[Pap-infos]Grève des chômeurs, intermittents et précaires

From : precairesassocies@... , the 29th April 2010 17:52
  • 2010-04-29 17:52:47 — precairesassocies@... - [Pap-infos]Grève des chômeurs, intermittents et précaires

Que mille collectifs dansent sur les décombres du plein emploi. Rdv lundi 3 mai à 11H, Place de la République, terre-plein central - Piquet de grève du 4 au 9 mai à Montreuil - 12 affiches pour la   grève des chômeurs - CAFards http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=5017 - Grève des chômeurs, intermittents et précaires : travailleurs   sociaux, soyons solidaires de ceux qui occupent - Collectif NRV http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=5016 - Appel aux précaires : faisons de la grève du 3 mai le début d’une   lutte prolongée http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=5015 - Sur les décombres du plein emploi : 9 Pôles et 6 boites de coaching   occupés à Brest, Paris et Rennes http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=5010 L'appel à la grève des chômeurs et précaires est actuellement diffusé   dans divers lieux. Hier, un rdv de mobilisation était le prélude à   une balade dans diverses institutions à Paris ; voici le fax qui a   été envoyé à la direction à la caisse nationale des allocations   familiales CNAF) depuis la CAF Jaurès occupée. Objet : instauration d'un droit d'affichage des collectifs d'ayants   droit et de précaires dans les CAF Des millions d'ayant-droits dépendent pour leur survie des Caisses   d'Allocations Familiales. Comme celle de l'avenue Jean Jaurès, dans le XIXe à Paris, jusqu'à   mille personnes par jour doivent passer en ces lieux pour leurs   démarches. Ici, selon les salariés de la CAF, il y a un mois et demi   de retard dans le traitement des dossiers. Cela veut dire que plein   de RSAstes n'ont encore rien, que des allocations logement ne sont   pas versées, qu'à la précarité de l'emploi s'ajoute des agios et une   incertitude sociale manifeste. Les CAF laissent des millions d'allocataires sans revenu du jour au   lendemain, sans les en informer. Quoi qu'il arrive, c'est toujours de   la faute de l'allocataire. Ces institutions ne respectent tout simplement pas les droits les   plus élémentaires : - Une simple "suspicion de fraude" entraîne fréquemment une   interruption de droits et donc de revenu. - Les notifications délivrées (refus de droits, indus) ne sont le   plus souvent motivées ni en fait, ni en droit, ce qui rend hasardeux   tout recours. - Des centaines de milliers de visites domiciliaires chez les   allocataires les soumettent à l'arbitraire d'agents de contrôle   chargés de réaliser des économies et de mater les demandeurs de revenus. - Chacun peut légalement être accompagné dans ses démarches par la   personne de son choix, obtenir copie intégrale de son dossier mais,   comme pour les autres droits, la CAF ne délivre aucune information   qui puisse nuire à l'unilatéralité de ses pratiques et de ses décisions. Nous voulons donc qu'à l'instar des entreprises et des pôles emplois,   un droit d'affichage des collectifs d'allocataires et de précaires   soit instauré dans chaque CAF. Il est tout simplement inacceptable que les institutions sociales   gèrent les précaires comme autant d'objets manipulables et éjectables   à merci. Vive la grève des chômeurs, intermittents et précaires ! Appel de la coordination des collectifs de chômeurs et précaires :   tous en grève lundi 3 mai ! http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=5004