[Pap-infos]Indus, radiations, précarité, il faut tout remettre à plat : actions à Paris et Tours

From : precairesassocies@... , the 20th September 2009 14:14
  • 2009-09-20 14:14:18 — precairesassocies@... - [Pap-infos]Indus, radiations, précarité, il faut tout remettre à plat : actions à Paris et Tours

Rien ne sert de courir, il faut tout remettre à plat ! Chômeur(euses), précaires et intermittents, entrons en résistance ! http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4460 Vendredi 25 septembre à 20h30 Théâtre quai de charente : “Sans-papiers" 14-16 QUAI DE LA CHARENTE, 75019 PARIS (M° CORENTIN CARIOU, ligne 7) Il s’agit du texte intégral des communications téléphoniques   échangées entre l’intérieur et l’extérieur du Centre de Rétention de   Vincennes, de Janvier à Juin 2008. Le 21 juin 2008, Salem Souli   mourait dans ce Centre de Rétention. Cette mort provoquait un   mouvement de révolte qui, suite à de nombreuses semaines de troubles   et de grèves de la faim, aboutissait à l’incendie du Centre de   Rétention de Vincennes. Le spectacle est interprété par des élèves du Lycée ZEP Maupassant de   Colombes. Il a été monté dans le cadre des "Contrats Urbains de   Cohésion Sociale" de Colombes, ville d’où Suzilène, élève du Lycée   Valmy, a été expulsée en octobre 2006, après 12 jours passés en   Centre de Rétention, à l’âge de 18 ans. Suzilène a été autorisée à   revenir en France en février 2007, après la mobilisation exemplaire   de ses camarades de Lycée, de ses professeurs, des élus et des   associations locales. "Feu au centre de rétention" Occupation du Pôle Emploi rue de Malte à Paris : nous exigeons   l’annulation des "indus" d’allocation Suite à une « erreur informatique » de Pôle emploi-indemnisation (ex-   Assedic) dans le mode de prise en compte des congés maternité et   maladie pour le calcul de l’Indemnité Journalière, plusieurs   centaines d’intermittent(e)s sont sommés de rembourser des « trop   perçus » sur leurs allocations chômage, souvent sans même avoir été   prévenu(e)s. Beaucoup ont subi, des arrêts d’indemnisation. Les occupant(e)s ont quitté les lieux à 18h30 après avoir fait   déplacer le médiateur national de Police emploi, Benoît Genuini. Vous   trouverez plus bas le texte de ce Monsieur ainsi que la circulaire du   Pôle au sujet de cet indu. La suite : http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4598 CAF Nationale : 8 cars de CRS, 10 policiers en civil (im)mobilisés,   2000 euros de "trop perçu" RMi récupérés La mobilisation contre Pôle Emploi, la CAF et le contrôle par les   services sociaux de gestion des prestations sociales, a été ponctuée   vendredi 3 juillet dernier par un rendez vous pour une visite   collective à la CAF, en vue d’une annulation d’un "trop perçu" de   plusieurs mois de RMI. Nous rejoignons des participants au collectif pour des droits   nouveaux qui ont décidés de s’associer à l’action pour procéder à une   nouvelle "décontamination des lieux de la grippe précaire » au métro   Nationale puis nous dirigeons vers la CAF. L’allocataire concernée entre, accompagnée de quatre personnes, elle   prend son numéro et va s’asseoir. Le reste du groupe, une bonne   vingtaine de personnes, arrive quelques minutes plus tard, puis nous   attendons l’entretien au guichet. Assez rapidement, nous sommes repérés. Malgré l’ambiance détendue,   les premiers policiers en civils ne tardent pas pointer le bout de   leur talkies. Les noms des allocataires reçus défilent sur l’écran lumineux. Nous   ne manquons pas d’accompagner de nos encouragements chacun des   appelés à se rendre à tel ou tel guichet. Après une vingtaine de minutes, c’est le tour de l’embrouille de la   CAF qui nous a amené là et nous nous dirigeons vers le guichet   indiqué. Tandis que nous commençons à exposer le litige, la   "décontamination" démarre. Certains s’adressent à la guichetière,   d’autres entourent de rubans collants les vigiles, d’autres encore   parlent avec les allocataires présents tout en distribuant des tracts. Bien sûr, et comme à chaque fois, la guichetière nous demande de   n’être que deux ou trois face à elle : l’allocataire concernée et un   ou deux accompagnants. On ne lâche pas, nous ne serons pas moins de   six à nous adresser à elle pour exiger l’annulation de l’indu. La suite : http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4570 Congés maladie et maternité des intermittents non pris en compte par   l’Unedic : lettre au service juridique M. Jean-Paul DOMERGUE, Direction des Affaires Juridiques, UNEDIC, 80   rue de Reuilly, 75012 PARIS Objet : refus de Pôle Emploi de prendre en compte les jours de congés   maternité, adoption, accident du travail et maladie n’ayant pas donné   lieu à un versement d’indemnités journalières par la sécurité sociale. La suite : http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4596 On achève bien les chevaux : Interventions contre les "foulées de   l’emploi" à Tours Ca y est, la DDTEFP a trouvé une solution toute belle face à un   marché du travail où le chômage pèse lourd... L’opération est presque   "révolutionnaire" puisqu’elle a été nominée aux dernières Victoires   décernées chaque année lors des très néo-libérales "Rencontres de la   Modernisation de l’État". Mais - manque de perfomance ? -,   l’initiative tourangelle a été recalée... Bon, cette initiative donc,   dénommée "les Foulées de l’Emploi" consiste à... faire courir 20   chômeur-ses aux 10 et 20 km de Tours, le dimanche 27 septembre   prochain. Bien sûr ces candidat-es sont spécialement encadré-es et   entraîné-es pour leur course, aussi bien sportive que professionnelle. Mais pourquoi diable la Direction du Travail (où les agents se   plaignent de la faiblesse des moyens pour leur mission de contrôle   des conditions de travail) trouve bon de dépenser du fric pour   préparer des chômeur-ses aux 10 et 20 kms de Tours ?! Certains ne le savent peut-être toujours pas, mais un-e chômeur-se ou   un-e précaire, ça court déjà beaucoup. Ca court entre les   administrations, services et autres lieux de travail, les patron-nes,   les contremaîtres, les conseiller-es, les formateur-rices, les A.S.,   les agents, les contrôleur-ses, les zélateur-ses, les appels et   autres interfaces virtuelles, les rendez-vous, les suivis, les   dossiers, leurs foutues paperasses et leurs règles obscures, les   recherches dûment certifiées, les calculs et estimations de   ressources, de temps, de plaquettes de beurre, les justifications et   justificatifs, et tout ce qui court dans nos cervelles forcément   perturbées. La suite : http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4580 Pour ne pas se laisser faire, agir collectivement, permanence CAP et   précarité : CAP, Conséquences de l'Application du Protocole Unedic, régime   d’assurance chômage des intermittents du spectacle permanence d’accueil et d’information sur les droits, les lundis de   15h à 18h. Envoyez questions détaillées, analyses et remarques à   cap@cip-idf.org Permanence précarité, chômeurs, inteRMIttents, RSAstes, bas salaires,   étudiants, ne restons pas seuls ! Les lundis de 15h à 17h30. Adressez témoignages, analyses, questions   à : permanenceprecarite@cip-idf.org Pour soutenir la coordination des intermittents et précaires, envoyez   vos chèques à l’ordre de AIP à la CIP-IdF, 14-16, quai de la Charente 75019 Paris. Sur demande une   attestation peut vous être fournie