[Pap-infos][Cip-idf] Soutien aux inculpés du centre de rétention de Vincennes ; Digression sur le suivi ; Évaluation, compétences, individualisation : Qui sait ?

From : precairesassocies@... , the 12th April 2009 18:36
  • 2009-04-12 18:36:26 — precairesassocies@... - [Pap-infos][Cip-idf] Soutien aux inculpés du centre de rétention de Vincennes ; Digression sur le suivi ; Évaluation, compétences, individualisation : Qui sait ?

cip-idf -------- Le manifestant interpellé lors du rassemblement précédant une action   à Pôle emploi a été libéré. Finalement, il ne s’est agit ni d’une d’une comparution immédiate ni   d’une mise en détention préventive. Mais les poursuites ne sont pas   pour autant abandonnées. Il reste à exiger et à obtenir la relaxe. RDV jeudi 11 juin à 9H à la 24e chambre correctionnelle du Palais de   Justice de Paris. http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4359 """""""""""""""""""""""""""""" VENDREDI 17 AVRIL à 19H, à la coordination des intermittents et   précaires (idf), 14 quai de charente, Paris 19e, M° Corentin Cariou 19 H Une nouvelle SOIRÉE DE SOUTIEN AUX INCULPÉS DE L'INCENDIE DU CENTRE   DE RÉTENTION DE VINCENNES, ON LÂCHE PAS ! http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4276 avec SINGE DES RUES / HIP HOP, LES RAMONEURS DE MENHIRS / PUNK-NOZ,   BMG / PUNK ROCK, JUNIOR CONY & SHANTI D / DUB Prix libre """""""""""""""""""""""""""""" ENQUÊTE COLLECTIVE : DIGRESSION SUR LE "SUIVI" AVEC KAFKA Kafka et la culpabilité À partir du travail d’entretiens sur le suivi et de la permanence   précarité,()   nous n’avons pas eu recours exclusivement à des textes théoriques,   mais aussi à des textes littéraires, pour essayer de comprendre   notamment le sentiment de culpabilité lié à transformation des droits   sociaux en dette. Nous rencontrons systématiquement chez les personnes interviewées une   forme ou une autre de culpabilité. Mieux que les psychologues et   sociologues, Kafka paraît saisir de manière puissante le climat de   suspicion, de culpabilité qui sévit dans nos sociétés. Le court qui   suit, inspiré de la lecture de Kafka, a été écrit à partir du travail   dans les permanences. Il résonne avec l’enquête collective en cours   ()là où celle-ci   touche à l’expérience quotidienne du rapport aux institutions. C’est une façon d’interroger la fonction de la « loi », et notamment   de la « loi sociale », qui fait écho au film tourné dans le cadre de   la recherche à partir d’un texte de Faulkner (extrait des Palmiers   sauvages, Paris, Gallimard, coll. « L’Imaginaire », 1977). Chacun de   ces auteurs invite, à sa manière, à interroger notre condition   existentielle entre « précarité » et « culpabilité ». Lire le texte : http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4410 """""""""""""""""""""""""""""" ÉVALUATION, COMPÉTENCES, INDIVIDUALISATION ET INDIVIDUATION : QUI SAIT ? par Muriel Combes Maîtres et ignorants. En Rachâchant, le film que Jean-Marie Straub et Danièle Huillet ont   tiré d’un conte pour enfants de Marguerite Duras, montre un petit   garçon qui décide de ne plus aller à l’école. Sommé de s’expliquer,   il déclare qu’à l’école, on ne lui apprend que ce qu’il ne sait pas. Du point de vue du système socio-éducatif, Ernesto - c’est ainsi que   se prénomme le petit garçon du conte - serait considéré comme un cas   de désinsertion précoce qu’il faudrait par tous les moyens   resocialiser. Et les pédagogues se porteraient sans doute volontiers   au secours du vieux maître pour expliquer à Ernesto qu’aujourd’hui «   l’école » n’est plus cette vieille dame indigne qui ne voit en ses   ouailles qu’abîmes d’ignorance, mais s’adresse à des apprenants, à   des acteurs en situation, à des personnes complètes dont on prend en   considération tous les acquis, toutes les choses apprises au cours de   la vie hors les murs de l’école. Et, pour peu que sa classe ou une   association de son quartier ait été choisie pour participer à une   expérimentation sociale, on lui proposera peut-être même, pour mieux   rendre visibles à ses propres yeux toutes ces choses qu’il sait sans   savoir qu’il les sait, de mettre ses compétences sur un arbre grâce à   un logiciel spécialement conçu pour cela. Mais il n’est pas sûr qu’Ernesto accepterait de se ranger aux   nouveaux arguments de ses nouveaux maîtres, ni que, ce faisant, il   aurait tort. A-t-il quelque chose à gagner à un retournement tel que,   d’abord considéré comme un ignorant qui s’ignore et doit combler son   ignorance, il soit désormais considéré comme un « sachant » qui ne se   sait pas tel et doit rendre visibles ses compétences La suite : http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4356 """""""""""""""""""""""""""""" FACE AUX RAPACES, NE FAISONS PAS LES AUTRUCHES: Action de solidarité réussie du MCPL : 2800 euros de RMI récupérés   par l’action collective à Ploërmel Aujourd’hui lundi 6 avril 2009, nous, une vingtaine de personnes du   MCPL (mouvement des chômeurs et précaires en lutte), sommes allés au   centre medico-social de Ploërmel (56). Venus soutenir une personne à   qui la Commission Locale d’Insertion refusait de régler 4 mois de   RMI, nous nous sommes installés tranquillement dans le local en   réclamant la résolution immédiate du dossier. Pendant que certains d’entre nous négociaient avec la responsable   administrative de la CLI, d’autres diffusaient des tracts (cf. ci-  dessous), d’autres encore prenaient place, déterminés à occuper   jusque satisfaction des revendications. Après avoir « déjoué » les   classiques pièges des « ce n’est pas moi qui décide » ou encore «   prenez un rendez vous et revenez plus tard », arguments   bureaucratiques bien commodes pour des sujets qui fâchent, nous avons   fait pression pour que la décision se fasse par téléphone s’il le   fallait. C’est au bout de deux heures, alors que nous commencions le pique   nique dans la salle d’attente devenue salle à manger, que la CLI   admis enfin de payer ses dettes, qui s’élevaient à 2800 euros. Lire   la suite : http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4358 ------------------------------------- Coordination des intermittents et précaires (idf) 14 quai de charente, 75019, M° Corentin Cariou, ligne 7 CAP, Conséquences de l'Application du Protocole Unedic, régime   d’assurance chômage des intermittents du spectacle permanence d’accueil et d’information sur les droits, les lundis de   15h à 18h. Envoyez questions détaillées, analyses et remarques à   cap@cip-idf.org PERMANENCE PRÉCARITÉ, Chômeurs, inteRMIttents, bas salaires,   étudiants, par centaines de milliers à Paris, ne restons pas seuls ! les lundis de 15h à 17h30. Adressez témoignages, analyses, questions   à : permanenceprecarite@cip-idf.org Pour soutenir la coordination des intermittents et précaires, envoyez   vos chèques à l’ordre de AIP à la CIP-IdF, 14-16, quai de la Charente   75019 Paris. Sur demande une attestation peut vous être fournie ------------------------------------------ cip-idf est la liste de débat de la Coordination des Intermittents et   Précaires d'ile de france. http://www.cip-idf.org ------------------------------------------ Inscription/désinscription/archives http://listes.rezo.net/mailman/listinfo/cip-idf Pour tout problème technique : cip-idf-owner@... ------------------------------------------ pour vous inscrire sur la liste d'info: http://www.cip-idf.org/cgi-bin/mailman/listinfo/info