[Pap-infos]Rapport à soi et processus de subjectivation, Université Ouverte, jeudi 14 juin à la CIP-idf

From : precairesassocies@... , the 10th June 2007 15:38
  • 2007-06-10 15:38:58 — precairesassocies@... - [Pap-infos]Rapport à soi et processus de subjectivation, Université Ouverte, jeudi 14 juin à la CIP-idf

Coordination des Intermittents et Précaires d'Ile de France http://www.cip-idf.org Université ouverte, Jeudi 14 juin à 18H Rapport à soi et processus de subjectivation à la Coordination des Intermittents et Précaires, 14/16, Quai de la   Charente, 75019 Paris / M° Corentin Cariou. La séance sera suivie d’un repas. Lors de cette ultime séance nous analyserons un autre déplacement de   la pensée de Foucault qui, se concentrant sur le « rapport à soi »,   sur la production et la transformation de soi, permet de prendre en   compte le rapport entre subjectivité et action politique, puis   interrogerons ce rapport à la lumière des mouvements des intermittents. Selon Foucault, les « arts de l’existence » et les « technologies de   soi » se sont profondément transformés depuis l’Antiquité, où ils   constituaient l’apanage d’infimes minorités « aristocratiques ». Ils   ont été d’abord intégrés, avec le christianisme, dans l’exercice du   pouvoir pastoral (le gouvernement des âmes), puis dans les pratiques   éducatives, médicales ou psychologiques de l’Etat moderne et, enfin,   dans les dispositifs de l’Etat Providence. Ce processus de «   sécularisation » des techniques de soi, s’est étendu au travail,   puisque l’éthique protestante a été (c'est de cette manière que nous   pouvons lire les analyses de Max Weber), en tant que technique de   subjectivation, en tant que mode de constitution du sujet par son   activité, un des outils indispensables à l’avènement du capitalisme. Mais ce sont moins les métamorphoses des normes morales du   gouvernement des conduites qui intéressent Foucault, que, d’une part,   l’usage qu'en font les gouvernés, et, d’autre part, la capacité de   ces derniers à se donner leurs propres règles pour se gouverner eux-  mêmes. Si ses études sur le rapport à soi, sur les pratiques de   construction et de transformation de soi, se concentrent sur les   écoles morales de l’antiquité, elles répondent ainsi à une question   actuelle. Dans un deuxième temps, nous aborderons  directement le processus de   constitution de la subjectivité politique. L’hypothèse de Gilles   Deleuze et Félix Guattari selon laquelle, dans le capitalisme, toute   mutation sociale implique une « reconversion de la subjectivité » et   l’émergence d'un « nouveau soi » comme foyer de résistance, peut être   appréhendée à travers les dynamiques de constitution du mouvement des   intermittents. La dynamique de la naissance et de la constitution de ce mouvement   politique peut être décrite selon une théorie de l’événement.   L’événement est ce qui surgit de l’histoire et retombe dans   l’histoire, mais sans être lui-même historique. L’événement est   immanent à l’histoire économique, sociale et politique sans que l’on   puisse l’y réduire. L’événement a une date et un lieu : ici, la nuit du 27 juin 2003, au   Théâtre de la Colline où des milliers de personnes, poussées par le   refus de la « réforme », ont franchi, un seuil à la fois politique et   existentiel. Le franchissement de ce seuil, instantané et collectif,   produit une rupture, une discontinuité dans l’« histoire » mais aussi   dans la subjectivité. L’événement n’affecte pas l’état de choses dont   lui-même surgit, sans d’abord affecter les subjectivités qui    prennent parti, qui se positionnent, qui  disent « non ». Quelque   chose a changé dans la vie et dans la société. « Qu’est-ce qui vient   de se passer ? Qu’est-ce qui se passe ? Qu’est-ce qui va se passer » ? Ce déplacement des dispositifs d’assujettissement aux processus de   subjectivation ouvre à un autre point de vue et pourrait nous   solliciter pour envisager le programme de l’année prochaine. Pour soutenir la CIP-IDF et l'Université Ouverte, envoyez vos chèques   (à l’ordre de AIP) à la CIP-IdF, 14-16, quai de la Charente 75019 Paris. Sur demande, une attestation peut vous être fournie.