[Migreurop]Des Algériens tentent de rentrer au Maroc

From : programme_migrants@... , the 31st January 2006 16:43
  • 2006-01-31 16:43:53 — programme_migrants@... - [Migreurop]Des Algériens tentent de rentrer au Maroc

Amis et Familles des Victimes de l'Immigration Clandestine   Centre Mig.com        Vous propose de lire l'article suivant :        Des Algériens tentent de rentrer au Maroc          · Les walis de l’Oriental et Tlemcen se rendent sur les lieux  · Les autorités marocaines parviennent à leur faire rebrousser chemin  Quelle mouche a piqué nos voisins algériens! Jeudi dernier, vers 15 heures, quelque 300 personnes tentaient d’entrer au Maroc à la hauteur de Oulad Sid El Abed dans la wilaya de Tlemcen. Il ne s’agit ni de salafistes ni d’immigrés clandestins. Ce sont de simples citoyens algériens qui, tous déçus de l’indécence de leur cadre de vie, ont franchi le no man’s land et parcouru des dizaines de mètres sur le territoire marocain se dirigeant vers la commune rurale de Sidi Boubker dans la province de Jerada. Cette fuite vers le Maroc est en définitive une manifeste demande d’asile. Encerclés, les marcheurs ont été empêchés d’avancer sous la menace d’armes. Alerté, le wali de Tlemcen s’est rendu sur les lieux mais sans pouvoir dissiper ce mécontentement populaire. La marche s’est alors transformée en sit-in. Le gouverneur de Jerada, lui aussi, a dû abandonner les travaux de la session ordinaire de février du conseil régional de l’Oriental pour parer à tout dérapage éventuel avant que Mohammed Ibrahimi, wali de la région orientale ne le rejoigne. Toutefois, aucune rencontre officielle n’a eu lieu entre les responsables des deux pays. Il a fallu que les autorités civiles et militaires marocaines présentes dialoguent avec les mécontents. «Nous leur avons parlé gentiment, confie à L’Economiste le colonel de la gendarmerie royale d’Oujda, et nous sommes parvenus à les dissuader et convaincre de rebrousser chemin vers 21 heures». Selon des informations circulant à Oujda et rapportées par la presse algérienne, cet événement n’est que la partie visible de l’iceberg. La réalité serait pire.  Il ne serait pas question de quelques centaines de mécontents mais d’un sentiment de dépit qui tend à se généraliser notamment dans l’ouest algérien. La dégradation du niveau de vie en est la cause. Selon la presse algérienne, le taux de chômage a atteint 30% et concerne 80% des jeunes âgés de moins de 30 ans. L’Algérie, jouissant d’une stabilité macroéconomique grâce à des revenus pétroliers élevés, aspire «à se mettre au stand de l’Otan et à se faire déléguer des responsabilités en Méditerranée», rapporte la presse algérienne.     ---------------------------------      Recettes d’hydrocarbures record    En 2005, les recettes d’hydrocarbures algériennes se chiffrent à 45,6 milliards de dollars (l’équivalent de 456 milliards de DH), selon le ministre algérien de l’Energie. Il s’agit d’une hausse de 45% par rapport aux 32,5 milliards de dollars enregistrés en 2004. Cette croissance résulte, selon le ministre algérien, de l’augmentation des exportations de pétrole brut et du gaz naturel de l’ordre respectif de 9 et 13%. Cette évolution est aussi attribuée à une augmentation des prix référentiels qui a fait passer le cours brut algérien de référence à une moyenne de 54,4 dollars le baril contre 38,5 dollars en 2004. Faites vos calculs, sachant que la production totale de l’Algérie est de 1,4 million de baril/jour. Mohammed Zerhoudi        AFVIC/PFM ---------------------------------  Nouveau : téléphonez moins cher avec Yahoo! Messenger ! Découvez les tarifs exceptionnels pour appeler la France et l'international.Téléchargez la version beta.