en Europe * Les « indignés » de Syntagma   http://www.monde-diplomatique.fr/2011/07/KOUTSIS/20756    par Athanase Koutsis *Ce reportage complète le dossier sur  le « vent de fronde en Europe » du numéro de juillet  du « Monde diplomatique », en kiosques demain.*   Quand on regarde les images des « indignés » de Syntagma, la place de la Constitution athénienne, il ne faut pas se tromper : les paumes ouvertes des contestataires ne saluent pas le Parlement. Elles forment un geste rude et méprisant, *moutza*, adressé aux élus de la nation - ces « voleurs », « traîtres », « vendus »... Il s'agit de la place où, en 1843, les Grecs, guidés par quelques anciens combattants révolutionnaires, ont demandé à Otton Ier, le roi bavarois imposé par les grandes puissances de l'époque (France, Royaume-Uni, Russie), un *syntagma* (Constitution), après la deuxième des quatre faillites (en 1827, 1843, 1897 et 1927 ) de l'Etat grec moderne, provoquée par les exigences démesurées des créanciers étrangers - déjà ! - et la vie luxueuse de la cour. Une coïncidence historique ? La foule qui, chaque soir, se réunit à Syntagma prend la relève d'un mouvement qui a déjà connu deux défaites : la révolte des jeunes, en décembre 2008 , ayant suivi le meurtre du lycéen Alexis Grigoropoulos par la police, et celle du 5 mai 2010, quand la police a brisé une manifestation de cent mille personnes, après un incendie qui a fait quatre morts. La honte et la culpabilité se transforment petit à petit en indignation quand, un par un, les habitants commencent à comprendre les ressorts de la situation - jamais vraiment décrits par les médias : les conditions de prêt imposées par l'Union européenne et le Fonds monétaire international (FMI), la renonciation à la souveraineté nationale signée par « petit Georges » Papandréou, le premier ministre, les mesures d'austérité - qui épargnent les riches -,  le pillage programmé du secteur public par de grandes multinationales... Il a suffi d'une étincelle sur Facebook, autour d'un panneau des *indignados* espagnols (« Réveillez-vous, les Grecs ! »), pour que les gens se donnent rendez-vous à Syntagma. Lire la suite de cet article inédit d'Athanase Koutsis :   http://www.monde-diplomatique.fr/2011/07/KOUTSIS/20756   _____________________________________________________          * Les archives du « Monde diplomatique » sur DVD-ROM     *Recherchez* dans *43 années d'archives*, 1968-2010               - Plus de  *500 numéros* du journal et  *400 cartes* ;     - *40 000 documents* indexés par date, par thèmes et par pays, accessibles via  *un puissant moteur de recherche*. *Pour commander en ligne :*           http://www.monde-diplomatique.fr/t/dvdid          _____________________________________________________             *Nous contacter :* - Pour toute requête concernant votre abonnement  au journal : abo@monde-diplomatique.fr - À propos des commandes passées sur notre boutique en ligne : boutique@monde-diplomatique.fr *Votre inscription à la liste info-diplo :* - Si vous désirez modifier ou résilier votre inscription à info-diplo, rendez-vous à la page :   http://www.monde-diplomatique.fr/info-diplo _____________________________________________________      © Le Monde diplomatique juin 2011