[Gisti-membres] Caucase : politique UE de voisinage/ Caucasus : European Neighbourhood Policy

From : alaux@... , the 16th January 2007 08:03
  • 2007-01-16 08:03:45 — alaux@... - [Gisti-membres] Caucase : politique UE de voisinage/ Caucasus : European Neighbourhood Policy

en français & in english     *La politique européenne de voisinage et le Caucase du Sud :     perceptions, attentes et faux-semblants* Article paru dans l'édition du 02/01/2007 www.caucaz.com/home/breve_contenu.php?id=415 par Lili DI PUPPO à Tbilissi Lancée en 2003, la politique européenne de voisinage (PEV) a depuis fait  couler beaucoup d'encre. Il reste pourtant certaines interrogations,  voire des incertitudes : ce nouvel instrument européen, dont l'objectif  annoncé est d'« éviter de nouvelles lignes de division en Europe »,  répondra-t-il aux aspirations des voisins européens ? Que peuvent-ils  attendre de cette politique ? Que doivent-ils accomplir pour obtenir les  récompenses espérées ? D'après certains observateurs, la PEV risquerait  de produire plus de frustrations que ce qu'elle est capable d'offrir en  substance aux partenaires concernés. La PEV est-elle un substitut à l'élargissement sur fond de "fatigue de  l'Europe élargie"? Un instrument de la "soft" politique pour appréhender  l'évolution de régions stratégiques ? Une tentative déguisée de pousser  les intérêts européens dans le voisinage de la Russie ? Malgré ses claires implications géopolitiques, la PEV semble être  davantage un instrument "soft" dépourvu d'une vision à long terme, dans  un environnement hautement stratégique. Il s'agirait plutôt d'une  réponse a des dangers sécuritaires provenant de régions situées aux  frontières de l'Union que du dessein ambitieux de remodeler le voisinage  européen et d'offrir une alternative réelle à l'image de ce qu'a été  l'élargissement à l'Est. Les attentes que l'Union place dans la PEV, celles de combler le vide  sécuritaire à ses portes, pourraient paraître courtes aux yeux des pays  attendant de l'Union un soutien appuyé pour entreprendre un profond  changement démocratique et économique. Le choix entre sécurité et la  plus ambitieuse exportation du modèle démocratique et économique  européen aux frontières de l'UE se pose de façon particulièrement  pressante dans le Caucase du Sud, où l'intensité des espoirs placés dans  la PEV varie d'un pays à l'autre. SOMMAIRE
  Edito 
*Le Caucase du Sud et la PEV*
  Lili DI PUPPO : Les pays du Caucase du Sud et la PEV : trois voies 
différentes vers l'Europe ? 
  Mikheil KOBALADZE et Nodar TANGIASHVILI : La PEV en Géorgie : "So 
far, so good"  *Valeurs ajoutées de la PEV : résolution des conflits et coopération  régionale*
  Nicu POPESCU : L'Union européenne et les conflits du Sud-Caucase 
  Burcu GÜLTEKIN : Coopération transfrontalière 
*Un regard de la "périphérie" sur la PEV*
  Zofia POLAK : Entretien avec Youri Androukhovitch 
*SPECIAL REPORT - The ENP and the South Caucasus: perceptions,  expectations and deceptions* Article published in 08/01/2007 Issue www.caucaz.com/home_eng/breve_contenu.php?id=288 by Lili DI PUPPO in Tbilisi Much has been written on the European Neighbourhood Policy (ENP) since  its launch in 2003, but there is still much uncertainty as to whether  this new EU instrument, whose declared objective is to "avoid new  dividing lines in Europe" will respond to the aspirations of the EU's  neighbours. What can they expect from this policy? What must they  accomplish to "reap" the promised rewards? According to some observers,  the ENP might produce more frustrations than it is able to deliver in  substance to the countries involved. Is the ENP a substitute to enlargement in the middle of "enlargement  fatigue", a "soft" geopolitical tool to manage developments in strategic  regions or a disguised attempt to advance EU interests into Russia's  neighbourhood? Despite its obvious geopolitical implications, the ENP seems precisely  to be a "soft" instrument lacking a long-term vision in a highly  strategic environment. It is more a response to perceived security  threats stemming from regions located at the EU's borders than an  ambitious design to remodel the European neighbourhood and offer a real  alternative as was the case with Eastern enlargement. The EU's expectations that the ENP will fill the security vacuum at its  doors might seem a bit short for the countries hoping that the EU will  provide them with the necessary support to undertake deep economic and  democratic reforms. The choice between security and the more ambitious  project of exporting the European democratic and economic model at the  EU's borders is particularly urgent in the South Caucasus region, where  the intensity of the hopes placed in the ENP nonetheless varies from  country to country. CONTENTS
  Editorial 
*The South Caucasus countries and the ENP*
  Lili DI PUPPO : The South Caucasus countries and the ENP: Three 
different paths to Europe? 
  Mikheil KOBALADZE et Nodar TANGIASHVILI : Georgia and the ENP: So far 
so good  *Added value of the ENP in the South Caucasus: Conflict resolution and  regional cooperation*
  Nicu POPESCU : The European Union and conflicts in the South Caucasus 
  Burcu GÜLTEKIN : Cross-border cooperation 
*The ENP viewed from the "periphery"*
  Zofia POLAK : Interview with Yuri Andrukhovytch