[Mineursisoles] L’accueil des Mineurs Isolés Etrangers : Une situation explosive en Seine-Saint-Denis

From : ericdavid@... , the 26th July 2011 13:30
  • 2011-07-26 13:30:06 — ericdavid@... - [Mineursisoles] L’accueil des Mineurs Isolés Etrangers : Une situation explosive en Seine-Saint-Denis

http://www.seine-saint-denis.fr/L-accueil-des-Mineurs-Isoles.html: L’accueil des Mineurs Isolés Etrangers : Une situation explosive en Seine-Saint-Denis Devant l’indifférence du gouvernement face à l’accueil des Mineurs Isolés Etrangers (MIE), Claude BARTOLONE, Président du Conseil général et Député de la Seine-Saint-Denis, appelle à ce que des solutions viables soient trouvées dès la rentrée de septembre pour répondre aux besoins du Département en matière d’accueil des Mineurs Isolés Etrangers. Depuis 1996, la Seine-Saint-Denis est confrontée à un afflux important de MIE. La situation est aujourd’hui explosive et intenable : point d’entrée sur le territoire français, le Département accueille aujourd’hui près de 950 Mineurs Isolés Etrangers. Le Conseil général en assume seul la responsabilité et le poids financier : pour 2011, on estime à 42 millions d’euros, somme engagée par le Département pour accompagner ces jeunes en errance. Les services de droit commun chargés d’assurer leur suivi, et en premier lieu l’ASE, sont saturés. Ils sont détournés de leur objectif premier : évaluer, orienter et accompagner chacun d’entre eux pour construire durablement une perspective d’insertion solide. Le Conseil général n’a jamais fui ses responsabilités à cet égard et s’est adapté aux changements d’échelle, comme en témoigne la création de places d’accueil (150 places sur les deux dernières années). Aujourd’hui, la saturation des services du département et le coût de la prise en charge des MIE par le Département, qui connaît par ailleurs des difficultés financières, appelle un changement de gouvernance. La solidarité départementale ne peut plus se substituer à la solidarité nationale L’indifférence du gouvernement à mes interpellations et à mes demandes sur ce sujet sont restées lettre morte. Je prends la responsabilité de casser une logique qui nuit à la qualité des services offerts et qui ne permet pas de répondre à l’enjeu crucial que constitue l’accueil des Mineurs Isolés Etrangers. C’est pour cette raison qu’à compter du 1er septembre 2011, je ne pourrai plus assurer des conditions d’accueil conformes à la mission de protection de l’enfance de ces jeunes, faute d’un dispositif régional et d’un gouvernement défaillant. Parallèlement, le Conseil général engage un recours auprès du Tribunal Administratif pour obtenir gain de cause, c’est-à-dire la compensation par l’Etat du transfert des charges sur le département pour assurer pleinement la mission d’accueil des MIE. Il est temps de passer des mots aux actes et de mettre chacun face à ses responsabilités. La solidarité nationale est au fondement de notre République sociale : le désengagement de l’Etat, par la voix du gouvernement, est inacceptable. Claude BARTOLONE, Président du Conseil général et Député de la Seine-Saint-Denis. --  Philippe Seidel 124, avenue Milcamps, 1030 Bruxelles-Schaerbeek, Belgium Tel.: +32 27 / 34 19 43 Mobile BE: +32 483 / 45 34 64 | D: +49 162 / 8170549