[Mineursisoles] communique sud sante-sociaux Moselle mineurs isoles etrangers

From : ericdavid@... , the 3rd November 2013 08:54
  • 2013-11-03 08:54:04 — ericdavid@... - [Mineursisoles] communique sud sante-sociaux Moselle mineurs isoles etrangers

26 Octobre 2013 Le Président du Conseil général a pris un arrête en date du 9 Octobre  refusant désormais l’accueil de tout mineur isolé étranger dans le Département. Comme le Président du Conseil Général de Mayenne, Jean Arthuis cet été, puis le Président du Bas-Rhin, Mr. Weiten aurait donc choisi de se mettre dans l’illégalité, le Conseil Général ayant en effet un devoir de protection sur tous les mineurs présents dans le Département. On n’en connaît pas la raison, mais on peut supposer que l’arrivée régulière de mineurs isolés étrangers met à mal la volonté du Conseil Général de diminuer à tout prix les placements en institution, et que le dispositif national, "Taubira" qui vise pourtant à équilibrer les accueils dans les différents départements, et qui commençe à être opérationnel, n’est pas mis en place assez rapidement… Avec les jeunes du Département, c’est plus facile. La solution, c’est le travail avec les familles, (qui a pourtant toujours existé et qui nous est présenté comme une avancée, alors que nous pensons qu’il y’a surtout avant tout une volonté de maîtrise des dépenses budgétaires sur fond d’austérité). Le Conseil Général ne se cache d’ailleurs pas des pressions exercées sur les magistrats pour empêcher de nouveaux placements de mineurs en institution (dans l’intérêt de l’enfant, paraît-il) au point où il est raisonnable de penser que le projet de restructuration du centre de l'Enfance subira d’autres modifications. Pour les mineurs isolés étrangers, c’est plus compliqué, puisque par définition, ils n’ont pas de famille… Ils viennent enrayer la belle mécanique. Ce week end, un jeune est resté dehors, à la porte du Centre Départemental de l'Enfance, malgré une Ordonnance de placement pris par le Procureur de la république. Mr. Le Président du Conseil Général ne cesse de rappeler que la priorité de son mandat est l’intérêt de l’Enfant. Il donne ici une bien mauvaise application de ses principes, ravalant ainsi des jeunes au rang d’objets gênants dont on ne veut rien savoir. Sont-ils avant tout des enfants ou des étrangers ? Jusqu’ici, le Conseil Général, et c'est tout à son honneur, respectait un minimum les jeunes étrangers, et de manière relativement correcte si on compare avec les autres Départements. C’est surtout les jeunes majeurs qui étaient mis à la rue au moindre prétexte. Face à une banalisation des discours d’extrême-droite, les discours deviennent de plus en plus décomplexés, et la stigmatisation de ces jeunes devient hélas banale. Il est vrai également que c’est dans l’air du temps et que la théorie de l’appel d’air, pourtant démystifiée depuis longtemps, a le vent en poupe… Sud Santé-Socaiux dénonce le fait que les enfants puissent être victimes d'enjeu institutionnel et amlerte le Défenseur des Droits. Contact: 06 49 35 58 40