[Pap-infos]AG mercredi 14/03 à 13H

From : precairesassocies@... , the 13th March 2007 17:05
  • 2007-03-13 17:05:28 — precairesassocies@... - [Pap-infos]AG mercredi 14/03 à 13H

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE UNITAIRE LE MERCREDI 14 MARS À 13H. Au théâtre de la Colline (15, rue Malte-Brun, 20eme - m° Gambetta) à l¹appel de la CIP-IDF et de la Fédération CGT Spectacle Pour s¹organiser, envisager la suite, ensemble... LE NOUVEAU PROTOCOLE SERA(IT) APPLICABLE DES LE 31 MARS 2007 !!   -SUPPRESSION DE L¹AFT : 42000 (Ré)OUVERTURES DE DROITS EN MOINS -DURCISSEMENT DES CONDITIONS D¹ACCES -BAISSE DES ALLOCATIONS   NON A L¹AGRÉMENT DU PROTOCOLE D¹ASSURANCE CHÔMAGE DES INTERMITTENTS DU SPECTACLE !    Vendredi 2 mars, la rédaction du protocole dit du 18 avril a été finalisée au MEDEF. Il est désormais prêt à être agréé par le gouvernement     CE QUI NOUS ATTEND : LE PROTOCOLE DU 18 AVRIL 2006   Ce protocole conforte et aggrave celui du 26 juin 2003, dénoncé inlassablement depuis plus de trois ans. La réforme mettra en place toute une gamme de menaces, de contrôles et accentuera ainsi la nouvelle insécurité sociale qui conduit à la course aux heures et aux cachets et à l¹acceptation de n¹importe quel emploi. Il fragilise les plus précaires. Il n¹incite nullement à la juste déclaration des heures travaillées. Il exclut la prise en compte des congés maladie et des heures de formation. Il interdit à nouveau le cumul avec des heures hors annexes et multiplie ainsi les obstacles à l¹entrée de nos professions. Il divise, sectorise et fait régner au nom d¹une moralisation méprisante, un contrôle administratif incompétent et tatillon de nos parcours professionnels. Et ceux qui avec le protocole de 2003 touchaient de grasses indemnités vont les voir diminuer sévèrement. CE QU¹ON ENTERRE : L¹AFT (ALLOCATION FONDS TRANSITOIRE) ADIEU LES 507 HEURES EN 12 MOIS ! Le protocole du 18 avril signe la fin de l¹AFT, acquise par la lutte, qui a permis 42 000 (ré)ouvertures de droits. CE QU¹ON NOUS PROMET : BAISSE DE L¹ALLOCATION, RECONVERSION OU RMI Pour ceux qui ne réunissent pas 507h en 10 mois ou 10 mois et 1/2, le gouvernement annonce la création d¹un « Fonds de professionnalisation » qui est une allocation de fin de droits (de type ASS) d¹une durée de 2 à 6 mois suivant l¹ancienneté dans le régime de l¹intermittence, et qui n¹est en aucun cas une possibilité de réouverture de droits. La gestion de ce fonds sera confiée à une caisse à part, et l¹accès à ce fonds est assorti d¹exigences de reconversion. Ou bien simple fonds transitoire vers le RMI. Dans un contexte général d¹exclusion de toute indemnisation chômage d¹une part toujours plus grande de la population, la politique de dégraissage du « secteur culturel » continue. Cette politique repose sur une subordination de plus en plus grande des artistes et techniciens aux industries culturelles et aux institutions. ILS ONT SIGNE, NOUS PERSISTONS ! Nous persistons parce que c¹est la lutte menée ensemble, coordinations et syndicats, depuis 2003 qui a freiné les effets les plus dévastateurs du protocole du 26 juin 2003, avec la création puis le prolongement de l¹AFT, la prise en compte des jours de maladie et de congé maternitéŠ les signataires de l¹Unedic ne nous représentent en rien et méprisent nos fragiles réalités, nos pratiques culturelles concernent l¹état du sensible dans la société, la place de la critique, de l¹éthique, de la vie dans des arrières pays et zones urbaines que nous contribuons à requalifier, revivifier. cette réforme est au c¦ur de la politique qui vise à rendre les chômeurs responsables de leurs situations pour mieux développer la concurrence entre salariés. La précarisation de tous les salariés impose de supprimer un régime qui concède des garanties collectives à l¹emploi discontinu et qui est une alternative à la « société des individus » qu¹ils appellent de leur v¦ux. nous nous savons producteurs de richesses économiques sociales et morales, sensibles.   NON A L¹AGRÉMENT DU PROTOCOLE 2006 !