[Migreurop]Visite allemande en Grèce + déclaration Tsipras parlement grec

From : l.pillant@... , the 30th October 2015 15:06
  • 2015-10-30 15:06:24 — l.pillant@... - [Migreurop]Visite allemande en Grèce + déclaration Tsipras parlement grec

Extrait de la revue de presse de l'ambassade concernant la visite allemande en Grèce et les négociations sur les hotspots et patrouilles conjointes Grèce-Turquie *Ta Nea *résume ainsi la visite de M. Steinmeier en Grèce : « L’Allemagne exerce des pressions sur la Grèce pour une collaboration plus étroite avec la Turquie dans la gestion de la crise des réfugiés. La question des patrouilles communes en mer Egée a également fait l’objet des entretiens de M. Steinmeier à Athènes. En même temps, l’Allemagne fait savoir par tous les moyens qu’elle *dissocie pleinement la question des réfugiés du mémorandum grec et rejette toute tentative d’Athènes d’assouplir les mesures convenues* ». Le journal souligne en titre que *Berlin demande « un mémorandum » entre la Grèce et la Turquie sur la crise des réfugiés*. Sous le titre « Soutien parcimonieux du ministre allemand des AE », *Ethnos *relève que M. Steinmeier a reconnu la charge importante qui pèse sur la Grèce en raison des flux des réfugiés mais a évité de discuter sur un éventuel assouplissement des conditions du mémorandum. Sur la crise des réfugiés, *le PM grec, M. Tsipras, et le ministre grec des AE, M. Kotzias, ont insisté sur la nécessité de gérer les flux migratoires depuis le territoire turc.* Toutefois, M. Steinmeier a évité de commenter *la position ferme de la Grèce sur la création de « hot spots » en Turquie*. Enfin, *M. Kotzias a de nouveau rejeté l’éventualité de patrouilles communes gréco-turques en mer Egée*, en soulignant que la crise des réfugiés ne peut et ne doit pas devenir le prétexte pour la violation de la souveraineté nationale. *Avghi *relève pour sa part qu’à l’occasion de l’entretien avec M. Steinmeier, le PM grec, M. Tsipras, a insisté sur la nécessité pour l’UE de soutenir la Grèce dans ses efforts pour faire face à la crise migratoire. s Tsipras says level of EU debate on migrants is 'sad' http://www.ekathimerini.com/202975/article/ekathimerini/news/tsipras-says-level-of-eu-debate-on-migrants-is-sad Greek Prime Minister Alexis Tsipras slammed on Friday the level of debate among European Union governments in dealing with the migrant crisis as 'sad' for a lack of cohesive action in dealing with the crisis. "I feel shamed as a member of this European leadership, both for the inability of Europe in dealing with this human drama, and for the level of debate at a senior level, where one is passing the buck to the other," Tsipras told Parliament. "These are hypocritical, crocodile tears which are being shed for the dead children on the shores of the Aegean. Dead children always incite sorrow, But what about the children that are alive who come in thousands and are stacked on the streets? Nobody likes them." More than 500,000 migrants and refugees have crossed through Greece to central and northern Europe since the beginning of the year, exposing deep fissures among EU member states in dealing with one of the worst humanitarian crises in decades. [Reuters] --  Doctorante géographe Université Aix-Marseille Harokopio University UMR 7303 - TELEMMe MMSH 5, rue du Château de l'Horloge BP 647 13094 Aix-en-Provence Cedex 2 tel : 06 82 96 97 92