[Pap-infos]Université ouverte. Présupposés, revendications et actions du MCPL à Rennes. Courage, argent, mutants.

From : precairesassocies@... , the 24th May 2009 12:18
  • 2009-05-24 12:18:37 — precairesassocies@... - [Pap-infos]Université ouverte. Présupposés, revendications et actions du MCPL à Rennes. Courage, argent, mutants.

Jeudi 28 mai à 18H30 Université ouverte Enquêter collectivement, pourquoi, comment ? La séance sera introduite par une présentation d’exemples : Marx et   l’enquête ouvrière, une tranche d’opéraïsme italien des années 60 et   une sur les travaux en cours à la coordination sur l’intermittence et   la précarité http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4120 et sera suivie d’une soupe et/ou de salades. 14 quai de charente,   75019 Paris, M° Corentin Cariou (ligne 7). Présupposés, revendications et actions. Mouvement des Chômeurs et   Précaires en Lutte de Rennes Texte paru dans Le sabot, outil de liaison locale sur Rennes et ses   environs, n°4, mars 2009. Le Mouvement des Chômeurs et Précaires en Lutte de Rennes qui s’était   constitué au cours de l’hiver 97-98, hiver marqué par les multiples   manifestations et actions qui avaient alors lieu sur tout le   territoire, renaît de ses cendres, tout juste dix ans plus tard. La situation n’a depuis pas cessé de se détériorer pour les salariés,   chômeurs et précaires, et la crise de l’économie apporte chaque jour   à l’ANPE son lot de salariés « invités » à partir et d’intérimaires «   remerciés ». Dans un tel contexte, le pouvoir s’évertue à contraindre   chômeurs et salariés à accepter des conditions de travail de plus en   plus précaires, pour masquer l’aggravation du chômage et de la   pauvreté. Il nous semble donc urgent de nous organiser pour ne plus   continuer à subir les attaques d’un gouvernement qui, malgré son   apologie démagogique de la « valeur-travail », s’est fait l’ennemi   résolu des classes populaires. Nous voulons lancer ici à Rennes un   mouvement capable à la fois de s’organiser localement dans la durée,   et de faire tâche d’huile à l’échelle nationale. Nous faisons appel à   tous les chômeurs, travailleurs précaires, étudiants, et plus   généralement à tous ceux qui refusent les actuelles politiques de   l’emploi à nous rejoindre pour élaborer ce mouvement qui n’est encore   qu’à l’état naissant. Si nous luttons aujourd’hui contre l’Offre Raisonnable d’Emploi, le   RSA et la fusion ANPE-Unedic, nous jugeons également qu’il y a   urgence à ce que chaque personne privée d’emploi ait droit à un   revenu minimum d’existence inconditionnel, que soit mis radicalement   en question le bien-fondé de la « valeur-travail » vantée par   Sarkozy, et qu’ainsi puisse être abordée la question du travail et de   son organisation comme une question politique, inséparable de la   communauté de vie à laquelle nous aspirons, de sa subsistance et de   ses besoins. La suite : http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4441 La parrhèsia : le courage de la révolte et de la vérité. Fulvia   Carnevale (...) l’acte critique assume toujours une forme parrhèsiastique dans   la mesure où il est porteur d’une autre conjugaison de vérité et   pouvoir. L’alethurgie créé par l’acte parrhèsiastique éclaire d’une   autre lumière le régime de pouvoir présent ainsi que le rapport que   le sujet établit avec la vérité. L’ethos parrhèsiastique, comme on le   verra, lie le sujet qui se délie du pouvoir à une vérité autre, une   contre-vérité qui menace directement le pouvoir et met en danger   celui qui la profère. Ce n’est pas l’epoche, en effet, l’attitude que Foucault nous propose   d’assumer vis-à-vis du pouvoir, non pas la suspension du jugement,   mais le fait de faire jouer la non-nécessité de tout pouvoir quel   qu’il soit. http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4440 Beaucoup d’argent parce que je suis nombreux Beaucoup d’argent parce que je suis nombreux. L’industrie du   spectaculaire intégré et du commandement immatériel me doit de   l’argent. Je serai intransigeant avec elle jusqu’à ce que j’obtienne   ce qui me revient http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4439 Nous sommes tous des inter-mutants du spectacle ! Petits rats d’opérette en retraite trop anticipée, formateurs   mercenaires de mercenaires formateurs, colleurs d’affiches sauvages,   graffitistes de murs aveugles, esclaves compressibles d’ateliers   clandestins, figurants en SITuation COMique, Bac+9 sans emploi   avouable, buralistes itinérants en rupture de stocks d’opiacés,   nègres pour littérateurs en mal d’inspiration, plagistes pour   aoûtiens, aides soignantes à domicile non-fixe, vacataires sans   Faculté particulière, goals volants, plongeurs éphémères d’arrière-  cuisine Mac-Donald, athlètes jetables dès trente ans, malfaiteurs à   l’occasion associés, Minie travestie à Marne-la-vallée, ex-TUC à   toute heure, standardistes en attendant mieux, pions de l’échec   scolaire, vendangeurs à la petite semaine, pupilles de la DDASS sur-  employés à demeure, http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=19 CAP, Conséquences de l'Application du Protocole Unedic, régime   d’assurance chômage des intermittents du spectacle permanence d’accueil et d’information sur les droits, les lundis de   15h à 18h. Envoyez questions détaillées, analyses et remarques à   cap@cip-idf.org PERMANENCE PRÉCARITÉ, Chômeurs, inteRMIttents, bas salaires,   étudiants, par centaines de milliers à Paris, ne restons pas seuls ! les lundis de 15h à 17h30. Adressez témoignages, analyses, questions   à : permanenceprecarite@cip-idf.org Pour soutenir la coordination des intermittents et précaires, envoyez   vos chèques à l’ordre de AIP à la CIP-IdF, 14-16, quai de la Charente   75019 Paris. Sur demande une attestation peut vous être fournie.