En Haiti, un Etat a reconstruire

From : info-diplo@... , the 4th March 2004 21:36
  • 2004-03-04 21:36:41 — info-diplo@... - En Haiti, un Etat a reconstruire

APRÈS LE DÉPART FORCÉ D'ARISTIDE                 En Haïti, un Etat à reconstruire                          (4 mars 2004)      L'Etat haïtien n'existe plus. Ce qui en restait, de plus      en plus limité à sa force répressive, s'est effondré en      quelques semaines. Dans la période d'incertitudes qui      s'ouvre, quatre grandes forces haïtiennes tenteront de      s'imposer :      -- Lavalas, le parti du président déposé Jean Bertrand      Aristide, est affaibli ; mais il n'est toutefois pas tout      à fait hors-jeu, car il continue à être soutenu par des      membres de la fonction publique et des cadres      provinciaux ;      -- l'opposition démocratique, formée contre M. Aristide,      est constituée de plusieurs dizaines de partis politiques      sans troupes et souvent sans programme. Elle est      confrontée à un risque d'éclatement face à la perspective      du pouvoir. Réunissant différents partis, certains de      type social-démocrate, d'autres clientélistes voire      macoutes, elle est dans l'impossibilité de s'unir      durablement sur un programme commun, le seul élément      ayant permis son rassemblement étant la volonté de      chasser le despote Aristide ;      -- une troisième force, beaucoup plus intéressante, a      émergé depuis dix-huit mois, du côté de ce que l'on      appelle la « société civile », qui exige pour fonctionner      les cadres d'un Etat de droit - une première dans      l'histoire d'Haïti, où la politique a toujours été      monopolisée par des professionnels douteux. Cette      mouvance est elle-même très hétérogène, puisque s'y      retrouvent aussi bien les Eglises et une nouvelle classe      patronale acquise au néolibéralisme qu'un mouvement      étudiant, des syndicats paysans, des associations      communautaires et un mouvement féministe en plein      développement. Ces derniers étaient par exemple présents      aux forums sociaux mondiaux, aussi bien à Porto Alegre      qu'à Bombay. Croissant ces derniers mois, leur rôle dans      la « société civile » reste tout de même minoritaire ;      -- enfin, les « barbares du nord ». L'« armée cannibale »      au service des basses uvres de M. Aristide s'est      retournée contre lui et a aggloméré toute la lie des      régimes précédents, des « attachés » (paramilitaires) de      la période de la dictature de M. Raoul Cedras (1991-1994)      aux macoutes de la fin du duvaliérisme. L'ancien officier      Guy Philippe, qui commande l'ensemble, est lui-même      impliqué dans le trafic de drogue, et plusieurs de ses      lieutenants ont été condamnés à la peine maximale pour      des massacres commis dans les bidonvilles.        Lire la suite de cet article inédit de CHRISTOPHE WARGNY        ainsi qu'une sélection d'articles et de liens        sur notre site Internet :               http://www.monde-diplomatique.fr/dossiers/haiti/      ____________________________________________________                  ÉGALEMENT SUR NOTRE SITE      Soutenez notre service Internet en prenant, pour vous      ou pour un ami, un abonnement à « Manière de voir »           http://www.monde-diplomatique.fr/abo/      ____________________________________________________      COMMENT GÉRER VOTRE INSCRIPTION À LA LISTE 'info-diplo' ?      Un formulaire permet de vous inscrire ou de vous désabonner      http://www.monde-diplomatique.fr/info-diplo/              EN CAS DE CHANGEMENT D'ADRESSE...      Pour modifier votre adresse d'inscription, veuillez         quitter la liste à partir de votre ancienne adresse,      puis vous inscrire avec votre nouvelle adresse.      ____________________________________________________