[Mineursisoles] [Resf] info .. Une révolte a eu lieue le 09 mars 2006 au centre de rétention de Oissel (Rouen)

From : ericdavid@... , the 14th March 2006 20:51
  • 2006-03-14 20:51:13 — ericdavid@... - [Mineursisoles] [Resf] info .. Une révolte a eu lieue le 09 mars 2006 au centre de rétention de Oissel (Rouen)

***********************       Votre message a été scanné par la passerelle antivirus TrendMicro Interscan Viruswall       ***********-***********       Pour info .   Info glanée sur http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=53297 via liste Pajol, postée par Sans Papiers Rennais .   Peut-être les amis de Rouen et de Rennes, Cimade compris, peuvent-ils en savoir plus ???     Une révolte a eu lieue le 09 mars 2006 au centre de rétention de Oissel (Rouen). Deux personnes (au moins) de Rennes y sont actuellement, c'est comme ça que nous avons eu l'info.  La "tradition" au centre de rétention c'est que les flics laissent quelques minutes aux rétentionnaires pour faire leur bagage quand le laisser-passer a été délivré (souvent vers 3-4heure du matin) afin de partir (parfois sans donner aucune explication). Comme me disait D. au téléphone, en Afrique c'est ce qui se passe : on vient chercher des gens à l'aube, et puis ensuite on ne les voit plus jamais ! Cette nuit une personne a été réveillé par les flics, comme ça, vers 3 heures du matin. Cet homme est marocain. Il a demandé à appeler sa femme, car elle devait faire un virement sur son compte, et comme ce n'était visiblement plus la peine, il voulait l'informer (et puis aussi sans doute pour lui dire au revoir, mais ça c'est pas un argument pour la police).  Cette demande lui a été refusée. Il s'est vivement réfugié dans les douches. Négociation (ça vous rappelle rien ?), puis sortie du mec, puis refus à nouveaux des flics pour le coup de fil. Là ils ont commencé à le bastonner, devant témoins (ils sont plusieurs par chambre). Les flics étaient au nombre de 6.  Les rétentionnaires ont entendu le mec pleurer. Le marocain a été menotté, plaqué au sol, bastonné et trainé par terre. Il est sans doute au Maroc à l'heure qu'il est... Mais les rétentionnaires ont décidés ne ne pas laisser cela passer, ils se sont réunis, et ils ont décidés collectivement de refuser de manger. ils ont fait une pétition, ont porté un réclamation à la direction du centre, et ont contacté les médias (dont France Normandie). Tout au long de la journée les flics (ceux là même qui ont roué de coup le rétentionnaire cette nuit) ont tenté de trouver les "meneurs", et essayé d'empêcher les rétentionnnaires de suivre le mot d'ordre de grève de la faim.  Ils ont tout fait, et c'est leur métier, pour que les gens craquent, mais apparemment ce soir ça allait au centre, les rétentionnaires ont été unis aujourd'hui, même s'ils doutent que les médias parlent de cela, car ils sont cachés, retirés du circuit, invisibles à la population (et c'est d'ailleurs pourquoi les flics agissent en toute impunité et commètent des exactions sans que personne, sauf dans de rare cas comme aujourd'hui, ne s'en apperçoive).  Sanspap-rennes@... - http://listes.rezo.net/mailman/listinfo/sanspap-rennes       -------------------------------------------------------------------------------- _______________________________________________ Resf@... - http://listes.rezo.net/mailman/listinfo/resf