[Mineursisoles] [Resf] Communiqué / David Kasoïan 20 ans acteullment eau LRA de Choisy (94) court un risque grave de santé

From : ericdavid@... , the 31st décembre 2007 08:34
  • 2007-12-31 08:34:16 — ericdavid@... - [Mineursisoles] [Resf] Communiqué / David Kasoïan 20 ans acteullment eau LRA de Choisy (94) court un risque grave de santé

URGENT /  Communiqué RESF / TOUTES LISTES / 22 h    Mobilisation pour contrer l'acharnement à expulser le dernier membre de la famille Kasoïan,  David 20 ans, en rétention au LRA de Choisy le Roi (94) depuis le 29 decembre  court un risque grave pour sa santé !     "Et s'il n'en reste qu'un j'attraperai celui là... " Telle semble être la devise de la Préfecture de Meurthe et Moselle, zélée servitrice du Ministre Hortefeux des objectifs chiffrés de la chasse aux étrangers.     Souvenez-vous de la famille Kasoïan arrêtée le 2 janvier 2007 à son domicile à Herserange (54) et extraite au petit matin du 18 janvier 2007 du CRA de Plaisir pour être expulsée. Souvenez-vous de Temur, 12 ans, qui en rétention demandait à retourner au collège Henriette Godfroy d'Herserange ou il était scolarisé en 6e. Souvenez-vous d'Asmara, la mère qui a entamé une grève de la faim en rétention, et de son APRF délivré par la Préfecture de Meurthe et Moselle. Souvenez-vous d'Otar, le père et de son APRF délivré par la Préfecture du Nord. Souvenez-vous du frère aîné, David, absent du domicile au moment de l'arrestation, livré à lui même après l'expulsion de ses parents et de son jeune frère.   C'est pour fuir les persécutions que subit en Géorgie la minorité Yéside, à laquelle elle appartient, que la famille Kasoïan est arrivée en France en 2001, puis David en 2002 .   Depuis l'expulsion de ses parents et de son petit frère, David est sans aucune nouvelle d'eux . Il ne sait même pas s'ils sont vivants ou morts. Il a continué sa scolarité au lycée Emmanuel Héré à Laxou (54) et obtenu en juin 2007 son CAP de menuisier. Il aurait pu poursuivre en BEP mais a préféré travailler tout de suite pour être régularisé. Le responsable de l'entreprise où il avait accompli son stage est prêt à l'embaucher en CDI mais pour cela il faut un titre de séjour. La préfecture de Meurthe et Moselle l'avait informé par courrier qu'après l'obtention de son diplôme elle examinerait sa situation. Confiant, avec son nouveau diplôme, David dépose une nouvelle demande de titre de séjour en juillet 2007. Le 3 novembre il reçoit la réponse de la préfecture : une obligation à quitter le territoire dans un délai d'un mois "pour rejoindre sa famille en Géorgie". Sans nouvelle de sa famille depuis qu'elle a été expulsée, n'ayant plus aucun lien dans ce pays où leur maison depuis longtemps avait été prise par d'autres, David est pris de panique. Pour échapper à cette menace d'expulsion qui vient de lui être signifiée, il fuit Nancy et sa région pour venir en région parisienne. Cardiaque, s'alimentant tres mal , en quelques mois sa santé s'est gravement détériorée, il a perdu 15 kilos, il est méconnaissable, et ses saignements intestinaux qui ne font que majorer son anemie.  Le 27 décembre 2007, sans ressources , il est arrêté à Val de Fontenay (94), pour avoir chapardé  2 poulets,  du poisson, un paquet  de chewing-gum, et une paire de baskets parce que les siennes étaient trouées et qu'il avait froid aux pieds.  En raison d'un malaise cardiaque pendant sa garde à vue , il est transporté en urgence à l'Hopital du Kremlin Bicetre . Les médecins insistent pour qu'il soit hospitalisé au plus vite. Neanmoins il est rammené au commissariat de Cachan et placé à l'issue de sa GAV en rétention au local de rétention de Choisy le Roi où les conditions sont encore plus dures encore pour les retenus que celle dejà éprouvantes des CRA.   Ce soir à 22 h David crache du sang. Le LRA de Choisy le Roi vient d'appeler les pompiers .  Alors qu'elle devrait le proteger, la France met la vie de ce jeune homme en danger apres avoir brisé celle de sa famille. Adressez vos messages par fax et mail au préfet du Val de Marne pour exiger sa libération et sa régularisation  immediate et à celui de Meurthe et Moselle qui a pris l'OQTF Il est censé passer devant le Juge des libertés et de la détention lundi 31 janvier à 10 heures au TGI de Créteil (94). Pour le soutenir, venez nombreux à l'audience pour exiger sa liberation !!!!!!!!!!!   bernard.tomasini@val-de-marne.pref.gouv.fr Val-de-Marne : standard : 01 49 56 60 00 Fax : 01 49 56 64 10 / 01 48 99 38 04 / 01 49 56 60 13 Cabinet du Préfet : 01 49 56 64 17 Meurthe et moselle Préfet : M. Hugues PARANT (date de prise de fonction 20 août 2007)   hugues.parant@meuthe-et-moselle.pref.gouv.fr  Téléphone : 03.83.34.26.26 Télécopie : 03.83.30.52.34  CONTACT RESF  Francoise HAAS 06 60 76 08 10  francoise.haas@... ; Florence OSTIER 06 65 35 15 24 ostier@...