[Pap-infos] AG de Lundi 17

From : dje.t@... , the 13th March 2003 18:07
  • 2003-03-13 18:07:59 — dje.t@... - [Pap-infos] AG de Lundi 17

Assemblée générale lundi 17 mars à 18 h à la bourse du travail  3, rue du Château d¹eau - Grande salle Croizat ­ (G10 solidaire) à l¹appel de SUD Culture et SUD Spectacle ...Regardez bien, nous sommes aussi en train de disparaître... L¹industrie culturelle est florissante : des multinationales de la communication, de l¹entertainment et du loisir aux institutions culturelles subventionnées par l¹Etat (la luxueuse vitrine qui expose, exporte et vante la rareté, l¹exceptionnelle diversité de ses créateurs ). Cette industrie vit et prospère de l¹engagement, de l¹implication, de la pensée, des affects de milliers d¹intermittents et de précaires. Mobiles. Flexibles. Corvéables. Dociles. Disponibles. Infatigables. Il faut savoir qu¹il existe aussi un autre secteur hétéroclite, d¹autoproductions, d¹expérimentations, d¹explorations libérées des contraintes immédiates de rentabilité et de productivité. Des lieux subventionnés ou pas dans lesquels nous ¦uvrons tous, à différents moments, souvent sans argent, et où nous inventons des formes de vie qui, si elles ne s¹épuisent d'elles-mêmes, finissent par apparaître et nourrir à leur tour de forces vives parfois subversives le marché avide d¹innovation de l¹industrie culturelle.    Intermittents/intermutants, nous voyageons souvent d¹un pôle à l¹autre de ses secteurs d¹activité et de production, qui incluent aussi l¹éducation nationale, les collectivités locales, les hôpitaux, les prisons, les maisons de retraites, les centres d¹adaptation par le travailŠ Précaires parmi les précaires, mouvants au gré des besoins, des désirs, de la nécessité de nos employeurs, ou de nos nécessités propres, devenant employeurs à notre tour, nous errons inlassables, artisans de nos vies et de nos vouloirs. Minorité pourtant visible et exposée au regard de tous, nous sommes, aujourd¹hui, comme tous les autres travailleurs précaires, tous les autres nomades, tous les autres inclassables, menacés de disparition en vertu des préconisations du rapport Roigt.Klein, qui exclurait la plus grande partie d¹entre nous du régime spécifique de l¹intermittence et tuerait toute possibilité de création indépendante. Notre disparition laisserait place à une culture d¹Etat dominant sans contrepartie.    La guerre sans merci menée par l¹Etat, sa police et ses complices, contre les plus démunis, les plus affaiblis, les plus malades, les femmes enceintes, les vieux, les chômeurs, les plus fragiles, les plus fous, nous obligent à repenser à de nouvelles formes de lutte et de résistance. Le régime de l¹intermittence n¹est pas un privilège, mais un modèle social qui justement pourrait  répondre à la question de l¹évolution du travail et son partage dans nos sociétés. Ce statut modifiable et perfectible serait à envisager pour tous afin que chacun puisse  vivre décemment en dehors des périodes d¹activité salariée. Un revenu garanti qui permettrait à chacun de là où il se tient de ne pas vivre dans l¹angoisse mortelle du lendemain. Ni dans l¹illusion entretenue d¹un retour au plein emploi. Nous appelons le plus grand nombre à nous rejoindre et organiser des révoltes joyeuses (ou non) afin de faire plier les décideurs. Faire entendre nos voix et notre volonté insoumise. Assemblée générale lundi 17 mars à 18 h à la bourse du travail  3, rue du Château d¹eau - Grande salle Croizat ­ (G10 solidaire) à l¹appel de SUD Culture et SUD Spectacle Précaires Associés de Paris (PAP) http://pap.ouvaton.org - precairesassocies@...