[Pap-infos] Rassemblement vendredi 25 juinà l'UNEDIC (CIPidf)

From : yotogui@... , the 17th June 2004 10:26
  • 2004-06-17 10:26:23 — yotogui@... - [Pap-infos] Rassemblement vendredi 25 juinà l'UNEDIC (CIPidf)

26 JUIN PLUS TARD : ÉTAT DES LIEUX Le protocole Unedic signé le 26 juin 2003 par le MEDEF et la CFDT pour « sauver » le régime d¹indemnisation des intermittents a tenu ses promesses : il ne résout en rien les problèmes qu¹il est censé traiter. Ainsi l¹analyse critique que nous avions faite s¹avère toujours exacte. Quelques exemples : € Précarisation de l¹emploi intermittent et renforcement de l¹aléatoire. € Inégalité de traitement pour l¹ouverture des droits ou le calcul des indemnités : complément de revenus pour les gros salaires par l¹ouverture de droits et exclusion arbitraire et  progressive de l¹allocation pour près d¹un tiers d¹entre nous en 2004. € Une politique de « professionnalisation » visant à écarter des pans entiers de l¹activité du spectacle . Douze mois de mobilisation et de lutte ont perturbé l¹application et forcé le gouvernement à revenir, de façon provisoire, sur certains points de ce texte inacceptable. Ces mesures dites « d¹urgence » sont un pis-aller : € Les congés maladie ne sont pas pris en compte pour les périodes de moins de 3 mois. € Le repêchage de 14 700 salariés sur 26 700 ayant-droits exclus en 2004 dépend d¹une enveloppe de 80 millions d¹euros qui encore attend sa circulaire d¹application. Pendant ce temps, le protocole Unedic du 26 juin continue de détruire la solidarité sociale interprofessionnelle. La logique de capitalisation et d¹exclusion de ce texte, avec la disparition de la date anniversaire, le glissement de la période de référence, l¹instauration d¹un capital d¹indemnités de 243 jours non fixe dans le temps, la non-prise en compte des contrats hors-champ, des heures de formation données reste aujourd¹hui intacte et opérationnelle. Et l¹augmention circonstancielle de certains SJR, due à la situation transotoire, n¹est que provisoire. Ensemble, exigeons du gouvernement l¹abrogation pure et simple du protocole du 26 juin. Ensemble, exigeons la mise en place d¹une expertise indépendante du fonctionnement et financement de l¹unedic en vue de l¹ouverture de négociations avec l¹ensemble des concernés. Ce que nous défendons, nous le défendons pour tous Nos actions ne connaîtront pas de pause : Vendredi 25 juin à 14h : Rassemblement devant le siège de l¹Unedic à l¹occasion de son Conseil d¹Administration extraordinaire ­ 82 rue de Reuilly Paris 12è, métro Montgallet. Pour demander l¹ouverture de négociations avec l¹ensemble des concernés. Samedi 26 juin à 14h : AG d¹information sous le péristyle de la grande halle de la Villette. Ordre du jour : un point sur les mesures du gouvernement, les contre-propositions des coordinations, les mobilisations de l¹été (festivals, tournages, plateaux télé ...)