Israel : faute d'alternative...

From : info-diplo@... , the 7th février 2003 18:13
  • 2003-02-07 18:13:06 — info-diplo@... - Israel : faute d'alternative...

Le Monde diplomatique                        7 février 2003     -----------------------------------------------------------                 Israël : faute d'alternative... http://www.monde-diplomatique.fr/cahier/proche-orient/a9757      Les résultats des élections législatives israéliennes du      28 janvier 2003 comportent deux aspects inséparables : d'une      part, le triomphe de la droite et la débâcle de la gauche,      d'autre part, la percée du parti Shinoui, le tout sur fond      d'abstention record.      Le Likoud et ses ralliés « séfarades » (juifs orientaux) du      Gesher passent en effet de 21 à 38 sièges, tandis que      l'Union nationale (extrême droite et russes      ultranationalistes d'Israël Beitenou) se maintient à 7 (sur      les 120 de la Knesset). Cette progression de la droite, sans      précédent dans l'histoire politique israélienne,      s'accompagne d'un recul, également sans précédent, du Parti      travailliste, qui tombe de 26 à 19 députés, le parti Meretz      perdant 4 de ses 10 mandats de 1999. Les partis dits arabes,      avec 8 sièges, n'en perdent qu'un.      L'autre surprise - bien qu'annoncée dans les sondages -      vient du Shinoui, qui arrache 15 députés contre 6 il y a      quatre ans. Désormais troisième parti du pays, il exprime à      la fois le refus laïque de la théocratie et le rejet      « ashkénaze » (juif occidental) des revendications juives      orientales. De fait, sa bête noire, le parti ultraorthodoxe      « séfarade » Shas, s'affaisse de 17 à 11 sièges. Et le      concurrent russe du Shinoui, Israël Bealiya, cède 2 de ses 4      mandats.      Ces deux dimensions d'un même virage à droite s'expliquent      avant tout par la priorité que les électeurs ont donnée à      leur quête de sécurité. Depuis le déclenchement de la      seconde Intifada, à la fin septembre 2000, la paix - à      laquelle, selon toutes enquêtes, la majorité des Israéliens,      partisans du retrait des Territoires occupés et de la      création, à terme, d'un Etat palestinien, continue d'aspirer      - semble hors de portée. Même une simple reprise des      négociations paraît exclue.      Lire la suite de cet article inédit de DOMINIQUE VIDAL      sur notre site Internet.      http://www.monde-diplomatique.fr/cahier/proche-orient/a9757 A lire, également, dans « Le Monde diplomatique » : Amira Hass, « Ces Israéliens qui rêvent de "transfert" »,    février 2003 - http://www.monde-diplomatique.fr/2003/02/HASS/9752 Amnon Kapeliouk, « Le camp de la paix israélien à l'épreuve »,    janvier 2003 - http://www.monde-diplomatique.fr/2003/01/KAPELIOUK/9652 Dominique Vidal, « Alarmantes chimères du gouvernement Sharon », Manière    de voir, n° 67, - http://www.monde-diplomatique.fr/mav/67/VIDAL/9758 Marius Schattner, « Comment l'armée israélienne a "préparé" l'Intifada », octobre 2002    - http://www.monde-diplomatique.fr/2002/10/SCHATTNER/17022 Alain Gresh, « Le "véritable visage" de M. Ehoud Barak », juillet 2002    - http://www.monde-diplomatique.fr/2002/07/GRESH/16667 Amnon Kapeliouk, « Jénine, enquête sur un crime de guerre  », mai 2002    - http://www.monde-diplomatique.fr/2002/05/KAPELIOUK/16488 Dominique Vidal, « Israël contre Israël », janvier 2002   - http://www.monde-diplomatique.fr/2002/01/VIDAL/16028        ____________________________________________________                     ÉGALEMENT SUR NOTRE SITE         Soutenez notre journal :         prenez un abonnement au Monde diplomatique         http://www.monde-diplomatique.fr/abo/         Articles récents :         http://www.monde-diplomatique.fr/recents         Cartographie :         http://www.monde-diplomatique.fr/cartes/         ____________________________________________________         COMMENT GÉRER VOTRE INSCRIPTION À LA LISTE 'info-diplo' ?         Un formulaire permet de vous inscrire ou de vous désabonner         http://www.monde-diplomatique.fr/forum/info-diplo/         EN CAS DE CHANGEMENT D'ADRESSE...         Pour modifier votre adresse d'inscription, veuillez         quitter la liste à partir de votre ancienne adresse,         puis vous inscrire avec votre nouvelle adresse.